Mardi, 28 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Montréal accueillera AIDS 2022, la 24e Conférence internationale sur le sida, en juillet l’an prochain

    Le Palais des congrès de Montréal et Tourisme Montréal viennent d’annoncer que l’International AIDS Society (IAS) a choisi de tenir la 24e Conférence internationale sur le sida, AIDS 2022, dans la métropole québécoise. AIDS 2022 suivra un modèle hybride qui combine des éléments en personne et virtuels pour s’assurer de l’accessibilité de tous ceux qui souhaitent y assister. De nombreux scientifiques, décideurs publics et des activistes du VIH sont attendus à Montréal, du 29 juillet au 2 août 2022, avec la tenue de pré-conférences les 27 et 28 juillet. 

    La nouvelle est d’ampleur historique puisque ce congrès international est le cinquième en importance pour le nombre de participants à se tenir au Palais des congrès depuis son inauguration en 1983. 

    La confirmation de cet événement résulte de lla relation qu’entretiennent les équipes de développement commercial du Palais des congrès et de Tourisme Montréal avec l’IAS, et ce, depuis plus de 30 ans. 

    « C’est une fierté d’avoir contribué à la confirmation de cet événement majeur à Montréal, qui fera rayonner l’expertise montréalaise en matière de recherche et de réponse au VIH», a déclaré DJean-Pierre Routy, professeur de médecine à l’Université McGill et coprésident local de AIDS 2022. «Je remercie le Palais des congrès et Tourisme Montréal pour leur précieux soutien à chaque étape du processus. »

    Le Dr Jean-Pierre Routy a également joué un rôle décisif en représentant l’expertise de Montréal dans le secteur de la recherche sur le VIH. Pour son rôle de première importance dans la démarche, le professeur de médecine de McGill agira à titre de coprésident local d’AIDS 2022. 

    Le congrès revient à Montréal 33 ans après une édition historique
    Ce sera la deuxième fois que le Palais des congrès de Montréal reçoit ce prestigieux congrès. En effet, le 4 juin 1989, plus de 10 000 congressistes convergeaient vers la métropole québécoise pour assister à la 5e Conférence internationale sur le sida. 

    Si la conférence de Montréal, en 1989 est restée durablement dans les mémoires, c’est qu’elle fut le tout premier théâtre de l’affirmation publique des associations de malades à l’échelle internationale. Rappelons qu’à l’époque, près de 300 activistes sur le VIH avaient fait irruption sur les lieux de la cérémonie d’ouverture pour revendiquer davantage d’engagement de la part des gouvernements et pour mettre en lumière la réalité des répercussions du sida sur les individus et la société. Cet événement historique, qui a été largement couvert dans les médias nationaux et internationaux, reste gravé dans la mémoire collective pour avoir offert aux personnes vivant avec le VIH une tribune pour exprimer leurs préoccupations.

    Montréal, ville toute désignée pour accueillir ce congrès
    Montréal est considérée comme la capitale de la recherche au Canada. Les études sur le VIH et sur les autres maladies transmissibles sexuellement et par le sang qui sont menées dans la ville sont source de découvertes scientifiques révolutionnaires. La force de l’action communautaire qui habite la métropole québécoise est également un aspect distinctif qui a séduit l’IAS. La tenue du congrès sera l’occasion idéale pour positionner l’expertise montréalaise en la matière et pour développer de nouveaux partenariats entre des chercheurs locaux et internationaux.

    Rappelons que le 1er décembre 2017, la mairesse Valérie Plante signait la Déclaration de Paris, faisant de Montréal la première ville canadienne à se joindre au réseau international des Villes sans sida. La Ville s’est ensuite dotée d’un plan d’action pour accélérer la riposte contre l’épidémie de VIH et répondre aux besoins spécifiques des communautés affectées.

    L’engagement politique et communautaire de Montréal dans la réponse au VIH saura certainement inspirer les participants en provenance des quatre coins du monde.

    AIDS 2022 devrait générer 39 000 nuitées et des recettes touristiques estimées à plus de 20 M$.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité