Mardi, 21 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Entre hommes, trouver l’âme sœur !

    Vous êtes célibataire et avez déjà baissé les bras? Les sites de rencontres ou les applications, ce n’est pas pour vous car vous cherchez un mec avec qui ça pourrait durer plus longtemps qu’une soirée? L’entreprise montréalaise Intermezzo offre une solution à votre problème avec son service Entre Hommes. Ce service de « matchmaking » pour hommes seulement, se spécialisant dans la recherche de l’âme sœur, existe depuis 10 ans et a permis de créer de nombreux couples qui sont encore ensemble.

    «Chez Entre Hommes, les âges varient entre 23 et 75 ans avec une majorité d’hommes se situant entre 30 et 65 ans. Leurs champs d’activités étant aussi nombreux», explique Joan S. Paiement, la présidente d’Entre Hommes Intermezzo. «Par contre, ce qu’ils ont tous en commun, c’est qu’ils veulent s’investir dans une relation. Ils en ont ras le bol des rencontres faciles d’un soir sur des sites et recherchent quelque chose de plus stable.»

    Cette année, Entre Hommes célèbre ses 10 ans. «Nous sommes partis avec zéro client et, à présent, nous bénéficions d’un réseau très large et on a connu bien des couples qui se sont formés et même des mariages», poursuit Joan S. Paiement. «C’est très gratifiant!»

    Parfois le bonheur n’est pas toujours là où on le croit… «Je pense, entre autres, à deux gars qui ne se seraient jamais rencontrés autrement. L’un des deux avait des critères et encore des critères. Il était très strict. Puis, je lui ai dit, fais-le pour moi, rencontre-le pour me faire plaisir, cela ne t’engage à rien… L’un des deux était donc assez « willing », comme on dit, et l’autre plus ou moins. Finalement, ils ont vu l’attirance et les affinités qu’il y avait entre eux. Après trois ou quatre rencontres, le couple s’est consolidé. Ils se sont éventuellement mariés. Donc, pour nous, c’est une très belle histoire, c’est le bonheur!», explique Mme Paiement.

    Comment ça fonctionne?
    La clé du succès passe par la communication de vos besoins et de vos attentes dans le cadre d’une première discussion avec une des spécialistes de l’agence. C’est réellement en apprenant à vous connaître qu’elles pourront vous proposer des rencontres qui devraient, en théorie, fonctionner pour les deux parties. En remplissant un questionnaire savamment établi, elles seront à même de bien vous comprendre et de vous orienter. Une fois les résultats recueillis et analysés, n’oubliez pas de leur fournir quelques photos de vous, récentes s’il vous plait messieurs, et surtout, fidèles à l’image que vous projetez! Le questionnaire que vous remplirez sera l’occasion d’exprimer bien plus que les détails trop précis de vos attributs. On veut tout connaître de vous: vos passions, vos buts dans la vie, votre carrière, votre cheminement, tout. En amalgamant ces réponses à celles d’autres clients de l’agence, les « matchmakers » pourront par la suite proposer aux deux parties une rencontre afin de briser la glace. Pas d’inquiétude ici: il ne s’agit pas d’un blind-date. Selon les cas, le succès de la démarche pourrait se présenter très rapidement : en théorie, le premier prétendant devrait être le bon! Pas de problème si cela ne fonctionne pas; on s’engage à vous caser, peu importe le temps requis.

    En certaines circonstances, il faut être patient également. On se fie trop aux photos, aux allures de l’autre homme, on le juge souvent trop vite, trop ci, trop ça… C’est le cas de deux gars pourtant athlétiques, un qui, manifestement, se serait retourné au passage de l’autre alors que celui qui se fait regarder n’aurait pas fait de geste à l’égard de l’autre… Ce dernier a donc refusé le « match ». «Mais j’avais le sentiment profond que ça marcherait. J’ai insisté et ils se sont revus quelques mois plus tard et cela a fini par marcher entre les deux. Est-ce de la magie ? Non, mais il faut être persistant, il faut attendre que la chimie s’installe entre les êtres. Toutes les histoires d’amour ne débutent pas nécessairement par des coups de foudre. À chaque fois, comme ici, je vis une belle histoire qui rend les gens heureux et moi aussi», ajoute la présidente d’Entre Hommes.

    Parfois, les choses prennent aussi une tournure inattendue: «Il y a eu cet homme qui a eu un rendez-vous avec ce gars-là, cela n’avait pas trop cliqué entre les deux à ce moment-là puis, l’un des deux a présenté son frère à l’autre et ce fut le match parfait ! Ce n’est pas celui qu’on lui avait présenté, mais l’important ici c’est que les deux hommes soient heureux et nous sommes contents lorsque cela réussit et qu’un couple se forme. Il ne faut donc pas perdre espoir… Mais c’est une histoire assez drôle qui finit très bien», se rappelle Joan S. Paiement.

    «C’est un beau métier. Je travaille dans le positif. Cela peut être long, mais on n’abandonne jamais, on y va jusqu’à ce qu’on trouve! Cela peut prendre un mois, six mois, un an, mais on est là et on ne lâche pas parce que je sais qu’il y a quelqu’un pour cet homme et qu’on va finir par le trouver», de conclure Mme Paiement.


    INFOS | Alors, n’hésitez plus et contactez l’équipe d’Entre Hommes
    514-314-7150 ou entrehommes.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité