Jeudi, 18 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Peur de l’ostracisme : un vétéran américain dévoile être gai dans sa propre nécrologie

    Le vétéran américain Edward Ryan est décédé à l’âge de 85 ans. Dans sa nécrologie, il révèle un secret qu’il a gardé toute sa vie. Sur Internet, les gens réagissent profondément.

    Début juin, le colonel Edward Thomas Ryan est décédé à Rensselaer, New York, à l’âge de 85 ans. Ryan a servi dans l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam et a reçu de grands honneurs pour son service. Il a ensuite travaillé comme pompier dans sa ville natale et a fondé avec d’autres une station de radio locale.

    Mais rien de tout cela ne rend sa nécrologie sur le site Legacy.com quelque chose de spécial. La liste de ses liens familiaux, de ses mérites militaires et des arrangements funéraires se termine par un commentaire personnel que Ryan souhaitait partager. 

    Ce message commence par la phrase : « J’ai encore une chose à vous dire. » Sans plus tarder, Ryan, qui est resté célibataire et sans enfant toute sa vie, va droit au but : « J’ai été gai toute ma vie : à l’école primaire, au lycée, à l’université et toute ma vie. »

    Même si Ryan n’a pas fait son coming-out de son vivant, il a trouvé « l’amour de sa vie », comme il le dit. « J’avais une relation aimante et attentionnée avec Paul Cavagnaro de North Greenbush. » Il est resté avec Cavagnaro pendant 25 ans jusqu’à ce que son partenaire décède en 1994 à la suite d’une procédure médicale bâclée. « Je serai enterré à côté de Paul. » 

    « Reposez en paix »
    Ryan a poursuivi en disant qu’il était désolé de ne pas avoir eu le courage de faire son coming-out. « J’avais peur d’être mis au ban : de la part de ma famille, de mes amis et de mes collègues de travail. » Quand il a vu « comment les gens comme moi étaient traités, je n’ai tout simplement pas pu le faire ». Maintenant que son secret est connu, « je reposerai en paix pour toujours ».

    Les quelques phrases prononcées par le vétéran de l’armée ont suscité d’innombrables réactions sur Internet. Une personne a écrit : « Mes plus sincères condoléances et que vous et Paul ayez le bonheur éternel ensemble. Merci pour votre service. Je suis désolé que vous n’ayez jamais pu être pleinement vous-même. Repose en paix. » 

    Le New York Times a rapporté que Ryan avait montré la nécrologie à sa nièce Linda Sargent et à son mari Edward Sargent un mois avant sa mort. « Linda et moi savions, vous voyez ce que je veux dire ? », a déclaré Edward Sargent au journal. « Nous ne nous sommes jamais assis pour en parler au préalable parce que mon oncle était une personne privée. Nous n’avons donc jamais franchi cette ligne. Nous le savions, mais nous n’avons rien dit. »

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité