Mercredi, 7 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    La Journée mondiale de lutte contre le SIDA et 30e anniversaire du parc de l’Espoir

    À l’occasion du 40e anniversaire du signalement des premiers cas de sida (1981-2021), et le 30e anniversaire du parc de l’Espoir, fondé le 1er décembre 1991 par ACT UP Montréal, une vigile par la Table des organismes communautaires montréalais de lutte contre le sida aura lieu au parc de l’Espoir, ce soir, 1er décembre.

    17h00 – 18h00 : Vigile par la Table des organismes communautaires montréalais de lutte contre le sida : À la mémoire des personnes mortes du sida au Québec, parc de l’Espoir, rue Ste-Catherine et Panet, village gai (métro Beaudry).

    La Table des organismes communautaires montréalais de lutte contre le sida (TOMS) souligne encore cette année la Journée mondiale de lutte contre le VIH/sida par la 33e vigile de commémoration qui se tiendra le 1er décembre 2021 à 17h au Parc de l’Espoir. La TOMS regroupe 31 organismes communautaires qui travaillent en prévention du VIH et ITSS et en promotion de la santé et du mieux-être, en hébergement et en soutien aux personnes qui vivent avec le VIH/sida et autres ITSS, ainsi que leurs proches.

    Encore aujourd’hui, des milliers de Montréalais.es sont touché.e.s par le VIH/sida et l’épidémie continue à être encouragée par des politiques et autres manifestations de discrimination et de stigmatisation. De nombreux enjeux sociaux ont été exacerbés par la pandémie de COVID-19 : difficulté supplémentaire d’accès au logement, isolement, sérophobie, difficultés d’accès aux soins, à la PReP, au dépistage et au matériel de réduction des risques et de prévention des ITSS; enjeux liés à la judiciarisation du VIH, du travail du sexe, de l’usage des drogues et à l’occupation de l’espace public, le tout en parallèle à une crise de surdoses sans précédent.

    « La répression et la judiciarisation sont des avenues nuisibles et portent atteinte aux droits, bien-être et à la santé des communautés concernées par le VIH » – nous rappelle Sandra Wesley, présidente de la TOMS. «Reconnaissons les expertises du milieu VIH/sida et apprenons de ces 40 années de lutte !»

    Afin de rendre hommage à cette résilience constante, la vigile mêlera prises de parole, musique et recueillement. Nous vous invitons à nous rejoindre afin de nous recueillir, saluer le travail de nos communautés et montrer notre solidarité avec toutes les personnes vivant avec le VIH.

    La vigile sera le moment de rappeler qu’après 40 ans de lutte, le combat n’est pas terminé! La vigile sera également l’occasion de se recueillir ensemble, et d’honorer la mémoire de celles et ceux qui nous ont quitté.e.s au cours des dernières années. 

    Le Parc de l’Espoir
    Le parc a été fondé le 1er décembre 1991 par ACT UP Montréal, né de la volonté des survivants du sida de témoigner de la vie des personnes décédées de cette maladie. Il visait à célébrer la mémoire, mais également à célébrer la vie de ceux et celles qui poursuivaient la lutte contre le VIH.

    Le parc a été officiellement inauguré par la ville de Montréal en 1997, auprès des consultations menées de 1993 à 1996 par ACT UP Montréal sur le futur du parc.

    Le nouveau parc de l’Espoir a été inauguré le 17 août 2021 en présence de la mairesse de Montréal et de Ville-Marie, Valérie Plante, du conseiller de Ville du district de Saint-Jacques et membre du comité exécutif, Robert Beaudry, et trois des quatre co-fondateurs du parc de l’Espoir, messieurs Roger Le Clerc, Michael Hendricks et René LeBoeuf. 

    Le quatrieme co-fondateur, Douglas Buckley-Couvrette, est décéde des suites du sida, à l’âge de 41 ans, le 13 novembre 2002.

    Le réaménagement du parc de l’Espoir en 2021 a été réalisés à la suite d’une série de rencontres menées depuis septembre 2019 auprès des communautés riveraines et LGBTQ2+, des organismes communautaires et de divers intervenants en lien avec le parc de l’Espoir, notammant Roger Le Clerc, Michael Hendricks et René LeBoeuf, membres fondateurs de la société La mémoire vivante du parc de l’Espoir, entité créée en 2007, a vu à la défense de celui-ci. 

    En novembre 2021, les militants vétérans LGBTQ Puelo Deir et Richard Burnett ont été nommé président et trésorier de la société La mémoire vivante du parc de l’Espoir.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité