Samedi, 26 novembre 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresJust a Bit Heartless (Straight Guys, Book 13)

    Just a Bit Heartless (Straight Guys, Book 13)

    Suite directe de Just a Bit Bossy, ce nouvel opus d’Alessandra Hazzard poursuit sa descente dans les enfers des amours impossibles et de la codépendance affective entre des hommes que rien n’aurait dû rapprocher, si ce ne sont des circonstances improbables et un appétit sexuel cyclopéen !

    L’intrigue de Just a Bit Heartless est relativement simple : Raffaela Ferrara, un riche homme d’affaires croisé dans le volume précédent, reçoit des menaces de mort et veut protéger la vie de Nate, son conjoint. Il propose donc à Jordan, un subordonné qui ressemble vaguement à Nate, mais dont l’hétérosexualité est bétonnée, de prendre la place de Nate dans le cadre d’un voyage en Italie, où Raffaela doit croiser le fer avec sa famille mafieuse. L’objectif étant de tendre ainsi un piège à d’éventuels ravisseurs.

    Jordan se retrouve donc au milieu d’une famille profondément dysfonctionnelle, en particulier Domanio Conte, un homme aussi froid qu’une banquise, mais dont le sex appeal fait sauter tous les thermomètres. Les soupçons entourant l’identité de la crapule derrière les menaces de mort pèsent d’ailleurs sur celui-ci.

    Mais voilà que Nate et Domanio sont kidnappés, ce qui les amènent à passer plusieurs jours durant lesquels ils sont appelés à se découvrir physiquement et psychologiquement. Jordan n’en démord cependant pas : Domanio est un sociopathe, mais alors qu’ils sont littéralement coincés l’un contre l’autre, il ne peut s’empêcher de se perdre dans le musc qu’il dégage et dans ses attributs physiques hors normes.

    Seront-ils délivrés ? Se reverront-ils ? Domanio est-il même capable de la moindre émotion ? Les deux hommes sauront-ils résister aux pulsions qui les poussent l’un contre l’autre ? Poser la question, c’est y répondre ! Comme tous les volumes de la série, les relations entre les hommes sont trempées dans un alliage particulièrement massif de codépendance affective et de contrôle de l’autre. C’est un peu la version hardcore et gaie de tous les films de Doris Day et Rock Hudson, où chacun déteste l’autre, mais n’en demeure pas moins incapable de lui résister. À noter que le prochain volume se déroulera dans un harem du Moyen-Orient.


    INFOS | Just a Bit Heartless / Alessandra Hazzard. É-U. : Independently published, 2022, 236 p. (Straight Guys, No. 13)


    Pour lire l’article précédent : https://www.fugues.com/2021/10/13/just-a-bit-bossy-straight-guys/

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité