Mercredi, 19 juin 2024
• • •
    Publicité
    AccueilDestinationsL'EuropeRome : l’invitation au voyage

    Rome : l’invitation au voyage

    Monuments antiques, palais Renaissance, églises baroques, une visite de quelques jours à Rome permet de voguer, de merveille en merveille, parmi 2000 ans d’histoire. Et la Ville éternelle n’est jamais si belle que lorsqu’on la parcourt à pied, flânant de piazza en piazza. Une déambulation que l’on interrompt à l’envie pour un café en terrasse ou une pasta dans une trattoria. Voici quelques itinéraires proposés que vous pouvez facilement à faire à pied.

    VESTIGES ANTIQUES ET ESCALIERS GLAMOUR
    Commencez votre visite par les Forums impériaux. Le mieux conservé est celui de Trajan, édifié au IIe siècle de notre ère. Une passerelle aménagée au-dessus du site permet notamment d’admirer la colonne Trajane, impressionnante construction en marbre de Carrare entièrement décorée de scènes guerrières à la gloire de l’empereur. Juste au-dessus, ne manquez pas les marchés de Trajan où vous pourrez vraiment imaginer ce qu’était la vie sous l’Antiquité.

    De l’autre côté de la via dei Fori Imperiali, le Forum romain étale 12 siècles d’histoire au pied du Capitole. Si le temps vous manque, les terrasses du Capitole offrent une très belle vue sur le forum et on y trouve de superbes musées (les Musei Capitolini).  Roma dal Cielo, la terrasse panoramique du monument Victor-Emanuel II, est une alternative pour admirer les forums à 360° (tous les jours de 9h30 à 19h). Démonstration ultime de la grandeur de Rome, le Colisée se mérite. Et pour éviter les files d’attente, réservez en ligne sur www.rome-museum.com ou sur https://romapass.it/ au lieu de vous présenter aux guichets.

    Faites un tour par le Campo de’Fiori, dont le marché n’a plus rien d’authentique mais dont les nombreux vicoli alentours abritent des ateliers d’artisans, vestiges des corporations d’autrefois. Puis direction Piazza Navona bordée des façades baroques, avec en son centre la superbe fontaine des Quatre-Fleuves. Malgré un flot ininterrompu de touristes, vous serez sous le charme de la célèbre place. Poursuivez votre balade jusqu’au Panthéon, temple monumental, sur pied depuis plus de 2 000 ans…

    Puis flânez, un gelato à la main, du côté de la piazza di Spagna, surmontée par le majestueux escalier en marbre de la Trinité des Monts. S’il est désormais interdit de s’asseoir sur l’une de ses 135 marches, sous peine d’amende, l’escalier continue d’offrir une merveilleuse perspective sur la via dei Condotti, l’une des plus chics de Rome.Grimpez les marches puis dirigiez-vous à gauche vers la Villa Médicis, superbe palais Renaissance, siège depuis plus de deux siècles de l’Académie de France à Rome. Des visites guidées ont lieu tous les jours du mardi au dimanche. Du parc de la villa, vous profiterez de points de vue époustouflants sur la ville éternelle, à moins que vous n’optiez pour ceux du belvédère du Pincio un peu plus loin.Cette terrasse est directement connectée à la Villa Borghèse, poumon vert de Rome, où l’on vient se balader, faire du jogging ou simplement prendre le soleil. À l’intérieur du parc, la galerie Borghèse abrite une collection d’œuvres d’art unique au monde réunissant les plus grands artistes du XVIIe siècle : Le Bernin, Caravage, Rubens mais aussi Raphaël, Titien, Véronèse… Réservation obligatoire : https://galleriaborghese.beniculturali.it/

    S’émerveiller au Vatican
    La meilleure façon d’arriver place Saint-Pierre est de remonter la Via della Conciliazione en partant du château Saint Ange. Une fois sur la place, ses dimensions, ses colonnes, ses pilastres et ses 140 statues de saints, ne peuvent laisser indifférent. Symbole de la puissance de l’Église, la basilique a été conçue par les plus grands artistes de l’époque, Bramante, Michel-Ange et Le Bernin. L’entrée à la Basilique est gratuit, mais il faut faire la file.

    Sa visite peut être couplée avec celles des musées du Vatican, abritant l’un des chefs-d’œuvre majeurs de la Renaissance, la chapelle Sixtine. Il faut faire abstraction de la foule de touristes pour admirer la fresque de Michel-Ange et organiser sa visite avec des guides capables de proposer des parcours alternatifs. Visite Rome est habilité à faire découvrir le cabinet des masques, généralement fermé au public. Cette salle doit son nom aux sublimes mosaïques placées en son centre, découvertes dans la Villa d’Hadrien à Tivoli. Autre alternative au parcours classique, les musées Grégorien profane et  Pio-Cristiano abritant des sarcophages paléochrétiens et des statues antiques, réouverts au printemps. Réservez-vous une journée pour visiter le plus petit État au monde, le Vatican. Avec 44 hectares totalement indépendants au cœur de la Ville Éternelle, il semble d’un autre temps. Il suffit d’observer les gardes suisses, en habit Renaissance, pour s’en convaincre. Vous les verrez déployés aux différentes portes de la gigantesque place Saint-Pierre, dominée par la basilique.

    Ce chef-d’œuvre monumental, auquel ont participé entre autres, Michel Ange et Raphaël, symbolise à lui seul toute la puissance de l’Église catholique. Les 11 musées du Vatican (1400 salles au total) se trouvent quant à eux à l’intérieur de la cité. Pour découvrir ces trésors dans les meilleures conditions, il est indispensable de réserver un billet coupe-file sur le site www.museivaticani.va. Vous ne pourrez bien sûr pas tout voir. Concentrez-vous sur les chambres de Raphaël avant d’accéder à la fameuse chapelle Sixtine, dont la voûte réalisée par Michel Ange représente le Jugement Dernier sans oublier d’admirer les fresques de Botticelli et de Ghirlandaio sur les parois latérales.

    Se perdre dans les forums
    Situés entre le mont Palatin et le Colisée, les forums impériaux bâtis entre le Ier siècle av. J.C. et le IIe siècle sont la mémoire historique de l’Occident. Si vous n’êtes pas un amoureux des ruines, le mieux est de les découvrir avec un bon guide, qui saura vous expliquer leur histoire à travers de
    nombreuses anecdotes.

    Un récent musée, l’Antiquarium, situé à l’intérieur du complexe de la basilique Santa Francesca Romana, réunit une collection d’objets découverts lors de fouilles récente. Il permet de mieux comprendre la vie à l’époque impériale et d’accéder à la terrasse du temple de Vénus offrant une vue à couper le souffle sur l’ensemble des forums. Les caves médiévales reliant le forum de Trajan à celui de César sont une belle alternative pour découvrir le site archéologique en sous-sol. Un spectacle son et lumière (audio disponible en français) dans le forum de César offre une immersion à l’époque du célèbre empereur baigné de l’atmosphère magique des forums de nuit. Le Colisée propose également un parcours immersif nocturne permettant de découvrir des passages souterrains généralement fermés aux visiteurs…

    Vivre à la romaine du Trastevere à Ostiense
    Longtemps quartier populaire, où l’on entendait parler «Romanesco», le dialecte romain, Trastevere est devenu ces dernières années un quartier festif sans perdre totalement son âme. Il faut flâner dans ses ruelles étroites où flotte un délicieux parfum de jasmin au printemps, faire un vœu dans la basilique romane Santa-Maria-in-Trastevere et s’asseoir sur les marches de la fontaine au milieu de la place du même nom. Mais découvrir Rome, presque sans touristes, exige de traverser le Tibre et de rejoindre les quartiers industriels de Testaccio et d’Ostiense, au sud de la capitale. Surnommée la «Chapelle Sixtine» du Street Art, Ostiense est le premier quartier de Rome à avoir étalé avec fierté ses fresques murales autour du port Fluvial et de Tor Marancia (recensées dans l’application streetart roma). On y découvre aussi l’étonnante Centrale Montermartini, ancienne centrale électrique transformée en musée archéologique ainsi que le Mattatoio, gigantesque abattoir de Rome devenu un centre de création contemporaine. Dans ces quartiers, peu ou pas de boutiques de souvenirs et des trattorie où l’on mange encore des abats, la fameuse Tripa alla Romana.

    Coups de coeur

    Domus Aurea
    Explorez l’incroyable Maison dorée de Néron et revivez les excès de cet ancien empereur lors d’une visite à pied passionnante de l’un des sites de fouilles actifs les plus fascinants de Rome.

    Pantheon
    L’un des bâtiments le mieux conservé de l’époque romaine est le Panthéon. La fonction première du bâtiment est toujours inconnue, mais en 608, le Panthéon fut offert au pape par l’empereur Hadrien. L’église actuelle dispose, en plus d’un certain nombre de mausolées remarquables (le peintre Raphaël et quelques rois italiens), d’une coupole remarquable (oculus) immense et ouverte. Depuis l’été 2023, vous devez acheter des billets pour visiter le Panthéon romain. À l’intérieur, levez bien les yeux
    pour admirer l’incroyable coupole revêtue de caissons, percée par un gigantesque oculus.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité