Mardi, 9 août 2022
• • •
    Publicité

    Valérie Plante rencontre les commerçants du Village

    Le 15 février, en collaboration avec la SDC Village Montréal, il y a eu une rencontre virtuelle à laquelle 45 personnes ont assisté pour discuter des enjeux du quartier et des projets futurs. On désirait, d’une part, du côté de la Ville, faire des annonces et, d’autre part, du côté des commerçants, établir un dialogue et poser des questions. Valérie Plante, mairesse de Montréal et de l’arrondissement de Ville-Marie, ainsi que Robert Beaudry, conseiller du district de Saint-Jacques et membre du comité exécutif de la Ville, ont fait plusieurs annonces.

    Il faudra réaliser des travaux d’urgence de collecteurs d’égouts sur Sainte-Catherine, entre Atateken et Papineau, d’octobre 2022 à mars 2023, puis d’autres encore en 2023-2024.

    «On doit changer complètement les conduites d’eau puisque c’est au centre-ville qu’elles sont les plus endommagées», explique Valérie Plante.

    «Par contre, on en profitera du même pour refaire des infrastructures. On va investir des sommes importantes pour le Village et on va tout faire pour que l’été se passe bien» a expliqué Robert Beaudry. «Donc, les deux prochaines piétonisations ne seront pas touchées par ces travaux d’infrastructure».

    Toutefois, cela signifie que la nouvelle installation devant remplacer les Boules roses de Claude Cormier ne sera pas mise en place de sitôt.

    Il faut attendre la fin de tous ces travaux-là. «Bien sûr, nous sommes déçus de ne pas pouvoir voir cette installation d’étamines [stylisées] ce printemps, mais cela sera intégré au nouvel aménagement permanent du Village», a précisé Gabrielle Rondy, la directrice général par intérim de la SDC Village Montréal.

    «Nous avons l’opportunité d’intégrer ce concept des étamines colorées à tout l’effort de revitalisation du Village une fois ces travaux terminés», d’indiquer Robert Beaudry.

    «On a beaucoup de travail à faire pour la réouverture de ce printemps. Je sais que les bars ont été les premiers fermés et les derniers à ouvrir. On comprend que cela été très difficile pour le Village», dit Valérie Plante.

    «On veut travailler sur la sécurité, sur la propreté, etc. On veut que cela se passe bien pour la piétonisation de cet été, pour les terrasses, […] on va aider les commerçants, il y a des programmes. On a mis 1M$ sur le programme des pop-up shops [au centre-ville], donc on peut aider. Il y a aussi des programmes durant les travaux pour les commerçants. Il s’agit d’un engagement concret de notre administration à l’amélioration du Village, et ce, dès cet été».

    Fatigué et meurtri par la pandémie, le Village pourra compter sur l’arrondissement et des activités grâce à un partenariat avec le Quartier des spectacles. 

    Au cours des prochains mois, l’arrondissement mettra aussi en marche quatre «forums» sur :

    • le développement social

    • la vie culturelle

    • le développement économique

    • et la bonification de l’expérience piétonne et commerciale.

    «Ici, ce n’est pas une consultation classique, on veut ici que les résidents, que les commerçants puissent s’exprimer pour voir sur quoi on s’entend collectivement et qui va mener sur des stratégies concrètes. On veut que cela répondent aux défis, aux attentes des gens du Village et d’offrir une meilleure expérience client lorsque ceux-ci viennent dans le Village», précise Robert Beaudry. 

    POUR LIRE L’AUTRE ENTREVUE AVEC ROBERT BEAUDRY : DES PROJETS POUR REVITALISER LE VILLAGE

    POUR LIRE LA CHRONIQUE «PLACE AU VILLAGE» : UN SONDAGE RÉVÉLATEUR QUI BROSSE UN PORTRAIT…

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité