Samedi, 4 février 2023
• • •
    Publicité

    Les 40 ans des Archives

    Pour la première fois de leur histoire et pour célébrer cette date importante, les AGQ viennent de créer un prix d’excellence appelé Prix Frank W. Remiggi, en hommage à Frank W. Remiggi (1951-2018), qui était professeur de géographie historique et culturelle à l’UQAM.

    PHOTO : FRANK W. REMIGGI

    Entre autres, Frank Remiggi avait codirigé en 1998, avec Irène Demczuk, l’œuvre intitulée Le Village gai de Montréal : entre le ghetto et l’espace identitaire — Sortir de l’ombre. Histoire des communautés gaie et lesbienne de Montréal. Le professeur Remiggi a laissé toutes ses archives aux AGQ lors de son décès.

    « Il s’agit d’honorer la mémoire de Remiggi en tout premier lieu », dit Pierre Pilotte. « Ensuite, on cherchait un moyen de récompenser les gens, étudiants, professeurs, chercheurs, etc., qui ont travaillé de façon significative avec les Archives et qui ont publié. On crée donc cette bourse de 1 000 $ qui sera remise pour la première fois dès cette année, possiblement lors d’un événement durant Fierté Montréal, l’été prochain […]. » Un des critères de ce prix sera l’originalité, soit de se « démarquer par la nouveauté du sujet, de l’apport aux connaissances, du support, du public atteint, de la réception clinique, etc. », peut-on lire dans les critères d’obtention du prix. 

    Mais ce n’est pas tout. On vous avait parlé l’an dernier d’un programme d’échange France-Québec, entre les Archives gaies du Québec et les organismes équivalents à Paris. Et bien, il y aura une exposition dans les locaux des Archives, sur la rue Atateken, du 18 mars jusqu’au 14 mai, qui mettra en vedette les artistes et professeurs d’université Michel Daigneault et Stephen Schofield (professeur de l’UQAM à la retraite), qui se sont inspirés des œuvres de l’artiste et auteur Yves Navarre (décédé en 1994) lors d’un récent séjour à Paris. 

    « C’est vraiment ici l’aboutissement du programme d’échange entre les AGQ et les groupes détenant des archives LGBTQ+ à Paris », explique Pierre Pilotte. « On se souviendra que deux jeunes Françaises, Laura Bottereau et Marine Fiquet, un duo d’artistes féministes, avaient fait un séjour à Montréal à l’été 2021. Ici, on exposera environ 25 œuvres créées par Daigneault et Schofield, qui ont une connaissance vaste des œuvres de Navarre. On y trouvera essentiellement des dessins et des petits formats. » On reviendra là-dessus prochainement avec plus de visuels de cette exposition-là.    De plus, les AGQ renouvelleront leur logo pour cette année et c’est l’artiste graphique bénévole Jean Logan qui créera ce nouveau symbole.

    « Il faut comprendre que les Archives ne bénéficient pas de larges montants de subventions gouvernementales, donc nous sommes à la recherche de partenaires pour ce 40e anniversaire, ce qui nous permettra de, potentiellement, tenir plusieurs activités durant l’année […] »,
    indique le coordonnateur des Archives, Pierre Pilotte.

    INFOS | http://agq.qc.ca

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité