Jeudi, 2 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    L’actrice Katherine Waterston critique à nouveau la transphobie de JK Rowling

    Katherine Waterston, qui joue le rôle de Tina Goldstein dans la saga «Les Animaux Fantastiques», dérivée d’«Harry Potter», se fait encore critique de la transphobie de l’auteure JK Rowling.

    Katherine Waterston, qui incarne Tina Goldstein dans la saga Les Animaux Fantastiques, est critique des propos transphobes de l’auteure JK Rowling depuis la polémique de 2020. Dans une interview donnée à The Independent vendredi 23 juillet, elle a réitéré ses propos.

    JK Rowling est devenue depuis l’année dernière une des figures de proue du mouvement TERF britannique. Elle a publié sur son site, en juin 2020, un long essai sur sa vision du genre. L’auteure de Harry Potter estime que la transidentité met les femmes et les filles « natales » en danger, car elles pourraient se retrouver nez à nez avec «tout homme qui croit ou sent une femme». Elle a également défendu les TERFs, réfutant leur transphobie, parce qu’elles «incluent les hommes trans dans leur féminisme sur la base qu’ils sont nés femmes».

    Le mois d’après, elle a comparé sur Twitter les transitions de genre à la thérapie de conversion. Elle écrit à tort : « Beaucoup, moi y compris, pensent que nous assistons à un nouveau type de thérapie de conversion pour les jeunes homosexuels, qui sont engagés sur un chemin de médicalisation à vie qui peut entraîner la perte de leur fertilité et/ou de leur fonction sexuelle complète ».

    En août 2020, JK Rowling avait refusé son prix Robert F. Kennedy Human Rights Ripple of Hope Award après que la fondation a dénoncé dans un communiqué les positions transphobes de l’auteure. Le lendemain de cet événement, Katherine Waterston avait dénoncé les propos de JK Rowling dans des stories sur son compte Instagram. Elle a notamment partagé un article du Guardian intitulé « Les femmes trans ne représentent aucune menace pour les femmes cis, mais nous les menaçons si nous faisons d’elles des parias ». 

    Katherine Waterston a encerclé des extraits en rouge avec des commentaires : « …désolé, vous ne pouvez pas être féministe si vous n’êtes pas pour les droits humains de tout le monde, notamment les droits des autres femmes », « quand il y a tant de violence réelle contre les femmes, c’est une triste perte de temps de se concentrer sur de la violence imaginaire et théorique » ou encore « il n’y a pas de définition universelle de ce qu’est une femme ».

    Dans l’interview, la journaliste de The Independent lui a demandé pourquoi elle avait décidé de s’opposer publiquement à JK Rowling. « Je pense que parce que j’étais associée à un projet de film, parce que j’étais associée auxAnimaux Fantastiquesil était important de communiquer ma position », répond Katherine Waterston. « On s’est demandé si elle pouvait être regroupée avec les points de vue d’autres par association ».

    La majorité des acteur·trices d’Harry Potter se sont opposé·esaux propos transphobes de JK Rowling, dont Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint et Eddie Redmayne.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité