Dimanche, 1 août 2021
• • •
    Publicité

    Le DJ et producteur de musique Angel Moraes est mort

    Le DJ Angel Moraes, américain de naissance et montréalais d’adoption est décédé abruptement ce samedi, entouré d’êtres chers. Il n’avait que 55 ans. On ne connaît pas la cause du décès.

    Considéré comme l’un des meilleurs DJ et un des grands producteurs de musique de danse underground, Angel Moraes a constamment redéfini son métier et est aussi devenu une source d’inspiration pour de nombreux DJ et musiciens à travers le monde. 

    Né durant l’été 1965 à Brooklyn, Angel a grandi en écoutant les grandes stations de radio de New York au cours des années 1970 et 80. Jamais déconnecté des sons qu’il aimait, c’est à cette époque que le jeune Moraes a réalisé ce qu’il voulait faire de sa vie. 

    À l’âge de 18 ans, il faisait déjà le tour des légendaires boîtes de nuit de New York et faisait sa marque sur la scène house. Toujours à la recherche de sons de pointe, il devient un habitué du groove underground de fin de soirée du Jellybeans Fun House. Il découvre ensuite la légendaire discothèque Paradise Garage dont le son avant-gardiste sera pour lui une grande inspiration.

    Lorsqu’Angel fait la rencontre du producteur vétéran Victor Simonelli, qui l’invite à une session en studio, il décide de sacrifier la sécurité de son travail quotidien et poursuivre son rêve de toujours soit de produire de la musique à plein temps.

    L’année 1993 est marquante pour Angel, qui fonde Hot n Spycy Recordings avec Jeffrey Rodman (copropriétaire du Sound Factory et qui dirige alors le Twilo bar) et qui se donne pour mission d’introduire un tout nouveau son. 

    Avec ses productions Release Yourself, The Cure, I Like It, Heaven Knows, le son de Moraes se répand comme une trainée de poudre dans le nightlife new yorkais. Avec la parution, en 1995, de Welcome to the Factory, qui devient un classique de l’underground, le talent d’Angel aux tables tournantes est reconnu et il ne tarde pas à être en grande demande comme producteur/remixeur, ce qui l’amène à travailler sur des projets prestigieux pour The Pet Shop Boys, KD Lang, Jamie Myerson, Jocelyn Brown, Loleatta Holloway, Suzanne Palmer, Funky Green Dogs. Jaydee, Roy Davis Jr. et Dana Divine, pour n’en nommer que quelques-uns. 

    Au même moment, il entreprend une tournée à travers l’Europe, l’Asie et les Amériques qui contribue à le faire connaître comme un des joueurs majeurs de l’industrie. 

    L’un de ses arrêts réguliers est à Montréal l’afterhours Playground. Angel, qui découvre le métropole québécoise, est absolument époustouflé par l’ambiance du nightlife local et est séduit par le rythme de la ville. 

    Après quelques séjours à Montréal, il sait qu’il optera pour la métropole québécoise, quand il ralentira ses tournées, pour y développer et créer le bar dont il rêve depuis longtemps. Cette boîte de nuit, c’est l’afterhours «STEREO» de renommée mondiale. Moraes a lui-même conçu, construit et installé le système de son massif désormais célèbre, qui a fait la renommée de Stereo. 

    Souvent imité mais jamais dupliqué, Angel est dans une classe à part. Il faut dire qu’il n’y a pas grand monde dans l’industrie de la musique dance qui peut DJ, produire, remixer, concevoir et construire ses propres systèmes sonores à un tel niveau de perfection.

    Moraes a introduit à Montréal à un tout nouveau niveau d’euphorie dansante. Outre le Stéréo où il était évidemment un régulier et le Playground, qui lui a fait aimer Montréal, on l’a aussi régulièrement vu aux commandes des platines au Parking et au bar Apollon dans le Village, ainsi qu’à plusieurs éditions du Black & Blue et du Bal en Blanc. Et il a enchanté les clubbers, les étés de 2009 à 2012, lors des LOVE Sundays, aux Terrasses Bonsecours tous les dimanches.

    Depuis 9 ans, il partageait son temps entre New York, Barcelone et Montréal et avait développé une ligne de haut-parleurs sur mesure qui faisaient le bonheur de fans de musique techno et house.

    ———————————

    Voici quelques hommages postés sur Facebook dans les heures qui ont suivies l’annonce de sa disparition

    Pascal Lefebvre propriétaire du Normandie et promoteur des soirées District: «L’industrie du nightlife a perdu un de ses pionnier hier, Angel Moraes. Nos mémoires resteront remplis de magnifiques souvenirs de nombreuses soirées endiablées. Repose en paix Angel xx»

    Christian Généreux: «Un départ soudain d’un homme de coeur, qui a contribué grandement au nightlife de Montréal et qui nous a donné la chance d’avoir le STEREO. Thank you and Rest in peace Angel Moraes.»

    Robert J. Vezina, President, Fondation BBCM – Festival Black & Blue / Carnaval des Couleurs : Toute l’équipe de la Fondation BBCM / Festival Black & Blue de Montréal tient à offrir nos plus chaleureuses condoléances à la famille et aux amis d’Angel Moraes. C’est avec grand regret que nous venons d’apprendre cette tragique nouvelle. Nous lui rendons hommage et le remercions pour sa généreuse implication, sa grande énergie et son immense talent. Il nous manquera beaucoup! Angel a été le tout dernier DJ à avoir joué à un événement BBCM / Black & Blue avant la pandémie, pour le party principal all-night au Club Soda le 13 octobre 2019, devant une foule à guichets fermés. Il nous a aussi aidés à faire de cet événement un grand succès en 2018 également. Encore une fois, nous offrons nos plus sincères sympathies. Nous créons un album souvenir pour le 30e anniversaire du Black & Blue cette année, et nous dédierons un hommage spécial à Angel dans ce livre commémoratif. La vie est fragile, alors profitez-en! Restez en sécurité, avec beaucoup d’amour.

    Le Dj Abel Aguilera: «I’m beyond devastated and so sad to hear the passing of my dear friend, brother, colleague, icon, house music legend Angel Moraes, this really hurts, it hits home, as he is family to our industry, an amazing soul gone way too soon. I was literally thrown out of bed by this news, thinking it’s a bad dream. Fly high king, your name and legacy will live within all of us who honor you. My deepest and most sincere condolences to all his family, friends and fans. Rest In Peace my brother.»

    Le DJ Stéfane Lippé: «Very sad day, i have so much memories with him, i will keep with me forever. He will be missed.»

    L’équipe du Stéréo : «Our founding father, our beloved friend Angel Moraes has passed away. No words can describe the sadness we are feeling right now. We send our condolences to his family and everyone who truly loved him. He was one of a kind, great hearted individual who always lived life to the fullest. You will be dearly missed. We will honor you as soon as it is possible.»

    La DJSusan Morabito: «lost a giant in our industry. R.I.P. dearest ANgel»

    Le promoteur Patrick Legendre (Playground, Bal en Blanc) : «Rest in peace Angel my dear friend.»

    Christian Pronovost : I met Angel Moraes in a record store in NYC somewhere in the 90’s . He was going around, promoting & selling his first Hot & Spicy record, he gave me a copy & we exchanged numbers … Few days later I get a phone call from him & he sent me bunch of his new record for INBEAT(Montreal Record Store). I think we sold more of his records in Inbeat Montreal than all the NYC stores together and he always made sure that we get his new releases before anyone! That early « MORAES » sound was exactly what was needed in Montreal at the time particularly on the Afterhours scene and I made sure that the Montreal club d.j’s & radio shows got a slice of that Hot & Spicy Sound. Mark Anthony & Alain Vinet we’re very instrumentals into breaking (playing first/ supporting) his music, they helped to built the Hype around him & his label. (Before anyone heard of the name or him play a single record !!! ) A year later Angel Moraes made his debut at Playground (Patrick Legendre first légal afterhour club) in a time when booking a guest DJ was a real special treat & that was the start of a long love affair between Montreal & Angel.He was generous, gifted, intense, straightforward, annoying, brilliant dreamer, entrepreneur, perfectly imperfect but always REAL.I cherish the long physiological, existential & world changing after hours / morning conversations, comparing notes & sharing memories of great clubs & parties of the past and arguing about what is the best version of that never released classic !I salute you Angel Moraes . No Rest for the Wicked !

    Mark Anthony

    Alain Vinet

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité