Jeudi, 30 juin 2022
• • •
    Publicité

    Descovy a reçu un avis de conformité pour la PrEP

    Gilead Sciences Canada annonçait le 1er décembre avoir reçu un avis de conformité de Santé Canada pour DESCOVY pour la prophylaxie préexposition afin de réduire le risque d’infection par le VIH lors de rapports sexuels chez les personnes séronégatives à risque d’infection par le VIH. 

    Le Canada est maintenant le troisième marché à l’échelle mondiale à recevoir ce type d’approbation pour l’indication de prophylaxie préexposition pour DESCOVY après l’approbation de la Food and Drug Administration des États-Unis en octobre 2019 et celle de la Food and Drug Administration de Taïwan en août 2020. 

    « Les données ont montré que lorsqu’il est utilisé en association avec d’autres agents pour le traitement du VIH, DESCOVY offre une efficacité semblable à TRUVADA et un profil d’innocuité rénale et osseuse plus avantageux par rapport à ce même médicament », a indiqué le Dr Réjean Thomas, un des chercheurs québécois participant à l’étude DISCOVER et président de la Clinique l’Actuel. « Les résultats de l’étude DISCOVER montrent maintenant un profil d’innocuité amélioré lors du traitement par DESCOVY pour la prévention de l’infection par le VIH. Il s’agit de considérations importantes pour l’utilisation à long terme possible de la prophylaxie préexposition. L’approbation de DESCOVY offre maintenant aux professionnels de la santé une option de prévention supplémentaire pour les personnes à risque, ce qui pourrait accroître l’incidence positive de la prophylaxie préexposition. »

    DESCOVY est indiqué pour la prophylaxie préexposition afin de réduire le risque d’infection par le VIH-1 lors de rapports sexuels. DESCOVY doit être administré par voie orale une fois par jour, avec ou sans nourriture. Le médicament est également approuvé au Canada pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez les adultes et les enfants pesant plus de 25 kg, en association avec d’autres agents antirétroviraux.

    Rappelons que la prophylaxie préexposition (PrEP) est une stratégie de prévention du VIH qui vise à réduire le risque d’infection par le VIH. Le traitement peut être administré aux personnes séronégatives que l’on juge à risque élevé d’infection. La prophylaxie préexposition est administrée quotidiennement et en continu, avant l’activité à risque élevé. Selon l’Agence de la santé publique du Canada, lorsque le médicament pour la prophylaxie préexposition est administré comme prescrit, celui-ci réduit le risque d’infection par le VIH lors de rapports sexuels de plus de 90 %.

    L’indication pour la prophylaxie préexposition est fondée sur les données de l’étude DISCOVER, une étude d’homologation pluriannuelle de phase III visant à évaluer l’innocuité et l’efficacité de DESCOVY pour la PrEP (prophylaxie préexposition) par rapport à celles de TRUVADA comme PrEP (comprimés de 200 mg d’emtricitabine et de 300 mg de fumarate de ténofovir disoproxil; F/TDF) afin de réduire le risque d’infection par le VIH-1. L’étude a été menée chez plus de 5 300 hommes cisgenres adultes ayant des rapports sexuels avec des hommes ou femmes transgenres ayant des rapports sexuels avec des hommes.

    «DESCOVY pour la PrEP offre une nouvelle option de prévention du VIH qui a démontré une grande efficacité et des améliorations statistiquement significatives de l’innocuité rénale et osseuse», a déclaré Melissa Koomey, vice-présidente et directrice générale, Gilead Canada. «En tant que stratégie de santé publique importante, la prophylaxie pré-exposition peut contribuer à réduire les infections par le VIH. Par conséquent, Gilead Canada s’engage à offrir de l’information et à accroître la sensibilisation à l’égard de la prévention du VIH au Canada, et à contribuer aux efforts visant à mettre fin à l’épidémie de VIH.»

    Le VIH au Canada
    Selon les données les plus récentes sur le VIH de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), tirées du rapport « Le VIH au Canada – Rapport de surveillance, 2018 » (publié en décembre 2019), plus de 68 000 Canadiens sont infectés par le VIH, et 14 % ne connaissent pas leur statut sérologique à l’égard du VIH. Un total cumulatif de 88 881 diagnostics d’infection par le VIH ont été signalés à l’ASPC depuis le début de la déclaration des cas d’infection par le VIH au Canada en 1985. 

    En 2018, un total de 2 561 diagnostics d’infection par le VIH (nouveaux cas) ont été déclarés au Canada, une augmentation de 8,2 % par rapport à 2017, et une augmentation de 25,3 % par rapport aux quatre années précédentes (de 2014 à 2018). Le taux national de diagnostic d’infection par le VIH est passé de 6,5 pour 100 000 habitants en 2017, à 6,9 pour 100 000 habitants en 2018. La Saskatchewan a déclaré le taux de diagnostic provincial le plus élevé, soit 14,9 pour 100 000 habitants. Dans l’ensemble, le taux de diagnostic de 2018 chez les hommes est demeuré supérieur à celui des femmes (9,8 par rapport à 4,0 pour 100 000 habitants, respectivement), cependant, les femmes ont connu une augmentation plus importante du nombre de cas déclarés et du taux de diagnostic. 

    Pour tout renseignement important au sujet de l’innocuité de DESCOVY, notamment sur les contre-indications, les mises en garde et précautions supplémentaires, les effets indésirables et les interactions médicamenteuses, veuillez consulter la monographie canadienne du produit, à l’adresse www.gilead.ca.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité