Lundi, 27 mai 2024
• • •
    Publicité

    La communauté LGBTQ+ cubaine défile pour fêter l’adoption du mariage de même sexe

    Les manifestant·es ont fêté l’approbation en septembre 2022 du nouveau Code de la famille qui légalise le mariage des couples de même sexe, la filiation élargie et la GPA.

    Quelque 200 personnes ont défilé samedi 13 mai à La Havane contre l’homophobie et la transphobie, célébrant au rythme de la musique traditionnelle conga la légalisation du mariage des couples de même sexe, adoptée dans l’île en septembre 2022.

    Scandant “Le socialisme oui, l’homophobie non”, les manifestant·es ont fêté l’approbation en septembre 2022 du nouveau Code de la famille qui légalise le mariage des couples de même sexe, la filiation élargie et la GPA, faisant de Cuba le pays le plus progressiste en la matière en Amérique latine.

    Selon des statistiques officielles, 745 couples de même sexe ont célébré leur union depuis l’adoption du nouveau code.

    « C’était une dette du processus révolutionnaire » envers la communauté LGBT+, a estimé à l’AFP Ana Clara León, étudiante en sociologie de 21 ans, bannière arc-en-ciel nouée autour de la taille.

    Plusieurs des thèmes inclus dans le nouveau code restent sensibles à Cuba, où la société est encore empreinte de machisme et où le gouvernement communiste a ostracisé les personnes LGBT dans les années 1960-1970, avant de faire amende honorable. Les évêques catholiques ont par ailleurs rejeté le texte.

    « Je suis gay et Dieu m’aime », pouvait-on lire sur une pancarte brandie tour à tour par plusieurs manifestants.

    La fille de l’ex-président cubain Raul Castro, Mariela Castro, qui promeut la lutte pour les droits de la communauté LGBT+ depuis plus de trois décennies, ouvrait le cortège placé sous protection policière.

    « C’est une chose que toutes les personnes homosexuelles attendaient, pouvoir vivre pleinement leur relation de couple », s’est félicitée Yoilan Balon, vice-coordinatrice nationale du réseau Transcuba.

    « C’est la conga de la fierté : nous les Cubains, nous aimons la fête, la conga, le divertissement et ainsi, nous pouvons exprimer notre diversité », s’est réjouie Diana Peña, 31 ans, responsable de la mobilisation des jeunes pour Transcuba.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité