Mercredi, 24 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Nous serions plus efficaces en télétravail car… les collègues ne sont pas là pour nous distraire 

    Selon une récente enquête menée aux États-Unis par la société Insightful, le télétravail serait plus propice à la productivité. La raison? Les nombreuses distractions qui altèrent le travail en présentiel. 71 % des personnes interrogées ont ainsi déclaré que leurs collègues étaient le principal frein à leur concentration.

    Êtes-vous plus efficace en télétravail ou en présentiel ? C’est en substance la question qui a été posée à quelque 1 200 employés et managers américains pour mieux comprendre les enjeux liés à la concentration au travail. Les résultats de l’enquête ont révélé que les employés étaient bien moins productifs lorsqu’ils travaillent près de leurs collègues, rapporte le magazine Fast Company

    Dans le cadre de cette étude menée par la société de logiciels d’analyse du lieu de travail Insightful, 92 % des employés interrogés ont déclaré que la perte de concentration était un problème au sein de leur entreprise. Notifications, mails, collègues… 80 % des sondés ont affirmé ne pas réussir à se passer une heure entière sans être distraits. Plus d’une personne sur dix (11 %) a également indiqué être distraite toutes les cinq minutes. 

    Les collègues en ligne de mire
    Le travail en présentiel est-il directement mis en cause ? En effet, puisque 71 % des employés ont estimé que leurs collègues étaient leur principale source de déconcentration, devant les notifications téléphoniques (62 %) et les mails (32 %). 

    Un constat qui n’arrange pas les managers : un quart d’entre eux ont assuré que le manque de concentration faisait perdre aux employés au moins 25 % de leur semaine de travail. À l’inverse, plus de la moitié des managers (54 %) estiment que le télétravail permettait d’augmenter la concentration des équipes. Un avis qui a été partagé par 40 % des employés interrogés. 

    La concentration, un défi majeur
    Vous l’avez compris, le manque de concentration est au centre des préoccupations. Selon l’étude, 64 % des managers sont d’accord pour dire qu’il s’agira du principal défi avec la génération Z (les personnes nées entre 1997 et 2010). En cause notamment : le téléphone, qui selon 60 % des managers occupe beaucoup trop l’attention des plus jeunes. 

    «Nos résultats révèlent que les distractions, qu’elles soient numériques ou interpersonnelles, sont très répandues et affectent considérablement les performances et l’efficacité des employés», ont conclu les auteurs du rapport. «L’étude montre que les bureaux traditionnels, avec leurs horaires rigides et leurs interruptions fréquentes, ne sont plus propices à un travail approfondi et concentré. Au contraire, des modalités de travail flexibles, une rémunération équitable et le soutien de la direction améliorent la capacité des employés à se concentrer.»

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité