Mardi, 19 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Clairoux design redonne vie à un espace du Vieux Montréal

    Les épicuriens se rappelleront l’excellent restaurant situé sur la rue William, dans le Vieux-Montréal, et qui était le joyau d’un chef réputé. Eh bien les amateurs de bonnes tables n’ont qu’à bien se tenir puisque un festin les attend autant pour la panse que pour les yeux. De nouveaux partenaires ont repris ce local pour le restaurant Place Carmin et le rénover de fond en comble grâce à l’astucieux et charmant design de Frédric Clairoux. Plus éclairé, plus spacieux, plus actuel, le Place Carmin aura de quoi séduire et allécher avec ses arches et ses colonnes ainsi que son long bar/comptoir… À découvrir !

    Après huit mois de travaux et un an et demi de crise sanitaire qui a vu les restaurants et les bars être restreints dans leurs activités, Clairoux a su créer Place Carmin, un restaurant au flair de brasserie, un îlot de douceur qui invite à la dégustation et au partage.

    «L’objectif était d’amener plus de la lumière et de montrer qu’il se passe quelque chose à l’intérieur, que ce soit plus clair», de dire le designer Frédric Clairoux. C’est tellement clair que l’on croirait que l’on a changé la façade de l’édifice, mais non, tout est resté pareil. «C’est plutôt la clarté et la lumière de l’intérieur qui jaillissent vers l’extérieur pour donner une toute nouvelle allure à la bâtisse qui paraît ainsi beaucoup plus lumineuse», dit Frédric Clairoux. Le Place Carmin est le dernier né de Mélanie Blanchette et de François Nadon, les propriétaires des restaurants Bouillon Bilk et Cadet.

    «L’idée était de créer quatre zones et ambiances différentes, poursuit le très sympathique Frédric Clairoux. On désirait insuffler un esprit plus festif avec le bar/comptoir près de la cuisine et l’autre espace avec la longue banquette et deux salles plus corporatives, mais qui
    finalement servent aussi à une clientèle plus large. On voulait du bois, mais que celui-ci ne soit pas teint, qu’il garde sa couleur originale et naturelle de miel qui s’agence bien avec la banquette de en cuir de couleur ‘’tan’’ auxquelles s’ajoute le blanc des murs. Tout ça, pour
    donner plus de clarté puisque c’était assez sombre auparavant.»

    Le bois se veut aussi un rappel de la cuisine et sa couleur peut être aisément associée à une sauce, une crème, à du miel, etc. «Il y a quelques semaines, j’ai mangé un ris de veau en croûte et, vous ne devinerez pas quoi, mais la croûte avait la même couleur que le bois environnant ! Ce bois est ainsi à la fois chaleureux et élégant.»

    On trouvera aussi du rose et du rouge carmin et le brun roux des briques du mur à
    l’étage, vers les toilettes aux tuiles presque de la même teinte. «On désirait un endroit aux allures harmonieuses, qu’il y ait plus de délicatesse, de souplesse, d’où les formes arrondies des arches, des luminaires en forme de boules, etc.», explique Frédric Clairoux. Mais il y a aussi un côté coquin, par la sculpture en fluo fruit de l’imagination de l’artiste tatoueuse Fany Jane. «Il faut monter pour le voir, car c’est un coin intéressant qui fait un peu prohibition, promiscuité menant aux toilettes», ajoute le designer.

    Le Place Carmin, un restaurant de cuisine française, était supposé ouvrir au printemps 2020. Hélas, la crise du coronavirus est venue bousculer tous les plans. Il a plutôt ouvert ses portes en juillet 2021, soit 15 mois plus tard ! «Le plus grand défi a été de jongler avec la superficie du restaurant et de créer des espaces intéressants, poursuit Frédric Clairoux. Les propriétaires nous avaient dit, aussi, qu’ils désiraient un espace confortable pour leurs équipes. On a donc jonglé à la fois avec le bien-être des employés et le nombre de tables nécessaires à la rentabilité du commerce. Cela a fini par donner un bel environnement de travail pour le personnel et un endroit agréable et accueillant pour la clientèle du Quartier international et les touristes !»
    L’entreprise de Frédric Clairoux a aussi refait tout le design de la terrasse qui verra le jour l’été prochain pour profiter des belles journées de cette saison-là.

    Il ne faut donc pas hésiter à se rendre sur la rue William, à l’ouest de McGill, pour faire la découverte du Place Carmin et ainsi s’émerveiller autant de ce que l’on trouvera dans son assiette que dans son décor.

    INFOS : Clairoux Design, 1453-1455, rue Atateken, Montréal. Tél. 514-680-8929 ou www.clairoux.com

    PLACE CARMIN, une brasserie française située dans le Vieux Montréal,
    pour un repas en terrasse, au bar, en salle à manger ou dans une salle privée. www.placecarmin.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité