Jeudi, 13 juin 2024
• • •
    Publicité

    Un palmarès plus queer que jamais à la Berlinade

    Connue pour sa sélection pointue et diversifiée, La Berlinale a honoré un nombre important d’œuvres queer, qu’on pourra éventuellement voir à l’automne lors de festivals de films, à moins que certains ne sortent en salles d’ici-là. Clairement, les différents jurys ont reconnu la qualité des films abordant les thématiques LGBTQ+ à l’écran.

    All the Colours of the World are Between Black and White

    D’abord, le jury des Teddy Awards, qui récompense le meilleur des films queers, a remis ses statuettes en forme d’ourson. All the Colours of the World are Between Black and White, du nigérien Babatunde Apalowo, sur la relation entre deux hommes gais, est reparti avec le prix du meilleur long-métrage de fiction. Et le quatrième long-métrage de fiction de la réalisatrice Sacha PolakSilver Haze, sur la fuite amoureuse de deux jeunes femmes, a fait l’objet d’un prix spécial du Jury.

    Silver Haze

    Côté documentaire, c’est Orlando, ma biographie politique, le film de Paul B. Preciado, qui a été récompensé ! Ce film a remporté à Berlin deux autres prix également : la mention spéciale du jury documentaire et le Prix du Jury de la compétition Encounters !

    Une récompense historique

    Même dans la compétition officielle, on a fait la part belle aux récits LGBTQ+ ! Le Grand Prix du jury — l’ours d’argent —, a été remis au réalisateur allemand Christian Petzold (Ondine, Barbara, Transit…) pour Le Ciel rouge, dans lequel quatre amis (dont un couple gai) se réunissent dans une maison de campagne où les passions se déchaînent à mesure que la forêt environnante s’enflamme. 

    Le jury, présidé par l’actrice Kristen Stewart, a donné ses deux prix d’interprétations (non-genrés depuis 2020 et divisés en rôle principal et secondaire) à des femmes trans :

    Sofia Otera dans le film 20 000 espèces d’abeilles

    Sofia Otera, jeune espagnole de huit ans pour son rôle principal dans le film 20 000 espèces d’abeilles d’Estibaliz Urresola Solaguren, qui a reçu son trophée les larmes aux yeux ;

    Thea Ehre, qui a été récompensée du prix de l’interprétation secondaire pour son rôle dans Till The End of The Night de Christoph Hochhäusler, une histoire d’amour entre un policier et une prisonnière trans sur fond d’enquête policière.

    Thea Ehre dans Till The End of The Night

    Dans la catégorie Panorama, une sélection où les films sont présentés en première mondiale, Kokomo City  de l’américaine D. Smith, qui filme la vie de quatre travailleuses du sexe trans et noires, a reçu le prix du public dans la catégorie film documentaire.

    Kokomo City  de l’américaine D. Smith


    INFOS | La Berlinale 2023, 73ᵉ édition du festival international du film de Berlin, se déroulait du 16 au 26 février 2023 www.berlinale.de/ (Anglais ou Allemand)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité