Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Francis Choinière, chef d’orchestre

    Francis Choinière a beau n’avoir que 24 ans, il ne manque pas d’expérience et a déjà accompagné plusieurs grands noms de la musique classique. Ce jeune musicien polyvalent, actif en tant que chef de chœur et chef d’orchestre, est à la fois producteur de concerts, pianiste, compositeur et baryton. Rencontre.

    À peine dans la vingtaine, Francis Choinière est très engagé sur la scène musicale montréalaise. Il est directeur artistique et chef d’orchestre pour l’Orchestre Philharmonique et Chœur des Mélomanes (OPCM), qu’il a cofondé durant ses études collégiales. Il est codirecteur artistique et chef principal de l’Orchestre FILMharmonique et chef de chœur pour le chœur Fernand Lindsay du Festival de Lanaudière, en collaboration avec des chefs de renoms tel que Stephen Layton (Trinity College) et Corrado Rovaris (Philadelphia Opera).

    Avec son frère jumeau Nicholas et son ami Gabriel, il est cofondateur et président de GFN Productions, une entreprise de divertissement québécoise qui produit des concerts cinématographiques, classiques et pop, tels que la série des concerts du Seigneur des Anneaux, ainsi que Star Wars, Titanic et Fantasia, qui sont devenus des incontournables de la programmation de la Place des Arts à Montréal.

    Début octobre, on le verra diriger l’Orchestre FILMharmonique, composé de 35 musiciens professionnels, qui interprètera à la Maison Symphonique 15 titres de films emblématiques dont Schindler’s List, Cinema Paradiso, Downton Abbey, Gladiator. Aussi présenté en primeur, 3 films offrant une trame musicale très spéciale : l’Adagio pour cordes de Barber, l’Adagietto de Mahler et Rhapsodie sur un thème de Paganini.

    GFN Productions: Gabriel Felcarek, Francis et Nicholas Choinière


    La formation musicale de Francis Choinière a d’abord commencé alors qu’il étudiait à FACE, une école des beaux-arts du centre-ville de Montréal, où il a passé 11 ans avant de faire son DEC à Marianopolis en interprétation musicale.

    Francis a complété sa maitrise en direction d’orchestre à l’Université McGill auprès de Alexis Hauser, et est récipiendaire de plusieurs bourses d’excellences et prix incluant le prestigieux prix de la Fondation Hnatyshyn, Christa & Franz-Paul Decker Conducting Fellowship. Il a aussi peaufiné sa direction par des classes de maitres sous les enseignements de François-Xavier Roth, Yoav Talmi et Colin Metters.

    En 2020-2021, il a été le chef assistant du directeur musical Alexander Shelley au sein de l’Orchestre du Centre national des arts du Canada.

    Dans une industrie compétitive, j’imagine qu’il faut parfois — ou souvent — créer ses propres opportunités pour grandir comme musicien?
    Francis Choinière : En effet, et c’est un peu la raison pour laquelle j’ai fondé l’Orchestre Philharmonique et Chœur des Mélomanes (OPCM) en 2016. Je désirais trouver une voie supplémentaire pour que les étudiants puissent œuvrer professionnellement dans le domaine musical après l’obtention de leur diplôme. Ça fait toujours partie du rôle de l’OPCM de se consacrer à la fois au développement, à la promotion et à l’avancement de la musique symphonique et chorale, ainsi qu’à la relève. Et en travaillant auprès de solistes de classe mondiale, l’Orchestre et les chœurs bénéficient d’un mentorat inestimable.


    Penses-tu que l’âge est un problème au début, quand il faut renforcer sa crédibilité?
    Francis Choinière : La question la plus importante dans le secteur de la musique classique aujourd’hui est l’engagement du public. Il est important de rejoindre les jeunes pour assurer la prochaine génération d’amateurs de musique classique.

    Je pense que mon âge me donne une perspective unique en tant que producteur de concerts et directeur artistique, car je peux sentir ce qui intéressera les gens de mon âge en termes d’expérience de concert classique.


    Je crois qu’atteindre un public plus jeune en proposant une musique engageante, mémorable et surprenante est une stratégie fantastique, tout comme de programmer des musiques de films qu’ils connaissent pour les inciter à venir aux concerts.


    Il n’y a pas énormément de chefs d’orchestre ouvertement gai. J’imagine que pour un jeune musicien, la carrière internationale d’un chef comme Yannick Nézet-Séguin – qui parle ouvertement du fait qu’il est gai – est un modèle en soi.
    Francis Choinière : Oui, j’ai beaucoup d’admiration pour lui et je suis très heureux qu’il utilise sa position pour aider et inspirer d’autres musiciens LGBTQ en montrant par l’exemple qu’il est possible d’avoir une grande carrière avec les meilleurs orchestres du monde en étant ouvertement LGBT. J’espère aussi – en étant ouvertement gai, que je pourrai par l’exemple donner ce même espoir aux autres qui suivront.


    Que doit-on s’attendre du concert L’univers symphonique du cinéma, qui sera présenté à deux reprises le 2 octobre à la Maison symphonique?
    Francis Choinière
    : Au programme, il y aura une douzaine de titres de films consacrés mondialement dont Schindler’s List, mettant en vedette le violoniste Jean-Sébastien Roy, Cinema Paradiso, Downton Abbey, Gladiator. Et 3 films offrant une trame musicale très spéciale : Platoon avec l’Adagio pour cordes de Barber, Mort à Venise et l’Adagietto de Mahler, Somewhere in Time avec Rhapsodie sur un thème de Paganini.

    C’est un programme diversifié qui devrait plaire à un large public!

    La musique de film semble une bonne manière de joindre un public qui n’est pas automatiquement attiré par les concerts de musique classique.
    Francis Choinière : Je le crois aussi. La musique de film a un grand potentiel d’ouvrir la porte de l’orchestre symphonique à un plus grand public. C’est la musique de notre temps! John William, Howard Shore et Hans Zimmer – pour ne donner que quelques noms –, ont grandement contribué au développement et rayonnement de l’orchestre symphonique. Ce sont des partitions puissantes avec lesquelles nous avons un lien profond. C’est en préparant le Choeur des Mélomanes, en 2018, pour une présentation de Harry Potter and the Prisoner of Azkaban dans la salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts, que j’ai pris encore plus conscience du potentiel de ce format. C’est ce qui m’a inspiré pour me lancer dans le projet un peu fou de présenter en version concert la trilogie du Seigneur des anneaux.


    Avais-tu une stratégie spécifique pour arriver là où tu en es maintenant? Pourquoi penses-tu que tout a si bien fonctionné?
    Francis Choinière : Le succès de GFN Productions découle de mon expérience en gestion des arts avec ma première organisation, l’OPCM. L’expérience avec l’organisme à but non lucratif m’a permis d’acquérir de bonnes stratégies de leadership et des compétences pour gérer une organisation plus grande. Ça m’a aussi permis de me construire une crédibilité à travers les différents partenariats réalisés dans le cadre de l’organisation.

    Faire partie de grandes tournées de concerts telles que celles d’Andrea Bocelli, de Game of Thrones, d’Hans Zimmer et de Sarah Brightman m’ont apporté la confiance nécessaire pour produire un concert tel que celui du Seigneur des Anneaux.


    INFOS | Concert L’univers symphonique du cinéma, le samedi 2 octobre à 16h et 19h30 à la Maison symphonique de la Place des Arts / Productions GFN
    Billetterie placedesarts.com ou par téléphone au 514-842-2112

    D’autres concerts que Francis Choinière dirigera durant la saison 2021-2022  
     
    • 23 octobre (Maison symphonique – Place des Arts),
    Vivaldi Gloria

    • 24 octobre (Salle Raoul-Jobin – Palais Montcalm) Québec,
    Vivaldi Gloria

    • 13 novembre (Maison symphonique – Place des Arts),
    Les Quatre Saisons de Vivaldi

    • 14 novembre (Salle Raoul-Jobin – Palais Montcalm) Québec,
    Les Quatre Saisons de Vivaldi

    • 2 Avril 2022 (Maison symphonique – Place des Arts),
    Concerto de Québec avec Alain Lefèvre

    • 28 mai 2022 (Maison symphonique – Place des Arts),
    Carmina Burana 


    ERRATUM. Dans l’édition de septembre du magazine Fugues quelques erreurs se sont glissées dans l’article aux pages 31-32 :

    Le concert a lieu le SAMEDI 2 octobre ;
    Le nom de Francis a été épelé Francois au 4ieme paragraphe ;
    Le numéro de téléphone de la billetterie de la Place des Arts est le 514-842-2112.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité