Samedi, 22 juin 2024
• • •
    Publicité

    Comité de sages : « La démarche doit être constructive »

    Le comité pour la diversité sexuelle et l’identité de genre de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), souhaite que la démarche amorcée par le comité de sages sur l’identité de genre mis sur pied par le gouvernement soit « constructive et qu’elle débouche sur des actions et des intentions concrètes ».

    Le comité a réagi à la suite de l’annonce de la ministre de la Famille, Suzanne Roy, de la composition du comité de sages. Ce dernier ne compte ni expert de la question de l’identité de genre ni personne trans ou non binaire. « Nous déplorons que le comité soit composé uniquement de personnes cisgenres, sous prétexte qu’une personne trans ou non binaire sur le comité aurait fait de la “ représentation ”. Nous devons nous défaire de ce préjugé selon lequel les personnes cis sont la norme, et les personnes trans ou non binaires la déviance, et qu’il faudrait donc considérer leurs propos seulement avec la plus grandes prudence », a déclaré le comité pour la diversité sexuelle et l’identité de genre, par voie de communiqué. Il s’est dit également surpris que le milieu de l’éducation ne soit pas non plus représenté au sein du comité de sages, alors que, pourtant, bon nombre d’enjeux soulevés dans les médias et dans la population concernent le milieu de l’éducation: « Nous espérons que les acteurs clés qui connaissent ce milieu seront à tout le moins consultés par le comité. »

    Le comité a également rappelé que beaucoup de travail a déjà été fait pour favoriser une meilleure compréhension des enjeux d’inclusion des personnes trans et non binaires au Québec. La Table nationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie dans les réseaux de l’éducation, une organisation regroupant l’ensemble des acteurs clés des réseaux de l’éducation québécois à laquelle la CSQ collabore, et le ministère de l’Éducation ont déjà produit réflexions et guide quant à l’inclusion des personnes trans et non binaires.

    Toujours par voie de communiqué, le comité de la CSQ a dit souhaiter que la démarche du comité de sages soit « constructive ». Cette consultation doit se traduire en actions tangibles, cohérentes et respectueuses notamment des personnes directement concernées.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité