Vendredi, 2 juin 2023
• • •
    Publicité

    Nouvelle exposition de l’artiste peintre Daniel Barkley

    La Galerie d’art Mark Leibner présentera hors les murs, du 11 mars au 2 avril, les plus récentes œuvres qu’a créé l’artiste peintre bien connu Daniel Barkley. Le public pourra découvrir près d’une vingtaine de toiles, dont le chef-d’œuvre La Bataille (The Battle of Anghiari) basé sur les dessins de la murale la Bataille d’Anghiari de Léonard de Vinci (datant de 1504-1505). 

    «C’est une production d’œuvres récentes réalisée durant la pandémie, dit Daniel Barkley. J’étais dans mon atelier, tout seul, il n’y avait rien d’autre faire [durant les confinements] et on ne voyait personne, donc je me suis mis à peindre […] Il y aura [dans cette expo] une vingtaine de toiles et d’aquarelles, dont quatre des grands formats, mais tout le reste est de plus petits formats parce que c’est moins exigeant que de passer plusieurs mois sur une même toile pour qu’elle soit complétée comme je le désire. Ce sera une belle exposition, il y aura au moins 18 hommes nus dans cette collection (rire) !»

    Daniel Barkley est reconnu pour ces toiles d’inspiration des œuvres des grands classiques. Ici, la pièce maitresse est ce tableau grand format (183 x 213 cm) tiré de la Bataille d’Anghiari. Mais pourquoi s’est-il intéressé à cette œuvre de De Vinci en particulier ? «Parce qu’elle n’existe plus, De Vinci ne l’a jamais finie. La technique qu’il a utilisée pour la murale n’a pas fonctionné et il a abandonné une semaine plus tard. Mais il avait travaillé sur le grand dessin de la murale durant plus d’un an. Même ça, ça n’existe plus. Il y a des dessins de dessins, des copies de copies. Donc, qu’est-ce qui est l’original de De Vinci et qu’est-ce qui a été plus ou moins modifié et transformé, on ne le sait pas réellement. Ce qui m’intéressait aussi c’est cette continuité sur cette œuvre à travers les 500 ans qui se sont écoulées. Il y a eu aussi Pierre Paul Rubens qui a réalisé une toile sur ce thème [de la lutte de l’étendard de la Bataille].

    J’ai donc repris la composition en changeant les personnages et les chevaux pour des chevaux de bois. C’est intéressant de rentrer dans la tête de quelqu’un qui est mort depuis 500 ans. La Bataille fait penser à la guerre et il y a une guerre en ce moment en Europe, en Ukraine. Il y a de grandes toiles en Occident sur de grandes batailles historiques avec des chevaux, mais je ne connais pas assez les chevaux. Il me faudrait une étude particulière pour cela. Donc, je peins des chevaux en bois. C’est une autre réinterprétation de cette toile de De Vinci […]», explique Daniel Barkley.  Mais ce n’est pas la première fois que ce chef-d’œuvre est exposé, il l’avait été lors de l’exposition collective appelée XL ART MTL, à l’été de 2022 à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal. Barkley était en compagnie de plusieurs artistes LGBTQ+ (dont Mathieu Laca, Jean Chainey et Melsa Montagne, entre autres). «Il y a eu au-delà de 2000 visiteurs, c’est l’une des plus populaire expositions de la maison de la culture jusqu’à date», dit Daniel Barkley. 

    L’artiste a récemment réalisé, également, la fresque du décor de la pièce At The Beginning of Time, de l’auteur Steve Galuccio, qui a lieu au Centaur Theatre dans le Vieux-Montréal, jusqu’au 12 mars. Daniel Barkley est encore l’un des rares artistes scéniques à produire des décors pour un théâtre comme le Centaur pour lequel il crée depuis maintenant 30 ans. À voir donc et à découvrir que vous soyez des fans inconditionnels de Barkley ou que vous ne connaissiez pas cet artiste vous deviendrez des aficionados sans contredit !  

    INFOS | Du 11 mars au 2 avril, à la Galerie d’art Mark Leibner, 2155, rue MacKay,
    Montréal. Tél. 514-984-5524 ou www.markleibner.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité