Lundi, 25 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Suite au suicide de leur fils gai harcelé à l’école, ses parents poursuivent l’institution

    En avril 2019, le jeune Nigel Shelby, âgé de 14 ans, s’est suicidé après de nombreuses brimades homophobes dont il a été victime dans son établissement scolaire.

    Les parents du jeune Nigel Shelby ont annoncé qu’ils allaient lancer une action en justice contre le district scolaire de Huntsville en Alabama pour leur fils qui s’est suicidé en avril 2019 après avoir été victime de nombreuse brimades homophobes et racistes dans son école.

    Des proches de Nigel Shelby ont affirmé que les responsables de son établissement scolaire étaient au courant de l’intimidation dont était victime le jeune adolescent. Conscient de l’état mental très mélancolique du jeune Nigel Shelby, l’établissement n’est pas intervenu auprès des parents pour les informer des difficultés que rencontrait leur fils à l’école avant son décès.

    « Nigel Shelby, 14 ans, a été victime d’intimidation par ses pairs en raison de sa race et de son orientation sexuelle, et lorsqu’il a demandé l’aide des administrateurs de l’école, on lui a dit que sa sexualité était son choix. […] Les administrateurs de l’école n’ont pas alerté les parents de Nigel de ses difficultés à l’école afin qu’il puisse recevoir l’aide d’un professionnel de la santé mentale agréé. Le 18 avril 2019, Nigel Shelby s’est suicidé. […] Après sa mort, les administrateurs de l’école ont alerté la mère de Nigel pour qu’elle cherche une note de suicide dans son sac à dos, révélant qu’ils étaient au courant de ses plans pour se suicider », peut-on lire sur une déclaration des avocats de la famille.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité