Mercredi, 28 septembre 2022
• • •
    Publicité

    Harley Quinn, saison 3 : le retour d’une folie contagieuse et mordante

    Les deux premières saisons de la série d’animation Harley Quinn avaient offert des débordements de folie et une satire mordante de l’univers DC Comics. Eh bien, la saison 3 confirme cette orientation avec, en tête d’affiche, le duo toujours infernal et profondément amoureux formé par Harley Quinn et Poison Ivy.

    Pour lire notre article précédent

    La saison 2 s’était conclue par le voyage de noces de nos deux tourterelles et la nouvelle saison s’amorce quelques semaines à peine après le début du voyage. Dès le départ, le côté iconoclaste est maintenu en présentant les deux héroïnes au cœur d’une scène évoquant un mauvais film porno, jusqu’au moment où on réalise qu’Harley et Ivy sont confortablement installées dans la Forteresse de la solitude de Superman, où elles se sont introduites par effraction, et qu’elles y visionnent un film XXX dans lequel elles sont interprétées par des comédiennes de série B.

    Mais tout n’est pas rose puisque les deux femmes réalisent bien vite qu’elles n’ont pas que des points communs. Alors que l’une se complait dans la lecture du New England Journal of Evil Medicine et dans la botanique, l’autre préfère infliger moult bastons à qui le mérite (soit presque tout le monde). Harley demeure cependant touchante dans sa recherche frénétique pour maintenir le niveau d’euphorie initial, quitte à se trouver un nouveau plaisir commun, comme conquérir le monde !

    Les références aux multiples personnages de DC sont toujours aussi incisives et mordantes, avec un accent autour du clan Batman, notamment une relecture du traumatisme originel de Bruce Wayne, la relation entre celui-ci et Catwoman et la quête désespérée de Nightwing pour obtenir l’approbation de son mentor. Cette année, la saison 3 de The Boys a offert une orgie de superhéros et Harley Quinn y va également d’une incursion dans le genre, toujours avec une pointe irrévérencieuse. On retrouve également le Suicide Squad d’Amanda Waller et le réalisateur James Gunn, qui font plusieurs apparitions.

    Étonnamment, les relations entre les différents personnages continuent toujours de s’étoffer et de présenter des facettes attachantes et réalistes. Cette nouvelle saison tient donc toutes ses promesses : un humour corrosif à souhait, allègrement teinté d’humanité. Bref, on attend chaque épisode avec impatience !

    La saison 3 d’Harley Quinn est disponible, en anglais seulement, sur Stack.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité