Mercredi, 23 juin 2021
• • •
    Publicité

    Une programmation variée et de qualité pour faire vibrer le Village cet été

    La Société de développement commercial (SDC) Village Montréal prépare une importante programmation en animation qui sera haute en couleurs. De la musique classique aux prestations de drag queens, en passant par du cirque et de la danse, il y en aura pour tous les goûts! La seule chose qui reste à savoir est si cela prendra la forme de performances sur des scènes ou déambulatoires. Si la situation de la COVID continue de s’améliorer et que tout va comme prévu, la piétonisation de la rue Sainte-Catherine Est débuterait au début de juin. Bien entendu, tout dépendra de l’autorisation de la santé publique, du gouvernement de François Legault et de la Ville de Montréal. En attendant, on ne chôme pas à la SDC!


    Les travaux de réparation du système d’égouts, par la voirie municipale, devraient être complétés dès la fin du mois de mai. Cela libèrera la rue Sainte-Catherine Est juste à temps pour faire place aux terrasses, lorsqu’elles seront autorisées, et à la nouvelle installation de la firme d’architecture ADHOC, dont on procédera au dévoilement progressif dès la mi-juin.


    La SDC Village Montréal travaille présentement à une programmation d’activités d’animation qui débutera officiellement en juillet, mais peut-être plus tôt si cela est permis pas la santé publique.
    Celle qui s’est attelée à la tâche d’élaborer la programmation est nulle autre que Marleen Ménard, gérante au Cabaret Mado et membre du conseil d’administration de la SDC. Pendant de longues années, Mme Ménard a été responsable de la direction artistique de plusieurs spectacles présentés à Divers/Cité, à Fierté Montréal et dans des bars du Village.


    «On veut que l’animation de rue soit optimale, que ça bouge!»

    «On est en train de monter quelque chose de très intéressant et qui devrait divertir autant les personnes LGBTQ+ que les familles avec de jeunes enfants», souligne Marleen Ménard, qui n’est pas seule dans cette tâche. Elle s’est entourée de Louis Guillemette, chorégraphe, danseur et professeur, bien branché avec les milieux de la danse et du cirque, pour monter cette programmation exceptionnelle.


    Des drag queens, connues et moins connues du public, étaleront leur talent sur la rue, au plus grand plaisir des passants! Un beau cadeau pour tous, quand on sait que la popularité des spectacles de drag queens grandit et que les amateurs de ce type de spectacle sont aussi beaucoup plus nombreux qu’avant.

    Clairement, la variété sera à l’ordre du jour. «On veut présenter quelque chose qui ne se fera pas ailleurs, sur d’autres artères piétonnes de la métropole», poursuit Marleen Ménard. «On veut faire sourire les gens. Le confinement a été dur pour tout le monde, les gens ont envie de s’amuser, de rire. Bien que la quantité de l’offre sera grande et diversifiée, on ne lésinera pas sur la qua-lité, au contraire. On est en train de choisir des artistes de haut calibre. Avec Yannick Brouillette, directeur général de la SDC, on travaille pour que l’animation de cette année suscite des ‘’Wow’’ de la part des gens!»


    Il faut s’attendre à des prestations musicales, de la chanson, de la danse, du cirque, et bien plus encore. La programmation fera vibrer le Village 4 jours sur 7 et s’étalera du jeudi au dimanche soir. En ce moment, on prévoit quatre scènes ou zones réparties sur la longueur de l’aire de piétonisation. «Elles seront éloignées les unes des autres, mais aussi des terrasses et des restaurants pour ne pas causer de cacophonie», précise Marleen Ménard.


    La rue Atateken ne sera en reste
    «Trop souvent ou a oublié de faire des choses sur cette rue-là, mais pas cette fois-ci ! On est entrain de développer une certaine animation pour Atateken, les fins de semaine. On ne sait pas précisément s’il y aura une scène ou non, mais on travaille là-dessus pour créer de quoi de dynamique sur cette artère-là», assure Marleen.

    Arts visuels et humour
    Dans tout ça, on n’oublie pas non plus le volet des arts visuels qui seront mis de l’avant dans ce menu déjà passablement chargé, alors que des créneaux leurs seront spécifiquement réservés.
    L’inégalable Mado Lamotte sera également mise à contribution. Celle qui tourne régulièrement d’hilarantes vidéos, vous partagera toutes les semaines les événements à ne pas manquer dans le Village.


    L’humour à la Mado sera donc au rendez-vous et il ne faudra pas rater ça! «On a travaillé très fort. On veut faire tripper les gens. C’est sûr que tout n’est pas encore confirmé et ficelé. On attend de voir quand les consignes du gouvernement et de la santé publique permettront un peu plus d’interactions. Quoi qu’il en soit, on œuvre pour que tout le monde passe un bel été animé. Mais, clairement, une partie de ce qu’on pourra faire au niveau de l’animation reposera sur ce qui sera décidé à Québec dans les prochains jours», rappelle Marleen Ménard.

    Une chose est certaine cependant, on a là des gens impliqués et dévoués à nous amuser, nous faire taper des mains et des pieds, pourquoi pas, et à se dandiner allègrement pour nous faire un peu oublier toute cette pandémie…

    INFO: Place au Village est rendu possible grâce à la collaboration de la SDC du Village.
    1211, rue Sainte-Catherine Est, Montréal QC. H2L 2H1 | 514 529.1168
    villagegaimontreal.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité