Samedi, 27 novembre 2021
• • •
    Publicité

    Témoignage en confinement de Daniel French : «Nos habitudes ne seront plus du tout les mêmes»

    La COVID-19 a chamboulé nos vies d’une manière qu’il est encore difficile à mesurer. Nous avons demandé à l’auteur Daniel French, de nous dire comment cette crise l’affecte personnellement…

    Comment la crise de la COVID-19 t’a-t-elle affecté personnellement?

    Personnellement la crise de la COVID-19 ne m’affecte pas beaucoup. Je travaille de la maison et mon conjoint a un travail essentiel et est toujours à temps plein. Donc le confinement ne touche pas à ma routine normale de la semaine.

    Présentement dans l’espace où tu vis, es-tu seul, avec ton conjoint, de la famille (enfants, parents, autres), un ou des colocs, des animaux?

    Je vis dans un bungalow dans la ville de Montréal-Est avec mon conjoint, nous n’avons pas d’animaux. J’ai la chance d’avoir une cour arrière et une piscine et j’ai hâte de m’y baigner.

    À quoi ressemblent tes journées ces temps-ci?

    Je me lève vers 8h30, j’allume mon ordinateur pour voir mes messages et aller sur Facebook tout en buvant un grand thé Matcha. Après avoir déjeuné, je prends des notes pour un prochain projet d’écriture. S’il fait beau à l’extérieur j’en profite pour marcher environ une bonne vingtaine de minutes, sinon je fais du ménage de la maison tout en écoutant mes vieux 33 tours des années 80. À 13h j’allume la télévision pour écouter François Legault comme à peu près tout le Québec entier. Par la suite je prends l’après-midi relax, soit en flânant sur Facebook ou à lire un bon livre. Plus tard dans la journée mon chum revient du travail et je prépare le souper. Et nous passons la soirée devant la télévision.

    Durant cette période, nous avons beaucoup de temps pour soi… Comment fais-tu pour que le confinement se passe mieux?

    J’en profite pour faire du ménage dans les choses que je ne me sers plus. C’est fou comment nous accumulons des objets au fil des années! J’ai une grosse boîte qui attend impatiemment la réouverture de Renaissance!

    À la maison, que portes-tu habituellement?

    J’ai essayé de m’habiller en « mou », mais pour une raison que j’ignore je n’avais aucune motivation dans ces vêtements, tout ce que je voulais faire était de rester sur le divan et manger des chips au ketchup! Donc maintenant je porte des jeans et un T-Shirt comme je le faisais avant le confinement.

    As-tu des recommandations ou des suggestions pour rendre cette «pause» plus facile à passer?

    Téléphoner sa famille et/ou ses amis. Même moi qui est téléphobe je le fais, c’est quelque chose! Prendre l’air et marcher pour s’oxygéner fait toujours un grand bien. Pendant les jours de pluie il y a toujours internet et la télévision. J’ai aussi ma collection de DVD, revoir un vieux film ça fait toujours du bien. Cuisiner un dessert, ça passe le temps et ça sent bon dans la maison pendant la cuisson! C’est ça le truc, c’est de se faire des petites attentions qui nous font plaisir.

    Qu’est-ce qui te manque le plus, ces temps-ci?

    Plusieurs choses! Voir ma famille, mes amis et les serrer dans mes bras (Je suis très câlineux)! Aller prendre un verre et regarder le spectacle au Cocktail ou encore aller manger à La dînette à Mado. Aller voir un spectacle, magasiner, être entouré de gens. Le contact humain me manque beaucoup! C’est temps-ci faire mon épicerie est mon activité préféré, faut le faire!

    Que fais-tu pour maintenir un contact avec l’extérieur ou maintenir une solidarité?

    Je parle beaucoup plus avec mes voisins. Je sens que les gens ont un grand besoin de parler et que le confinement est difficile pour tout le monde. Quand je marche dans mon quartier, je souris toujours aux gens que je croise en leur disant un beau « bonjour », bien sûr tout en respectant la distanciation sociale de deux mètres et les gens sont réceptifs, ils me répondent avec le sourire, c’est tellement agréable! J’ai aussi discuté avec mon éditeur s’il serait possible d’offrir mon roman « Ange de ville » gratuitement, parce que je sais que les temps sont difficiles monétairement pour certains. Le roman a été offert pendant une période de 7 jours.

    Crois-tu que ta vie (ou celle des autres) sera transformée par la suite au niveau de nos interactions sociales? Si oui, de quelle(s) manière(s)?

    Oh, c’est clair! Notre vie est déjà transformée. Nos habitudes ne seront plus du tout les mêmes. Je crois que les gens seront plus respectueux envers les autres et feront plus attention côté hygiène. En tout cas, je le souhaite!

    Un message d’espoir que tu veux lancer?

    Comme le chantait Morrissey « There is a Light that Never goes Out », peu importe  le drame que nous traversons, il y aura toujours une lumière au bout du tunnel. Le monde est à la fin d’un chapitre, un nouveau espérons le meilleur va bientôt débuter.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité