Dimanche, 14 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Fierté littéraire, célébrer la littérature LGBTQ+ à son meilleur

    Du 7 au 12 août prochain, durant le Festival Fierté Montréal, Fierté littéraire offre plusieurs possibilités de rencontrer et d’échanger avec des auteurs, autaires et autrices lors de différents événements qui marqueront cette semaine-là. Activités avec ceux et celles qui font de la littérature, drag queens, activité axée sur les personnes BIPOC ou, en français, PANDC (personnes noires, autochtones et de couleur), ou encore une soirée de grand effeuillage pour 18 ans et plus ! C’est ce que nous réserve la mouture de cette année. Les activités se dérouleront essentiellement au Théâtre La Comédie de Montréal (sur de Maisonneuve), dans le Village, dès 19 h.

    Malgré un communiqué émis en avril dernier relatant les difficultés à obtenir un financement régulier approprié, Fierté littéraire offrira tout de même en sa version 2023 pas moins de six événements variés et éclectiques, dont cinq événements grand public. « Nous avons finalement reçu des aides qui nous permettent tout de même de tenir un festival cette année, notamment des fonds de la Ville de Montréal, du gouvernement fédéral, via le Fonds de relance des services communautaires […] administré en partie par la Croix-Rouge, et [du] Conseil des arts. […] Grâce à ces subventions, nous pouvons présenter un tel festival […] », explique Denis-Martin Chabot, qui a fondé Fierté littéraire en 2012 et qui en est le directeur artistique cette année puisque, justement avec ces subsides, on a pu engager à titre contractuel un directeur général chargé de la production en la personne de Jean-Benoît Archambault. « C’est donc une bonne nouvelle pour Fierté littéraire parce qu’on a organisé l’événement de manière bénévole durant toutes ces années-là », souligne Denis-Martin

    Combat aux mots
    On commence donc le 7 août par une activité ludique et sympa qui a fait ses preuves par le passé, soit le Combat aux mots, animé par Amélie Boivin-Handfield. Ici, des personnalités viennent chacune défendre un titre. Cela donne donc : Geneviève Labelle Les carnets de l’underground de Gabriel Cholette ; Mélodie Noël Rousseau : la pièce pour enfant Sœurs sirènes ; Jordan Dupuis a choisi Valide de Chris Bergeron ; et Marie-Hélène Racine-Lacroix a choisi Corps vivante de Julie Delporte.

    Ce n’est un mystère pour personne que Geneviève Labelle se transforme de temps à autre en Rock Bière et que Mélodie Noël Rousseau se mette dans la peau de RV Métal, les deux drag kings bien sympas qui animent le méga show MajestiX de Fierté Montréal.

    Des livres et des paillettes
    Le 8 août, place à Des livres et des paillettes avec à l’animation l’inégalable Barbada de Barbades. Ici, quatre artistes viendront discuter et échanger à propos de leurs écrits, soit : Marie-Ève Kingsley, 11 brefs essais queers ; Jennifer Bélanger, Troubles, nos ombres ; Éric Chacour, Ce que je sais de toi ; et l’artiste peintre Mathieu Laca, L’invention d’un visage.

    La diversité en toutes lettres
    La diversité en toutes lettres, le 9 août, avec Maguiy Métellus. Cette soirée s’incarne dans un espace pour et par les auteurs, autrices et autaires des communautés PANDC (personnes autochtones, noires et de couleur)/BIPOC. Cet espace n’est pas un ghetto, mais un lieu de partage qui permet aux membres de ces communautés de faire connaitre leur importante contribution culturelle et littéraire à toustes. « Ainsi nous ne limitons pas la participation de ces personnes à ce seul événement. Ils, elles et iels sont les bienvenu.e.s aux autres événements », indique Fierté littéraire. « C’est un événement de spoken word, c’est-à-dire qu’il y a de la performance, de la musique, etc. C’est une activité pour établir des ponts avec les artistes PANDC/BIPOC queers et les gens de ces communautés-là », dit Denis-Martin Chabot.

    Transpoésie
    Le 10 août, la poésie est à l’honneur avec Transpoésie animée par Pascale Cormier. Ici, poètes et poétesses des communautés LGBTQ+ monteront sur l’estrade pour présenter leurs textes et en faire une lecture devant public. « Pascale Cormier a organisé de telles soirées durant des années au Bistro Le Ste-Cath [dans Hochelaga-Maisonneuve], poursuit Denis-Martin Chabot. C’est véritablement une soirée de poésie qui rejoint tout le monde. » On révèlera les noms des artistes à une date ultérieure.

    Grand effeuillage littéraire
    Le vendredi 11 août, soyez prêt.e.s pour une soirée vraiment pas comme les autres et réservée aux 18+ ans. De quoi s’agit-il ? Du Grand effeuillage littéraire, la seule soirée de Fierté littéraire qui est payante. « Le Grand effeuillage littéraire est au cœur d’une vision artistique à laquelle je souscris personnellement : la nudité déconstruit les conventions sociales », déclare Denis-Martin Chabot. « En tant qu’artiste, je ne peux pas laisser des dictats réducteurs provenant d’institutions obsolètes et de croyances passéistes limiter ma créativité. Je me mets à poil à la première occasion. Pour moi, c’est une forme de protestation, un pied de nez à l’hypocrisie qui ne sait pas faire la distinction entre la nudité et la sexualité. D’ailleurs, une sexualité saine et consentie est bonne pour la santé. Le corps n’est pas sale ni laid, on n’a pas à le cacher. Le body-fascism est affreux. Le body-positivism est joli. La nudité est très libératrice. En tant qu’artiste, me mettre à nu devant vous me plonge dans une
    vulnérabilité totale où puiser inspiration et créativité. Sur scène, mon corps nu devient un canevas pour mon art. » Les artistes Pascale Cormier, les Trois ours, Véronica Rioux, Céleste Boutin, Marie-Claude Joannis et Aicha Black se joindront à Denis-Martin Chabot sur la scène de La Comédie de Montréal. 

    Journées communautaires… littéraires
    Bien entendu, Fierté littéraire sera présente durant les deux Journées communautaires de Fierté Montréal, soit le vendredi 11 et le samedi 12 août. En fait, ce sera presque un salon du livre LGBTQ+ en plein air ! « Ce sera en collaboration avec la librairie L’Euguélionne, qui est un partenaire logique et fiable. Ce sont des gens qui s’y connaissent bien dans le combat des communautés LGBTQ+ », indique Denis-Martin Chabot. « Nous sommes très contents de ce partenariat. Il devrait y avoir environ 24 séances de dédicaces. On veut célébrer ici la littérature queer et on demande aux gens de venir encourager les artistes. […]»

    À noter que la plupart des activités de Fierté littéraire seront retransmises en direct en ligne. « Il y a des personnes qui ne peuvent pas se déplacer pour plusieurs raisons, que ce soit de santé ou d’autres encore. Il y a aussi les personnes queers dans plusieurs pays qui subissent de l’oppression, mais qui sont intéressées par Fierté littéraire, donc on offre ce service-là de la retransmission en ligne gratuite pour toutes ces personnes-là. On désire que [l’événement] Fierté littéraire soit le plus accessible […] possible », conclut Denis-Martin Chabot.

    INFOS | https://www.facebook.com/FierteLitteraire
    https://www.fiertelitteraire.ca 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité