Mardi, 28 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresPrinces radieux

    Princes radieux

    À la suite du précédent recueil de contes intitulé Princes Charmés, Peter Cashorali nous plonge à nouveau dans le monde enchanteur de ces récits qui ont bercé notre enfance.

    C’est une fois de plus avec une bonne dose d’humour que l’auteur nous sert, au goût du jour, des contes dont plusieurs reconnaîtront sans doute aisément les racines folkloriques.

    C’est notamment le cas dans Le costume neuf de l’Empereur, La reine de glace, Jack et le pénis, L’homme qui ignorait la peur, Le chien et le moineau, etc.

    Certains contes sont axés sur la thématique du sida, tel Le prince Lindworm dans lequel un homme, au prix d’un dur combat, apprendra à faire la paix avec la mort éventuelle de son conjoint.

    Dans certains autres contes, une place importante est donnée à l’affirmation de soi au niveau de sa sexualité et de sa personnalité. Je pense notamment à l’excellent conte intitulé La soupe au loup.

    Il ne faut toutefois pas s’attendre à une prose extrêmement raffinée. Il ne faut pas confondre les genres : les contes sont, avant tout, fait pour être narrés, et c’est dans cette tradition que se situent ces derniers.

    C’est ce à quoi nous invite l’auteur : les lire pour le simple et pur plaisir de retomber en enfance ou même de se coller contre son chum pour l’y faire tomber à son tour.

    PRINCES RADIEUX, Pater Cashorali. Montblanc : H&O, 2000, 159 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Drag Queen

    Publicité