Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Robert J. Vézina, bien plus que le Black & Blue

    Le nom de Robert J. Vézina est évidemment indissociable du Festival Black & Blue, mais peu de gens savent ce qu’il fait le reste de l’année. Président d’une boîte de communications et de relations publiques, il organise un tas d’autres évènements. Il est aussi fondateur de l’exposition Montréal ville du futur et de son pendant torontois, qui se tiennent habituellement à chaque année. Et il est depuis peu le fondateur du Carnaval des couleurs, qui en sera à sa 3e édition cet automne.

    «C’est sûr que les gens me connaissent surtout à travers le Black & Blue, puisque ce festival existe depuis très longtemps», dit Robert J. Vézina. Mais, par exemple, peu de gens savent que j’ai participé à la mise sur pied de Fierté Montréal et ce, même dans le milieu communautaire LGBTQ+. C’est pourtant l’une des choses dont je suis le plus fier. C’est Éric Pineault, Louis-Alain Robitaille et moi, en tant que vice-président du CA, qui avons monté ensemble les deux premières éditions de Fierté Montréal. Par la suite, Fierté Montréal a pu former une plus grande équipe. De mon côté, même si j’aurais voulu rester et apporter mon expertise organisationnelle, je devais m’occuper du Black & Blue et des autres évènements sur lesquels je travaillais en même temps.»

    -> Lire notre article concernant l’annulation des partys intérieurs

    En plus de 30 ans de carrière, Robert J. Vézina a réalisé bien des évènements, comme on peut se l’imaginer. Il a été coprésident du comité de candidature de Montréal pour obtenir les Jeux gais mondiaux Outgames de 2006. «J’y ai mis beaucoup de mon temps, j’ai beaucoup voyagé pour défendre cette candidature, dont deux fois à Sydney où le jury se réunissait pour prendre la décision. C’était très intéressant de travailler sur ce dossier pour convaincre les gens. On avait formé toute une coalition avec la Ville, Tourisme Montréal, les groupes communautaires et sportifs LGBT, etc. Comme on le sait, Montréal a fini par l’emporter! Mais ensuite, je ne pouvais pas rester sur le comité organisateur puisque le BBCM (Bad Boy Club Montréal) avait été mandaté pour organiser les trois partys officiels des Outgames, soit Mind, Body et Soul, et ce, en plus du Black & Blue. C’était magnifique!», se souvient-il.  

    Évènements d’envergure
    Durant ses études, il monte, en 1985, le comité de McGill pour l’année internationale de la Jeunesse, puis, l’année suivante, l’Université lui confie l’organisation de son activité annuelle de portes ouvertes. Pas surprenant que Robert J. Vézina soit éventuellement recruté par la firme de communications Gervais, Gagnon et Associés, qui voit en lui de grandes qualités organisationnelles, et qu’il soit rapidement nommé directeur des évènements spéciaux à la firme, avec comme mandats l’ouverture du Centre Canadien d’architecture, du pavillon Desmarais du Musée des beaux-arts de Montréal ou encore de la Grande Bibliothèque du Québec.

    Sans quitter Gervais, Gagnon et Associés, il créera sa propre entreprise de communications et d’événements, RJV Communications, en 1995. Il peut ainsi voler de ses propres ailes et avancer d’autres projets qui lui tiennent à cœur, notamment dans le milieu de l’immobilier. 

    RJV Communications
    Dès 2006, RJV Communications présente au public de la métropole Le Montréal du futur. «J’ai créé cette exposition de toutes pièces pour montrer aux gens les grands projets immobiliers qui vont façonner la ville, que ce soit du résidentiel, des bureaux ou autres avec des maquettes 3D, des photos, vidéos, conférences, etc. C’est vraiment quelque chose de très intéressant que de travailler avec les firmes immobilières et la Ville (pour les infrastructures). Malheureusement, avec la pandémie, il a fallu mettre cette activité sur pause. En raison des règles sanitaires changeantes et de la distanciation, on a décidé de tenir la prochaine exposition en juin 2022. L’idée est de s’étendre à plusieurs sites au centre-ville. On travaille déjà sur cette édition», explique Robert. Robert J. Vézina a définitivement quitté Gervais, Gagnon et Associés en 2006.  Depuis 2006, RJV Communications s’affaire à organiser le Grand Bal biennal de la Fondation immobilière de Montréal pour les jeunes (FIMJ). Il organise en 2011 le gala des Fleurons Glorieux. Grâce à l’expertise de toute l’équipe qui l’entoure, il lance en 2015 Toronto of the Future, qui connait un succès fulgurant. 

    Pour le 375e anniversaire de Montréal, en 2017, on fait appel au service de sa firme pour la tenue du Grand bal militaire de la métropole, un évènement grandiose où les militaires ont arboré leurs plus beaux uniformes.

    Depuis 2019, Robert J. Vézina, en partenariat avec Desjardins comme présentateur officiel, organise le Cocktail des présidentes, en collaboration avec Premières en affaires – un magazine encourageant l’entrepreneuriat féminin et les femmes en affaires. Plus de 300 femmes d’affaires et entrepreneuses participent à l’évènement.  «Depuis le début de la pandémie, comme on le sait, toutes les activités publiques se sont arrêtées, poursuit M. Vézina. Je me suis donc recyclé en offrant mes services comme consultant en marketing pour Premières en affaires. Il y a aussi Montréal Art souterrain pour lequel j’en suis à monter une campagne de financement.»

    Cette année, on souligne la 30e édition du Black & Blue, mais aussi le 30e anniversaire de fondation de la Maison Plein Cœur. «Je me suis impliqué dans une campagne majeure pour trouver du financement pour cette Maison. C’est une sorte de retour aux sources, puisque le Black & Blue a été créé pour financer les organismes venant en aide aux personnes séropositives. C’est une belle association entre le Black & Blue et la Maison Plein Cœur!»

    Sur une note plus personnelle, Robert J. Vézina rencontre l’amour de sa vie durant les Outgames de 2006. Christian Gagné-Cholette participe alors aux Jeux en tant qu’athlète de l’équipe de waterpolo de Montréal. Le couple s’est uni en 2012 et c’est Réal Ménard, à l’époque le maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, qui a officié lors de ce mariage. Depuis le début de la pandémie, Robert et Christian, qui est très impliqué dans le Mouvement Desjardins, se sont retranchés dans leur chalet de la région de Magog, sur les bords du lac Stukely. «Le lac est magnifique, on voit le mont Orford, c’est calme, c’est relaxant, nous avons chacun notre petit coin pour travailler. On s’est accommodé de la situation et on est ensemble : c’est ça qui est le plus merveilleux», conclut cet organisateur hors pair. 

    -> Lire notre article sur le Gala spectacle 30e anniversaire du Black & Blue et le Festival des couleurs.

    INFOS | Fondation BBCM bbcm.org

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité