Lundi, 18 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Homosexualité, violence, religion: Verhoeven a lancé une grenade à Cannes

    Cinéaste aussi provocateur qu’anticonventionnel, Paul Verhoeven, 82 ans, présentait vendredi à Cannes en compétition officielle son film Benedetta, un thriller sur une nonne mystique et lesbienne qui scandalisa l’Italie du XVIIe siècle et qui a eu l’effet d’une  grenade dégoupillée dans la compétition.

    Le film offre un rôle majeur à l’actrice française Virginie Efira, et en fait, à 44 ans, une candidate sérieuse pour un prix d’interprétation. Elle incarne sœur Benedetta, une jeune femme persuadée d’être en communication directe avec Jésus.

    Grâce aux miracles qu’elle semble accomplir, elle gravit les échelons dans sa communauté religieuse de Toscane en pleine épidémie de peste. Les choses basculent lorsqu’une jeune femme pauvre, violée par son père, sœur Bartolomea, trouve refuge dans le couvent et rentre dans les ordres. Entre les deux religieuses naît une passion amoureuse intense et charnelle, évidemment condamnée par l’Église. Benedetta résiste, forçant même Bartolomea à plonger ses mains dans l’eau bouillante pour la châtier puis succombe… avec la bénédiction de Jésus, qui la guide.

    Dans ses visions, «au début, Jésus lui dit non au sexe lesbien, et à la fin, il lui dit vas-y !», relève en conférence de presse le réalisateur qui avait déjà secoué Cannes il y a près de trois décennies avec Basic Instinct (1992) et Sharon Stone en premier rôle, ou Elle(2016) avec Isabelle Huppert en femme violée qui se livre à un jeu pervers avec son agresseur masqué.

    Jeux de pouvoir, trahison et faux-semblants, jusqu’au bout Benedetta, tient en haleine : Virginie Efira, que Verhoeven avait repérée en la faisant tourner brièvement dans Elle, joue à merveille l’ambiguïté d’un personnage dont on ne sait si elle est possédée, ou une incroyable manipulatrice, qui aurait pu se causer elle-même les blessures qu’elle fait passer pour des stigmates.

    Fidèle à sa réputation, le réalisateur n’épargne personne. Benedetta se montre aussi joyeusement blasphématoire, Verhoeven jouant avec les symboles religieux, dont un sex-toy artisanal taillé par les amantes dans une statuette de la Vierge, un détail livré par la véritable Bartolomea (une scène qui rappelle celle dans Le Quatrième Homme, on pouvait ainsi voir un homme masser le sexe d’un Jésus en slip sur un crucifix, manière d’opposer audacieusement rigueur chrétienne et désir homosexuel). Car l’histoire s’inspire d’un véritable procès d’une nonne lesbienne, qui s’est tenu au Moyen-Âge et dont les minutes, document rarissime, ont été conservées aux archives de Florence et redécouvertes par une historienne américaine, Judith C. Brown.

    «L’histoire donne une idée de la façon dont les gens voyaient les relations lesbiennes en 1620, et ça peut donner une idée du chemin accompli jusqu’à aujourd’hui, où les gens pensent quasiment que l’homosexualité fait partie de la nature et qu’il n’y a plus de problème. Nous avons fait des progrès, en Europe occidentale», se réjouit Paul Verhoeven. Qui ajoute qu’il aurait eu «des problèmes» pour faire ce film aux États-Unis, où il a travaillé des années, de RoboCop à Holow Man, en passant par Basic InstinctShowgirls et Starship Troopers.

    Toute la filmographie de Verhoeven est traversée par les thèmes du sexe, de la violence et de la religion, qu’il considère comme « les trois principaux éléments sur terre ». Fidèle à ses origines néerlandaises, il se pose en observateur froid et lucide, quitte à choquer pour mieux montrer la stricte réalité.  

    Plusieurs fois présent à Cannes mais jamais couronné, le Néerlandais fêtera ses 83 ans au lendemain du palmarès (prévu le 17 juillet). Ça ne l’empêche pas de travailler sur plusieurs projets : un sur Jésus, un autre sur la trahison et l’entourage de Jean Moulin et un troisième sur le putsch raté d’Hitler en 1923.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité