Samedi, 4 février 2023
• • •
    Publicité

    L’acteur de «Heartstopper», Kit Connor est contraint de faire son coming out bi

    Accusé par certain.e.s de «queerbaiting» sur les réseaux sociaux depuis des mois, du simple fait d’être apparu publiquement au bras d’une jeune fille tout en jouant un personnage gai dans la série Heartstopper, l’acteur Kit Connor s’est senti forcé de mettre les choses au clair sur sa sexualité.

    Pour beaucoup, comme le jeune acteur interprète un adolescent qui découvre son homosexualité à l’écran, il devrait en être de même dans la vraie vie. Et depuis qu’il a été photographié à son insu il y a quelques mois aux côtés d’une jeune fille, Kit Connor, du haut de ses 18 ans, se retrouve dans une polémique dont seuls les réseaux sociaux ont le secret. Plusieurs personnes sur les réseaux sociaux accusent le jeune acteur d”à peine 18 ans de queerbating, terme qui désigne l’opportunisme de tirer profit de la communauté LGBTQI+. Sous chacun de ses posts Instagram, plusieurs commentaires malveillants l’accusaient d’utiliser la série pour augmenter sa popularité et polir son image.

    Ces attaques à force de répétition, ont poussé l’acteur de 18 ans à quitter le réseau social au début de septembre dernier.

    Après deux mois de silence sur Twitter, Kit Connor est revenu le 1er novembre, et a dévoilé publiquement sa bisexualité à ses 1,1 millions de followers dans un court tweet dans lequel il ne cache pas son amertume : «je reviens juste une minute. je suis bi. félicitations pour avoir forcé un jeune de 18 ans à se outer. je pense que plusieurs d’entre vous ont raté le message de la série. bye». 

    La série phénomène aborde justement l’histoire d’amour entre deux adolescents et la complexité à assumer sa sexualité face à la pression de l’entourage.

    Cette déclaration a été heureusement suivie par une large vague de soutien sur le réseau social. De ses fans, tout d’abord, qui tiennent à lui faire savoir qu’il n’est pas seul, mais aussi de la part d’autres internautes, qui n’hésitent pas à montrer leur colère contre ceux qui ont forcé l’adolescent à faire son coming out.

    »Un coming out devrait être stimulant, mais au lieu de cela, des accusations infondées de queerbaiting ont forcé Kit Connor à se présenter comme bi à tout le monde avant qu’il ne soit prêt. C’est n’importe quoi». 

    «Je ne peux pas croire que certains d’entre vous soient si insupportables qu’ils aient regardé une série sur l’acceptation de son identité et forcé Kit Connor à vivre exactement ce qui terrifiait son personnage», peut-on lire ici et là.

    Messages positifs de soutien

    Si les messages positifs de soutien affluent, d’autres souhaitent parler du problème sous-jacent qui se pose ici : celui de la biphobie. Car si l’acteur a certes été aperçu dans la rue accompagné d’une jeune femme, ses détracteurs sont directement arrivés à la conclusion qu’il était hétéro. Un phénomène d’invisibilisation qui fait écho à l’expérience commune des personnes bies, dont certaines ont tenu à en parler sur Twitter.

    Enfin, d’autres personnalités publiques sont venus au secours de l’acteur, à commencer par Alice Oseman, la créatrice du roman graphique adapté en série, qui déclare : “Je ne comprends vraiment pas comment les gens peuvent regarder Heartstopper et ensuite passer joyeusement leur temps à spéculer sur les sexualités et à juger sur la base de stéréotypes. J’espère que tous ces gens sont gênés comme jamais. Kit tu es incroyable», répond t-elle directement sous le tweet de Kit Connor, avant de partager un article de Vogue titré «Kit Connor ne nous doit rien». 

    Luke Evans, acteur gai de La Belle et la Bête ou encore de Hobbit, a lui aussi tenu a faire savoir son mécontentement face à la situation : «On dirait que les choses ne changent pas. Je suis désolé d’apprendre ce à quoi tu as affaire Kit. Ne vous sentez jamais obligé de parler de votre identité jusqu’à ce que vous soyez absolument prêt. Vous ne devez aucune explication à personne.»

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité