Dimanche, 1 août 2021
• • •
    Publicité

    Le renouveau du Village est amorcé

    L’automne dernier, la SDC Village Montréal lançait un appel d’offres public pour remplacer la célébrissime canopée de boules multicolores de l’architecte paysagiste Claude Cormier appelée «18 nuances de gai». Pas moins d’une dizaine de firmes se sont manifestées. Et, ça y est, le comité de sélection a tranché. On peut donc révéler quelle firme enjolivera cet été la rue Sainte-Catherine Est redevenue piétonne. Il s’agit de la firme ADHOC architectes qui prendra donc le relais de Cormier et nous offrira de belles installations.

    En 2020, avec la première vague de la pandémie de COVID-19 qui sévissait, tout avait été mis sur la glace. Ainsi, après 2019, soit la dernière année de l’installation de Claude Cormier, on n’avait pas pu offrir aux résident.es et visiteur.euses du Village le bonheur de marcher sous une installation artistique, faute de temps et d’une baisse marquée du budget pour le projet.

    Retour en arrière pour mieux comprendre
    Lorsqu’on a inauguré l’événement estival Aires Libres, en 2018, Claude Cormier, à la surprise générale, a annoncé que c’était la dernière année de l’installation «18 nuances de gai»! Finalement, celui-ci s’est laissé convaincre, entre autres par la mairesse Valérie Plante, de reprendre le tout pour une dernière année, soit en 2019. Cela laissait le temps à la Société de développement commercial (SDC) du Village (devenue entre-temps Village Montréal) de se retourner pour préparer la suite. On accroche donc les boules multicolores en 2019 et on lance, par la même occasion, un concours international. C’est le projet La Tête dans les nuages qui a remporté cette compétition. La nouvelle conception aérienne était propulsée par les firmes d’architecture le Collectif Escargo (de Montréal) en collaboration avec WXY Studio de New York. Le tout devait être accroché au-dessus de la rue Sainte-Catherine en 2020. Mais tout a fini par être bousculé par la crise sanitaire reliée au coronavirus.

    PRENEZ PLACE cette installation temporaire aménagée l’été dernier dans le Parc Hydro-Québec située à côté du Théâtre du Nouveau Monde a remporté en 2020 le prix Architecte de l’Année 2020 dans la catégorie structure temporair. Ce projet, en collaboration avec Maude Lescarbeau et Camille Blais, nous plongeait dans de doux souvenirs d’été!

    «La pandémie a occasionné deux impacts sérieux sur le projet de La Tête dans les nuages. D’abord, les revenus n’étaient plus là pour financer la fabrication et l’installation. Ensuite, la stratégie d’achalandage qui faisait appel aux touristes et aux festivaliers tombait à l’eau, puisque les gens ne pouvaient plus voyager et que les festivals et événements majeurs étaient annulés», explique Yannick Brouillette, le directeur général de la SDC Village Montréal. «Puis, on s’est rendu compte que c’était une autre installation contemplative. Finalement, il y a eu l’étude ethnographique qui nous a révélé un certain nombre de choses, poursuit-il. On a donc décidé, pour 2020, de faire une pause pour réfléchir à la prochaine installation tout en ayant conscience que les budgets seront nécessairement moins élevés qu’au-paravant [en raison du ralentissement de l’économie].»

    «On voulait aussi que cette nouvelle installation contribue à l’expérience vécue par les gens qui passent par le Village, poursuit Yannick Brouillette. Après les déconfinements, les gens s’attendent à ce qu’il se passe quelque chose sur la rue, qu’il y ait de l’animation, que ce soit dynamique. S’il n’y avait pas eu la pandémie, on aurait gardé ce type d’installation. Mais là, plusieurs questionnements sont survenus. Comment créer une expérience? Comment animer le tout? Comment rendre ça agréable pour que les gens veuillent revenir? Comment utilise-t-on l’espace au sol? Comment est-ce que cette installation peut rehausser les terrasses et faire le lien avec celles-ci? Comment est-ce qu’on aménage toute l’aire de la piétonisation?», détaille Yannick Brouillette. «Avec le conseil d’administration, on a réfléchi à tout ça et on a modifié le cahier de charges en conséquence pour qu’il puisse favoriser une programmation bonifiée. Considérant tout ça, on a donc lancé un nouvel appel d’offres, plus local cette fois-ci, et non un concours international. Et on a été agréablement surpris de voir que dix firmes montréalaises se sont manifestées.»

    Au terme de la sélection, le comité a désigné lauréate, en janvier, la firme ADHOC architectes. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ADHOC architectes, eh bien si vous vous êtes promené l’été dernier sur l’avenue Mont-Royal, sans le savoir, vous avez vu et apprécié des éléments sortis de la créativité de cette boîte d’architectes. La grande et longue table jaune soleil pétant au petit parc à côté du Théâtre du Nouveau-Monde, au centre-ville de Montréal, c’était aussi ADHOC architectes, qui se spécialise de plus en plus dans les aménagements et les créations pour les rues piétonnes. Ces architectes ont également agrémenté la Promenade Wellington avec leurs aménagements extérieurs colorés et végétalisés.

    SDC Village Montréal 2SLGBTQ+

    «C’est une équipe solide qui a également montré son expertise dans le Quartier des spectacles. Donc, on sait qu’au niveau des éclairages, du design, de l’ingénierie, de la production, ce sont des gens qui ont fait leurs preuve», avance Yannick Brouillette. «On leur a donc demandé de développer trois concepts aériens mais qui intègrent aussi des aménagements au sol et de l’animation. Une fois que le projet sera défini la SDC, pour une première fois, ira en consultation publique. Ainsi, les résident.es, les commerçant.es, les entrepreneur.es et les communautés 2SLGBTQ+ formuleront leurs commentaires», souligne le directeur de la SDC. «On a décidé de procéder ainsi par souci de transparence, afin que les gens puissent participer à la décision et que les gens soient fiers du Village. Une fois cette consultation faite, on procèdera à la fabrication, puis à l’installation des éléments.» Le projet d’ADHOC architectes devrait se déployer en trois phases: une première installation en juin de cette année, puis, une 2e portion sera mise en place en automne, et, enfin, une 3e et dernière portion sera montée au printemps 2022 confirmant ainsi «qu’il y aura quelque chose qui agrémentera la saison froide, puisqu’il y avait de constantes demandes pour des éléments de décor en hiver», spécifie le directeur général de la SDC Village Montréal.

    «Nous sommes très excités, c’est un gros projet et le C.A. est complètement emballé parce que cela va refléter la nouvelle symbolique du Village et cela représentera aussi cette nouvelle ère!», insiste Yannick Brouillette. Voilà, maintenant vous savez tout ou presque…

    LES JARDINS DE LA WELL De 2017 à 2019, la Place Wellington est
    devenue un espace public en évolution avec trois phases design
    axées sur la détente et la végétation.

    De nouveaux commerces font leur apparition
    «Depuis un certain temps qu’on dit qu’il faut miser sur l’achat local, les commerces de proximité qui offrent de la variété dans le Village, alors voici deux exemples de commerces et de jeunes entrepreneur.es dynamiques, comme Ton-quartier et Aperitivo Village. Nous sommes très contents. Cela lance un message très positif et optimiste qu’il y a du renouveau dans le Village. Lorsqu’on pense à l’avenir du secteur, cela illustre bien ce à quoi on voudrait que cela ressemble!», de dire avec enthousiasme Yannick Brouillette. Voilà peut-être bien deux ans que le local de l’ancien café De Farine et d’eau fraîche était abandonné, sur Atateken. Et bien, celui-ci va revivre sous peu. C’est l’idée qu’a eu Mathieu Ménard (copropriétaire du Blind Pig dans Hochelaga et du Bar Minéral dans le Village). Aperitivo Village, oui, c’est comme ça que cela va s’appeler, est une épicerie italienne, avec des pâtes et des sauces maison, mais aussi des charcuteries, du fromage, des pâtisseries, et bien plus encore. Bref, tout ce dont vous avez besoin pour vous faire un bon souper à l’italienne! Mathieu Ménard s’y est donc lancé avec ses complices Steve Vallée, William Juarez et Abigaëlle Parisé. L’ouverture d’Aperitivo Village est prévue pour bientôt!

    À quelques rues de là, le local vide du Subway, face au métro Beaudry, a été entièrement rénové et accueille désormais une épicerie-café nommée Ton-quartier. Déjà installée sur Rosemont, cette épicerie fine locale ouvre une succursale dans le Village avant d’en inaugurer une troisième dans Pointe-Saint-Charles. Charcuteries, fromages, plats cuisinés autant pour les carnivores que pour les végétariens, sans oublier les cafés et viennoiseries, et des vins seront proposés à la clientèle. Il s’agit là d’une initiative de Marc Antoine Coulombe et Isabelle Corriveau (Bar Renard et Bistro Tendresse) avec d’autres associé.es.

    INFOS | village-montreal.ca et facebook.com/villagemontreal
      

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité