Vendredi, 3 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    L’Usine C rouvre ses portes

    Fermé depuis un an en raison de rénovations, l’Usine C vient de rouvrir ses portes, inaugurant du même souffle sa saison 2021-2022.  Stéphane Bertrand – président du conseil d’administration de l’Usine C – et Danièle de Fontenay – directrice générale et artistique et cofondatrice de l’Usine C – ont inauguré les lieux lors d’une conférence de presse tenue à la mi-septembre. On en a aussi profité pour dévoiler la programmation 2021-2022.

    «Grâce à la mise à niveau des équipements, la modernisation des salles, l’ajout de nouvelles technologies de pointe et d’une nouvelle salle, l’Usine C, fidèle à son dynamisme incontestable dans le milieu culturel, poursuivra sa mission en répondant davantage aux nouvelles attentes et exigences des créateurs d’ici et d’ailleurs. Encore une fois, nous sommes à l’avant-garde», a noté M. Stéphane Bertrand.

    «J’invite le public à venir célébrer le retour des arts vivants avec une saison riche de nouvelles créations et d’artistes exceptionnels, et à découvrir les espaces métamorphosés de l’Usine C après d’importants travaux de rénovations et d’agrandissement», a ajouté Danièle de Fontenay. En tout, 5.5 millions de dollars ont été investis afin de rendre les lieux conformes aux nouvelles normes, d’agrandir son studio de création et d’actualiser ses installations et ses équipements techniques. L’Usine C tient à remercier, pour leur appui financier qui ont rendu possibles ces travaux, le ministère de la Culture et des Communications du Québec – qui a fourni 70% de la somme –, ainsi que Patrimoine Canada – qui en a défrayé environ 27 %. Une campagne majeure de financement est lancée, avec le soutien de la Ville de Montréal, afin d’amasser des fonds complémentaires à l’investissement de l’Usine C : plus de 166 000$ seront nécessaires pour financer ces travaux.

    Après Stations de Louise Lecavalier, qui ouvrait la saison fin septembre, l’Usine C présentera une rétrospective des œuvres de Daina Ashbee; Féministe pour Homme de Noémie de Lattre, adapté par Rébecca Déraspe, mis en scène par Alix Dufresne et mettant en vedette Sophie Cadieux; Awards, concert-gala-karaoké du Collectif Tôle; Le Sacre du printemps, un chef-d’œuvre du répertoire de la Compagnie Marie Chouinard; et Vernon Subutex 1 d’Angela Konrad, d’après le roman culte de Virginie Despentes.

    Maintenant que les frontières canadiennes sont ouvertes, la Biennale internationale des arts et des écritures contemporaines Actoral Montréal se réjouit de pouvoir accueillir des artistes internationaux; la programmation en sera dévoilée sous peu. Vous pouvez déjà vous procurer des billets pour la nouvelle création de Martin Messier Con Sordina, en première mondiale, et Laborious Song de Daina Ashbee, en première nord-américaine.


    INFOS | Détails et billets de la saison 2021-2022 sur le site Internet usine-c.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité