Vendredi, 3 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    Prononcez-vous sur les concepts finalistes du futur Monument national LGBTQ2+

    Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien, et  Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, ainsi que le promoteur du projet, le Fonds Purge LGBT, dévoilait le 15 novembre les projets des équipes présélectionnées pour ce nouveau monument qui se trouvera au centre-ville d’Ottawa.

    Le monde des arts et du design au Canada et à l’étranger a présenté cinq propositions pour le Monument national LGBTQ2+. Les personnes et les communautés LGBTQ2+ au Canada ont jusqu’au 28 novembre 2021 pour donner leur avis sur les designs proposés par l’intermédiaire d’un sondage en ligne.

    « Je suis ravi de la réflexion et de la créativité qu’ont fait preuve les cinq équipes sélectionnées dans leurs designs», a déclaré Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien. «Chacun offre une perspective unique sur la manière de traduire la vision du monument en une expérience commémorative et tangible vécue. J’espère que les communautés LGBTQ2+ auront le sentiment que certains de ces designs, ou tous ceux-ci, expriment la douleur vécue par la communauté tout en insufflant de la fierté et de l’espoir pour l’avenir. Je tiens à remercier toutes les équipes de design qui ont participé à ce concours et je leur souhaite la meilleure des chances.»

    Pour Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, «les injustices systémiques qui se sont produites des années 1950 aux années 1990 dans les Forces armées canadiennes, la Gendarmerie royale du Canada et la fonction publique fédérale pendant la purge LGBT ne doivent jamais être oubliées. Bien que nous ne puissions pas réparer les torts du passé, ce monument sera un outil pédagogique et il rappellera que nous ne devons pas répéter les erreurs du passé. Les cinq projets retenus témoignent de la douleur endurée durant cette période sombre ainsi que de la résilience des communautés de genre et de sexualité différents d’un bout à l’autre du pays. Nous continuerons à travailler aux côtés du Fonds Purge LGBT et des organismes LGBTQ2 du pays pour bâtir un Canada plus inclusif.

    « Les cinq designs proposés pour le Monument national LGBTQ2+ sont inspirants, créatifs et puissants», s’est enthousiasmée Michelle Douglas, directrice générale, Fonds Purge LGBT. «Le Fonds Purge LGBT remercie les équipes de design d’avoir relevé le défi de réaliser la vision de ce monument et d’avoir créé des designs aussi évocateurs qui racontent l’histoire de la discrimination contre les communautés LGBTQ2+ au Canada. Nous sommes à une étape passionnante du processus où nous avons besoin d’entendre les gens de partout au pays. Nous voulons que le plus grand nombre possible de personnes aient leur mot à dire sur ces designs et fassent partie du prochain chapitre de cette histoire. »

    Le jury tiendra compte des réponses au sondage dans le cadre du processus de sélection du projet gagnant. Celui-ci comprend des spécialistes dans les domaines des arts visuels, de l’architecture paysagiste, de l’architecture et du design urbain, ainsi que des personnes qui ont survécu à la purge LGBT, des représentants des principaux groupes d’intervenants et des spécialistes en la matière.

    Le Monument national LGBTQ2+ racontera l’histoire de générations de personnes LGBTQ2+ au Canada qui ont été persécutées, maltraitées, congédiées et marginalisées en raison de qui elles aimaient et de la façon dont elles s’identifiaient. Il reconnaîtra la discrimination historique subie par les communautés LGBTQ2+ et les maltraitances perpétrées par l’État canadien, notamment pendant la purge LGBT. Tout en reconnaissant les blessures et les injustices persistantes, le Monument permettra d’éduquer et d’inspirer la société canadienne, ainsi que de commémorer et de célébrer la diversité. Les principes d’inclusion, d’indigénéité, de visibilité et d’intemporalité guideront la démarche.

    La purge LGBT fait référence à la période pendant laquelle les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada et de la fonction publique fédérale canadienne, en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou de leur expression de genre, ont été systématiquement victimes de discrimination, de harcèlement et, dans bien des cas, elles ont été congédiées sur la base de politiques et de pratiques sanctionnées.

    Au fil du temps, les survivants et leurs alliés ont travaillé sans relâche pour obtenir des excuses, une reconnaissance, une indemnisation et la modification de la législation canadienne. En 2018, un règlement judiciaire sans précédent a été conclu. Le Canada a été le premier pays au monde à accorder une indemnisation substantielle pour les torts causés à ses propres citoyens à la suite de décennies de discrimination étatique.

    Le Fonds Purge LGBT est une société sans but lucratif qui a été créée en 2018 pour gérer les projets de commémoration et de réconciliation mandatés par le règlement. Le Fonds est chargé de mettre sur pied un monument national LGBTQ2+ qui « commémorera la discrimination historique dont ont été victimes les personnes LGBTQ2+ au Canada, notamment dans le cadre de la purge LGBT ».

    En tant que promoteur, le Fonds Purge LGBT accorde 8 millions de dollars au projet et travaille avec Patrimoine canadien et la Commission de la capitale nationale pour s’assurer que le Monument répond aux objectifs de l’accord de règlement et incarne la vision élaborée avec les survivants de la purge et l’ensemble de la communauté LGBTQ2+ du Canada.

    Équipe Durling – Monument national LGBTQ2+

    Équipe Mass Design Group – Monument national LGBTQ2+

    Équipe OnCommon Ground – Monument national LGBTQ2+

    Équipe SOM – Monument national LGBTQ2+

    Équipe Wreford – Monument national LGBTQ2+

    Faits en bref

    • Le Monument sera situé sur le côté nord-est de la rue Wellington, près du pont du Portage, aux abords de la rivière des Outaouais, à proximité de la Cité judiciaire. Le Fonds Purge LGBT a choisi le site après avoir consulté les membres des communautés LGBTQ2+. La Commission de la capitale nationale a approuvé le choix en janvier 2020.
    • L’annonce du concept gagnant est prévue pour l’hiver 2022.
    • La construction du Monument doit se terminer en 2025.
    • Notez qu’il faudra peut-être ajuster les étapes clés de ce projet en raison de la pandémie de COVID-19. Toutes les décisions à ce sujet seront prises avec l’avis des autorités de santé publique.

    SONDAGE | Monument national LGBTQ2+. Les personnes et les communautés LGBTQ2+ au Canada ont jusqu’au 28 novembre 2021 pour donner leur avis sur les designs proposés par l’intermédiaire d’un SONDAGE EN LIGNE.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité