Jeudi, 13 juin 2024
• • •
    Publicité

    La 12e édition du Festival des Films de l’Asie du Sud de Montréal présentera quelques films LGBTQ+ 

    Seul festival sud-asiatique au Québec avec 58 films en compétition, diffusant les œuvres cinématograhiques de cinéastes indépendants en version originale sous-titrée en français et en anglais, la 12e édition du Festival des Films de l’Asie du Sud de Montréal(FFASM), se tiendra du 28 avril au 7 mai 2023. Il s’agit du seul festival de films sud-asiatique au Québec et quelques films à thématiques LGBTQ+ y seront présentés.

    Pour cette édition du FFASM, le comité organisateur a fait appel à un jury de professionnels émérites tels que Vijaya Rao (New Delhi, Inde), Tom Waugh et Philippe Spurrel, (Montréal, Canada), Ali Kazmi (Toronto, Canada), Rana Faizan Ali, (Lahore, Pakistan).  Huit PRIX seront attribués aux 4 LAURÉATS et aux 4 FINALISTES dans chacune des 4 CATÉGORIES (court et long-métrage, fiction ou documentaire) lors de la soirée de clôture.

    Le film d’ouverture sera nul autre que ALL THAT BREATHES (Tout ce qui respire), couronné à Cannes « L’œil d’or 2022 du documentaire » et gagnant du Grand prix du jury au Festival du film de Sundance.

    «Nous sommes fiers de présenter une programmation aussi diversifiée prônant la diversité et la richesse des cultures et mettant l’accent sur les questions sociales et politiques, l’oppression à l’égard des stéréotypes sexuels, des femmes… le cinéma peut contribuer à un changement social qui inspirera à la création d’un monde plus équitabli», déclare  Syeda Nayab Bukhari, directrice de la programmation.

    Cette 12e édition du festival présentera des films sur la vie des Sud-Asiatiques dans des langues aussi variées que l’ourdou, l’hindi, le gujarati, le tamil, le bengali, le télougou, le cachemiri, le bodo, le marathi, l’assamais, le népali, le malayalam, le punjabi, le persan, le turc, le kannada, le tchèque, le chinois, le norvégien, l’anglais et le français.

    Les thèmes des films sont riches et variés, avec des sujets d’actualité mettant en lumière l’immigration et les déplacements, les questions LGBTQ+, la liberté religieuse, les droits des femmes, le vieillissement et le fossé entre les générations, l’environnement, la parité hommes-femmes, la parentalité, diverses formes d’art et les luttes de la vie rurale. Les styles divergents de près de 60 films incluent le documentaire, l’animation, le drame, la science-fiction et l’humour.

    «Notre film de clôture, Joyland, a été le premier film pakistanais présenté en avant-première au festival de Cannes, où il a reçu une ovation, ainsi que le prix du jury et le prix Queer Palm du meilleur film LGBTQ», explique TK Raghunatan, président du FFSAM. Ce film sera présenté le 7 mai à 18h30, à la Cinémathèque québécoise.

    Outre ce film, le cinéphiles intéressé.e.s aux question de genre et queer voudront voir (en présentiel à la cinémathèque québécoise, le 2 mai à 18h30), le documentaire Seyran Ates – Sex, Revolution and Islam (un portrait de l’avocate féministe Seyran Ateş est l’une des premières femmes imams en Europe et elle se bat pour une révolution sexuelle musulmane). Lors de la même soirée, seront présentés les courts métrages My mother’s girlfriend, et Coming out with the help of a time machine.

    Des films en ligne 
    En ligne, des films de grande qualité tels que Gauri, qui met en lumière la vulnérabilité des journalistes en Inde ; Chavittu, une satire qui incite à la réflexion et qui juxtapose un théâtre folklorique sincère aux valeurs et aux comportements bourgeois de la classe moyenne; et, du 1er au 10 mai, il sera possible de visionner Transkashmir, un documentaire qui offre un aperçu intime de la culture, de la résilience et de la beauté des Hijras du Cachemire et décrit le mouvement qui se développe pour leur garantir les droits humains fondamentaux. Il met également en vedette une grande militante des droits des femmes au Cachemire, qui se bat pour assurer la survie future de cette communauté.

    En collaboration avec la Cinémathèque Québécoise et la ville de Saguenay, les cinéphiles pourront visionner 30 films en salle du 28 avril au 7 mai 2023 à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque, ainsi qu’au Cinéma DeSève (Concordia) et à la Cinémathèque québécoise. La section en ligne sera disponible du 1er au 10 mai. Un vrai régal pour aussi peu que 5 $ à 12 $ par séance (certains gratuits – dons acceptés).

    INFOS |  www.saffm.centrekabir.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité