Mercredi, 29 mai 2024
• • •
    Publicité

    Les ardents

    L’action s’amorce en 1914 dans un pensionnat anglais où les étudiants s’affrontent dans des débats théoriques, notamment sur les bienfondés de la guerre. Rien ne les prépare cependant à la réalité brutale des charniers à ciel ouvert qui se profilent à l’horizon.

    Un second conflit, intérieur cette fois-ci, s’amorce également dans le cœur de deux étudiants qui n’osent s’avouer l’inavouable ! Sydney Ellwood et Sydney Gaunt partagent des liens étroits depuis le début de l’adolescence, non seulement en raison d’un même prénom, mais également du fait qu’ils sont regardés d’un mauvais œil : le premier est juif alors que le second est d’origine prussienne.

    Leur relation est cependant bien plus qu’amicale, même si chacun est convaincu que l’autre ne voit en lui rien de plus. Afin de prouver l’allégeance de sa famille à la Couronne britannique, Gaunt se voit contraint de s’enrôler dans l’armée alors qu’il vient à peine de fêter ses 18 ans. Des échanges épistolaires s’amorcent entre les deux hommes, où les sentiments réels demeurent toujours voilés sous les plaisanteries et les non-dits. Lorsqu’Ellwood mesure la démesure sanguinolente auquel est
    confronté son ami, il s’engage cependant à son tour pour le rejoindre et le soutenir.

    C’est d’ailleurs l’une des forces de l’autrice, Alice Winn, d’aborder de front ces deux éléments opposés.
    La Première Guerre mondiale est décrite sans ambages, que ce soit sur le plan de la violence des combats ou du désespoir des combattants d’être réduits à de la chair à canon. Elle excelle également à décrire le frémissement et le désarroi de deux jeunes hommes qui hésitent à admettre ou même à nommer la nature des sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. C’est pourtant au cœur des miasmes de la guerre qu’émerge cette vérité.

    À travers une riche fresque sociale et historique, le roman présente une galerie de personnages attachants — frères d’armes, amants, amis ou parents — confrontés aux atrocités de la guerre et au désir d’aimer.

    INFOS | Les ardents / Alice Winn. Paris : Les Escales, 2024, 505 p..

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité