Mardi, 25 janvier 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresMary Ann in Autumn

    Mary Ann in Autumn

    Mary Ann Singleton a, pour la première fois fait son apparition en 1978 avec la publication du premier volume des Tales of the city (Chroniques de San Francisco). Depuis, six autres romans furent publiés suscitant un intérêt toujours croissant auprès d’un public sans cesse grandissant.

    Michael Tolliver lives (Michael Tolliver est vivant), publié en 2007, avait cependant suscité un intérêt mitigé auprès des lecteurs puisque l’auteur, Armistead Maupin, avait opté pour un changement de style assez important qui avait singulièrement amoindri le charme du récit et des personnages habituellement hauts en couleur.

    Rien de telle cette fois-ci puisque l’auteur revient à ses anciennes amours narratives pour notre plus grand bonheur avec ses personnages plus grand que nature et leurs mésaventures toujours abracadabrantes. Vingt ans après avoir abandonné son mari, sa fille et un Michael affaibli par la maladie, Mary Ann revient à San Francisco pour subir une hystérectomie, un cancer de l’utérus ayant été détecté le même jour où elle découvre que son nouveau mari la trompe avec sa coach de vie. Elle se réfugie donc chez Michael dans l’attente de l’opération et renoue peu à peu avec ce dernier au grand dam du chum de ce dernier, Ben, qui trouve sa présence un peu envahissante.

    Pendant ce temps, sa fille, Shawna, se montre fascinée par une itinérante qui va littéralement mourir dans ses bras et lui révéler un secret en lien direct avec le passé de sa mère (les lecteurs assidus se souviendront peut-être de Norman, un personnage plutôt glauque rencontré dans le premier volume).

    L’intrigue la plus intéressante et la plus touchante demeure cependant celle articulée autour de Jake, un jeune transsexuel qui rêve de compléter les transformations physiques qui feront de lui un homme. Un changement important pour lui permettre d’embrasser complètement sa masculinité et de rencontrer enfin un autre homme avec qui s’épanouir. Il donnera son premier baiser à un autre homme et ce dernier s’avérera un candidat des plus inattendu.

    Un excellent retour dans l’univers d’Armistead Maupin. Une intrigue palpitante dont le rythme ne se dément jamais et qui suscite chez le lecteur une alternance de sourires et de moments plus touchants. Le tout culminant vers une révélation qui glace le sang ainsi que le destin d’un petit chien.

    À dévorer, préférablement après avoir lu les ouvrages précédents.

    Également disponible en français sous le titre : Mary Ann en automne.

    Mary Ann in Autumn / Armistead Maupin. New York : Harper Collins, 2010. 289p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité