Mercredi, 29 juin 2022
• • •
    Publicité

    31 personnes planifiant des violences lors d’un festival de la Fierté sont arrêtées aux États-Unis

    La police américaine a arrêté samedi dernier, 31 personnes membres d’un groupe d’extrême droite qui planifiait d’attaquer une Gay Pride organisée dans l’état de l’Idaho.


    «La police a reçu des informations d’un citoyen selon qui une ’petite armée’ s’était rassemblée sur le parking d’un hôtel», a indiqué Lee White, porte-parole de la police de la ville de Coeur d’Alene lors d’une conférence de presse. Les extrémistes étaient tous montés à bord d’un camion, immobilisé un peu plus tard par la police. Ils ont tous été arrêtés. «Ils étaient là pour provoquer des violences dans le centre de la ville», a ajouté M. White. 

    La ville, qui compte 55.000 habitants, accueillait samedi soir un événement organisé par l’association locale Pride Alliance, composée de membres de la communauté LGBTQ+.

    Le « Patriot Front »
    Selon les premières découvertes, le groupe était en possession d’une grenade fumigène et d’un plan opérationnel. Il était composé de personnes originaires de différents États des Etats-Unis. Ils portaient des masques, des pantalons militaires, des boucliers et d’autres équipements, selon la police.

    Les intéressés faisaient partie du Patriot Front, un groupuscule formé dans la foulée des marches néo-nazies organisées il y a cinq ans à Charlottesville, selon l’organisation américaine de lutte contre les discriminations ADL.

    Rappelons que lors des violences de Charlottesville, une femme avait perdu la vie et plusieurs autres personnes avaient été blessées lorsqu’un extrémiste de droite avait foncé avec sa voiture dans la foule de contre-manifestants.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité