Jeudi, 18 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Sonny Issues: L’école des parents

    Les vies professionnelles de Yan et de Richard – de médecin pour l’un, d’avocat pour l’autre – empiètent inévitablement sur leurs vies personnelles. Yan tient d’ailleurs à en garder une partie pour la relation avec sa mère, excellente parce qu’il y travaille, et aussi celle avec les quatre amis de son cercle gai. Lentement mais surement, pourtant, Richard monte dans sa liste de priorités. Il se met d’abord à lui accorder plus de journées de fin de semaine, puis même quelques soirs de semaine de-ci de-là.

    Lors d’une de ces occasions où ils parviennent à trouver dans leurs horaires bien chargés un moment libre commun, Richard propose à Yan qu’ils aillent au spa. Yan n’y est pas allé depuis longtemps et aime bien l’idée. La suggestion est lancée un vendredi soir en prévision du samedi. Ils passent une partie de la nuit à sexer, mais se laissent tout de même une quantité suffisante d’heures de sommeil pour éviter que la fatigue ne les plombe trop pendant leur détente du lendemain : considérant que les deux sont habitués à de courtes nuits, six heures les comblent plus qu’amplement. Ils ont décidé d’y aller de jour et de passer la soirée au restaurant… puis au lit pour une deuxième nuit.

    Les deux étant de grands adeptes de cyclisme urbain, ils se rendent au Bota Bota à vélo, se faisant la course sur la piste cyclable tout au long du sud de Berri et de la Commune. Ils s’efforcent de ne pas trop effaroucher les piétons, mais passent quand même près d’en renverser quelques-uns et se font faire les gros yeux à quelques reprises. Rendus au spa, ils se changent en ne pouvant pas s’empêcher de se regarder l’un l’autre langoureusement et de soulager dans les douches cet excès de désir de début de relation. Ainsi libérés de leurs hormones, ils sont enfin prêts à se relaxer.

    Sauna sec d’abord, puis immersion de quelques secondes dans un bain froid, et bain chaud pour terminer le cycle. Ils optent pour celui qui offre la plus belle vue sur le Vieux-Montréal et ses bâtiments à couper le souffle. Yan soupire profondément. «C’est quand même une très belle ville, Montréal, quand on y pense.» Richard sourit. «Je ne dirais pas non à habiter en région, moi, je dois avouer. C’est vraiment juste pour le travail que la ville m’attire infiniment plus.» «Une résidence secondaire en campagne ferait l’affaire, je suppose.» «C’est une offre?» répond Richard en riant. «Disons une possibilité.»

    Ils sont à ce moment-là seul dans le bain tourbillon. Bientôt, une famille – deux parents et leurs enfants – sort de l’intérieur du bateau et les y rejoint. Yan les regarde avec un large sourire, que Richard interprète à moitié comme l’appréciation des enfants, à moitié comme de la jalousie envers leurs parents. Il en est ému, presque autant par empathie que par plaisir pris à le voir autant en accord avec les principes qu’il a mis de l’avant lors de leur première discussion. L’intégrité est sans doute une des qualités qu’il apprécie le plus chez un homme. Peut-être est-ce une déformation professionnelle?

    Bien vite cependant, Yan déchante. Les enfants s’agitent et se révèlent bruyants au possible. Autant pour la sérénité qu’ils étaient venus chercher dans cette oasis de paix… Richard tire la langue. «Monsieur aime les enfants, mais il les préfère pas trop actifs?» «Mes enfants seront très actifs, mais aux bons moments et aux bons endroits. Quand ce sera le temps d’être calmes, par contre, ils auront appris à rester calmes.» Il ne s’était pas gêné de parler fort. Même si Richard trouve légèrement désagréable qu’il ne fasse aucun effort pour ménager sa critique envers les parents, il ne peut s’empêcher d’apprécier encore plus le caractère affirmatif de Yan. 

    Pour tester tant la force de ses arguments que de ce caractère, il se charge de jouer l’avocat du diable. «C’est facile à dire, mais beaucoup plus difficile à faire… Tu sais, les jeunes d’aujourd’hui sont stimulés partout et en tout temps, avec les écrans, les jeux vidéo, tout ça; à cet âge, les emmener au spa relève d’un tour de force.» «Crois-moi que si j’ai des enfants, je vais contrôler leur temps d’écran. Tellement de recherches démontrent que c’est nocif pour le développement des enfants que c’est irresponsable d’utiliser l’iPad comme gardienne. Aussi, quand on a échoué sa parentalité et qu’on n’a pas réussi à faire des enfants socialement acceptables, on devrait au moins éviter de gâcher la vie des autres et ne pas emmener ses enfants dans des lieux de détente comme un spa.» Richard se retient de pouffer de rire. Même s’il est d’accord avec les positions de Yan, il ne peut s’empêcher de trouver qu’il n’y va pas de main morte. 

    Les parents se disent sans doute la même chose puisqu’ils ont écouté son laïus avec attention et en semblent proprement scandalisés. Le père se rapproche d’eux. «C’est de nous que vous parlez comme ça?» Yan parcourt le pont des yeux. «À moins que vous voyiez une autre famille ici, il y a de fortes chances, oui.» Son vis-à-vis regarde Yan et Richard en alternance avec un air de dédain. «Je n’ai rien contre les gais, mais commencez donc par faire autant d’enfants que les hétéros avant de chialer…» Yan se prépare à répliquer, mais cette fois, c’est Richard qui intervient : «Justement, mon copain pense à se faire greffer un utérus pour porter nos enfants. Si ce n’est pas du dévouement envers l’avenir de l’humanité, ça, je ne sais pas ce que c’est!» L’homme secoue la tête avec dégout et quitte le bain en emmenant sa famille dans son sillage. Yan regarde Richard en inclinant la tête. «‘‘Mon copain’’?» «Je n’allais quand même pas lui expliquer qu’on n’en était qu’au stade de la fréquentation…» «N’empêche, merci pour la défense. On se met quand sur la production d’enfants, donc?» Richard se jette sur lui et l’embrasse. «Dès maintenant, si tu veux.» «Attends donc que j’aie mon utérus!»

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité