André Roy (Photo: Marie-Hélène Dhenin)

Collaborateur à Fugues depuis 1994, le poète André Roy a remporté récemment le premier prix littéraire Radio-Canada, dans la catégorie poésie, pour son texte La science de l’adieu. 

À la fois, écrivain, essayiste, poète, critique cinématographique et littéraire et chargé de cours au Département d’études françaises de l’Université Concordia, André Roy, qui réside à Montréal, a produit une œuvre marquante et exigeante.

Né à Montréal en 1944, André Roy cumule les fonctions d’écrivain pigiste, de chargé de cours, de critique de cinéma et collabore parallèlement à plus de cinquante revues littéraires et culturelles, dont le magazine Fugues.

L’écrivain a publié son œuvre poétique – plus de 25 titres à ce jour – aux Éditions Les Herbes rouges, tout comme d’autres ouvrages critiques sur le cinéma et de fiction.

Pour son œuvre littéraire, il a obtenu trois mentions prestigieuses : le prix du Gouverneur général du Canada en poésie pour Action Writing (1986); le prix de poésie de la Fondation Les Forges pour L’accélérateur d’intensité (1987), mais aussi le prix Estuaire-Terrasses Saint-Sulpice pour Vies (1999).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici