Lundi, 22 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Une soirée haute en contraste pour rire, réfléchir ou pleurer avec Samuel Larochelle et ses invité.e.s

    Les adeptes de littérature et de culture queers seront ravi.e.s, le 17 novembre prochain, alors que l’auteur (et collaborateur de ce magazine) Samuel Larochelle les convie à l’Usine C pour une soirée haute en émotion qui fera résonner les voix LGBTQ+ et briller la queerness dans toute sa splendeur. Discussion avec l’homme-orchestre derrière ce spectacle unique.

    Lancé en pleine pandémie, le Cabaret accents queers a d’abord vu le jour à la Maison de la culture Janine Suto, où ses cinq premières moutures ont eu lieu. Le projet en sera donc à sa première incursion à l’Usine C lors de sa sixième édition, le 17 novembre prochain. Au menu de cette dégustation littéraire : chroniques, humour, opinions, contes, chansons et extraits de livres. Le tout présenté par des auteurs queers de haut niveau, et couronné d’une prestation de nulle autre que DJ Barbada en chair et en os.

    Selon Samuel Larochelle, directeur artistique, animateur et artiste lors du cabaret, la soirée est l’occasion de découvrir la crème de la crème des artistes LGBTQ+ et de les voir livrer des textes exclusivement sur des enjeux ou des personnages queers. Pour lui, le spectacle est une rencontre des publics dans une atmosphère d’échange et de réflexion : « C’est drôle, touchant et percutant. Le show fait salle comble à chaque édition ! Il s’en dégage une énergie aussi électrisante que bienveillante. La moitié de la foule est queer, l’autre moitié est hétéro-cis, et tout le monde embarque à fond. On rit queer, on réfléchit queer, on pleure queer. »

    Le Cabaret accents queers est donc tout sauf une soirée ordinaire : « Surtout, n’imaginez pas que c’est un spectacle littéraire pointu, lourd et ennuyant, met en garde l’organisateur. Ça bouge au cabaret ! Toutes les 5 à 8 minutes, une nouvelle personne prend le micro ! » Parmi les artistes présents lors de l’édition de novembre, on note plusieurs grands esprits du monde créatif, dont l’auteur Michel Marc Bouchard, l’humoriste Anne-Sarah Charbonneau, l’écrivain et comédien Mathieu Leroux, l’artiste multidisciplinaire queer Xénia et la poète Marie Darsigny.

    Tout au long de la soirée, les invité.e.s interviendront deux à trois fois sur scène pour livrer de courts textes et émouvoir le public. Chaque soirée est unique et promet une mise à nu complète de la part des artistes en présence, promet Samuel Larochelle : « Chaque artiste doit puiser dans son répertoire ou créer de nouveaux textes pour l’événement. Je leur donne carte blanche pour exprimer leur perspective sur une thématique liée au monde queer. Le public aura donc accès à la personnalité de chaque plume, à sa voix et à ses émotions. Et comme ceux-ci ont été choisi.e.s pour créer une soirée haute en contrastes, il y en aura pour tous les goûts. »

    Pour connaître les textes choisis par les invité.e.s dans le cadre de la soirée du 17 novembre, il faut absolument se procurer un billet. En effet, les tentatives de soutirer quelques surprises de l’organisateur à propos du contenu littéraire du spectacle resteront vaines : « Jamais je ne gâcherais la surprise de chaque édition ! Ha ! Ha ! Ha ! De toute façon, le public est de plus en plus friand de découvertes. Je crois qu’ils font confiance à mes choix d’artistes et sentent que la soirée va être riche, peu importe qui sera là et ce qui sera lu ! »

    Une fois les émotions fortes passées, place à un cocktail-party sur la scène de l’Usine C, au son de la musique pop de DJ Barbada qui sera au contrôle des platines. Cette nouveauté permettra aux convives de danser, de faire la fête et de « cocktailiser » entre ami.e.s. L’idéateur de la soirée confie que l’ajout d’un moment d’échange et de connexion après le spectacle est une addition fort bienvenue : «Après cinq éditions à voir des dizaines de personnes du public jaser dans le hall d’entrée pour surfer sur l’énergie du show, mais être obligées de quitter, on peut ENFIN offrir un après-show!» 

    Lorsqu’on demande à l’auteur quelle est la recette pour profiter pleinement de la dégustation littéraire, il suggère de partager le plaisir avec ses ami.e.s et sa famille : « Faites comme quelques habitué.e.s et venez en gang ! Je vois plusieurs groupes de cinq, de dix et parfois même de vingt ami.e.s qui assistent au cabaret ensemble. D’autres invitent leur famille pour leur faire découvrir leur monde ! »
    Le 17 novembre au soir, Samuel Larochelle vous propose donc un plateau de réflexions, de stupéfactions et d’émotions à partager en groupe, mais surtout, à consommer avec très peu de modération. C’est un rendez-vous !

    INFOS | Pour tous les détails et se procurer des billets, on peut visiter le

    https://usine-c.com/spectacle/cabaret-accents-queers

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité