Jeudi, 11 août 2022
• • •
    Publicité

    Une déclaration de Montréal pour appuyer cette lutte et reconnaître l’importance du Village

    Cette Journée internationale se déroulant le 17 mai, le conseil municipal se réunissait et adoptait une «déclaration» réitérant l’engagement de Montréal et ses plus récentes initiatives visant à lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences à l’endroit des personnes issues de la diversité sexuelle et des genres LGBTQ2+. Par la même occasion, les élus municipaux reconnaissaient le caractère historique du Village en tant que lieu de rassemblement et des luttes de ces communautés ainsi que l’importance de sa vitalité économique, entre autres.  

    Pour souligner cet événement, une conférence vidéo, le 19 mai, a réunie 21 personnes des milieux municipal et communautaire autour de la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

    Sur cette capture d’écran, on reconnaît, entre autres, la mairesse Valérie Plante, le conseiller Robert Beaudry, la conseillère Nathalie Goulet, Patrick Desmarais, le président de la Fondation Émergence de même que Laurent Brault, le directeur général de cette fondation, Marie Houzeau, la directrice générale du GRIS-Montréal, Roger Thibeault et Theo Wouters, des militants de longue date des droits des personnes LGBTQ+, Jean-François Perrier, le directeur général par intérim de Fierté Montréal, Julie Antoine, la directrice générale du Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) ainsi que Jean-Philippe Loignon, le président du conseil d’administration de la SDC Village Montréal. 

    « En cette Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, rappelons-nous le chemin parcouru en matière de diversité et d’inclusion, mais également celui qu’il nous reste à faire pour que nos milieux de vie soient exempts de toutes violences et discriminations envers les personnes issues de la diversité sexuelle et des genres LGBTQ2+. Pour l’occasion, afin de réitérer notre engagement dans cette lutte collective, les drapeaux arc-en-ciel et transgenre flottent devant l’hôtel de ville. Nous nous engageons, comme Ville, à nous mobiliser contre toutes les formes de discriminations et de violences homophobes, transphobes et lesbophobes dans la métropole », a dit Valérie Plante.

    La mairesse Plante fait ici référence aux engagements de la Ville pris à l’été 2020 et qui comprennent, parmi tant d’autres, la formation annuelle de 200 personnes de la municipalité (y compris le corps policier) aux enjeux de la diversité sexuelle et de genre ; l’appui aux initiatives communautaires et favoriser l’accès à des locaux communautaires pour les organismes LGBTQ2+.

    « Nous sommes très fiers de présenter  en conseil municipal la Déclaration pour souligner la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie et reconnaître l’importance du Village à Montréal. Dans cette déclaration, nous reconnaissons la contribution du Village à l’histoire de Montréal, l’un des plus grands territoires LGBTQ2+ au monde et un véritable carrefour historique de la diversité. Je salue chaleureusement l’ensemble des personnes et des organismes de la société civile qui contribuent à faire rayonner le Village au quotidien », a déclaré pour sa part Nathalie Goulet, responsable de l’inclusion sociale, des sports et loisirs, de la condition féminine, de l’itinérance et de la jeunesse au sein du comité exécutif de la Ville et conseillère du district d’Ahuntsic.

    De son côté, Robert Beaudry, le conseiller municipal de Saint-Jacques (dans lequel se situe le Village) et responsable de la gestion et planification immobilière, de l’habitation, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau au comité exécutif a tenu à souligner que : « Avec la déclaration, nous souhaitons également réaffirmer l’importance du devoir de mémoire en soutenant la création d’un lieu-hommage visant à célébrer les luttes, les avancées et la résilience des populations LGBTQ2+. Cet espace nous rappellera les moments clés de leur histoire, tout en saluant la mémoire des victimes de crimes haineux. Aujourd’hui, j’ai aussi l’honneur de participer à la première conférence internationale pour les droits et l’inclusion des jeunes LGBTI+, organisée par MAG Jeunes LGBT et OutRight Action International. J’aurai l’occasion d’échanger sur des sujets touchant les droits fondamentaux des jeunes LGBTQ2+, le dialogue à construire avec les hautes instances ainsi que les ambitions de  la Ville en matière de diversité et d’inclusion sociale ».

    Avec la présence de Jean-Philippe Loignon, la mairesse et les élu.e.s voulaient ainsi marquer le fait que l’on désirait aider le Village dans sa revitalisation en épaulant les projets de la Société de développement commercial (SDC) Village Montréal qui fut durement touchée par la crise sanitaire du fait de la fermeture des nombreux bars et restaurants. L’arrondissement de Ville-Marie appuie ainsi financièrement le nouveau projet d’installation de la firme d’architecture ADHOC et qui remplacera ainsi celle des boules multicolores de l’architecte paysagiste Claude Cormier.

    « La Ville réitère son soutien financier à la Fondation Émergence pour un montant de 5 000$. Cette aide financière vise à soutenir la Fondation dans le cadre de sa campagne annuelle de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. En 2021, la campagne souhaite dénoncer les violences, notamment celles envers les personnes militantes, et mobiliser tous les milieux à agir pour assurer la sécurité des communautés LGBTQ2+ d’ici ou d’ailleurs », a-t-on indiqué par communiqué.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité