Jeudi, 22 février 2024
• • •
    Publicité

    Il n’est jamais trop tard pour parler d’homosexualité

    On pourrait s’attendre à un xième recueil de témoignages plus ou moins fleur bleue, larmoyants ou sentencieux sur le sujet, et pourtant il n’en est rien.

    Emmanuel Ménard a su éviter les clichés habituels de ce type de publication tout en offrant des réflexions justes et quelquefois même des remises en question de certaines réalités propres à la communauté gaie masculine. 

    Les témoignages ne basculent jamais dans la guimauve et sont regroupés sous trois grands thèmes : le cheminement personnel, l’interaction avec les proches et, finalement, l’aspect social.

    Tout y passe : l’acceptation de son identité sexuelle, les comportements suicidaires, la bisexualité, la sorti du placard, la réaction des parents, le milieu de travail, l’homophobie et la paternité dans un couple gai.

    L’auteur conclut en nous offrant une bibliographie ainsi qu’une filmographie des incontournables. L’ensemble intéressera surtout ceux qui en sont à leur première incursion dans le milieu gai et qui cherchent des réponses à leurs questions. Il s’avérera également un outil d’apprentissage intéressant pour les proches et la famille.

    Il n’est jamais trop tard pour parler d’homosexualité / Emmanuel Ménard. Paris : Éditions de La Martinière, 2002. 251p.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité