Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresFini de jouer (Dragon Squad, tome 1)

    Fini de jouer (Dragon Squad, tome 1)

    Après le grand succès de sa tétralogie, Les hommes de Cardiff, Violette Banks porte maintenant son œil et sa plume dans l’univers du rugby et de sa faune masculine. Inutile de dire que le résultat est toujours aussi captivant.

    La première série se déroulait dans la ville de Cardiff, au pays de Galles, et explorait une galerie de personnages qui, chacun à leur manière, tentaient de s’arracher d’une misère et d’une violence, tant physique que psychologique, tout en s’affirmant pleinement en tant qu’homme. La diversité des orientations sexuelles, des expressions de genre et des personnalités y était particulièrement bien développée. La nouvelle série se déroule dans la même localité, mais le regard incisif de l’autrice se tourne cette fois-ci vers le milieu du sport professionnel, assez peu reconnu pour son ouverture d’esprit.

    Nés le même jour, dans le même hôpital, Abel Markham et Alexander Glass sont pratiquement des frères siamois : ils ont commis les mêmes coups pendables, se sont épaulés dans les bons comme les mauvais moments et ont une passion commune pour le rugby. Une tragédie familiale les sépare cependant à l’adolescence et Alexander s’expatrie en Australie. Ce n’est que des années plus tard qu’il foule à nouveau le sol gallois pour se joindre à l’équipe locale. Abel est évidemment aux anges puisqu’il retrouve enfin son copain d’enfance avec qui la chimie est de nouveau viscérale et instantanée, comme si rien n’avait changé !

    Il ignore cependant que, pendant son séjour à l’autre bout du monde, Alexander a réalisé qu’il éprouvait plus que de l’amitié pour son copain. Abel semble cependant complètement inconscient du trouble qu’il suscite chez Alex et accueille la sortie du placard de celui-ci avec une grande désinvolture. Il lui impose même une colocation et lui présente, au grand dam d’Alex, sa petite amie. Les événements se compliquent cependant lorsque chantages et malversations menacent l’existence de l’Australien. Les deux hommes sont-ils destinés à suivre des routes parallèles ou un chemin commun ? La réponse à cette question est quelque peu transparente, mais c’est le parcours et les mouvements d’âmes qui sont ici la clé et font le charme du roman. Pour ceux qui s’ennuieraient déjà de la famille Bellwether des Hommes de Cardiff, soyez rassurés puisque cette dernière était déjà liée à la famille Markham, donc plusieurs personnages de la première série font leur apparition au cœur de celle-ci et y jouent même un rôle déterminant.À noter qu’un second tome, Changement d’équipe, est déjà annoncé et mettra en vedette un capitaine de rugby et un veuf éploré, père d’une petite fille. On ne peut qu’attendre sa publication avec impatience.

    INFOS | Fini de jouer / Violette Banks. [France] : MxM Bookmark, 2022. 407 p. (Dragon Squad, tome 1)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Notre-Dame du Grand-Guignol

    Le génie lesbien

    Publicité