Dimanche, 19 mai 2024
• • •
    Publicité

    Une 18e piétonnisation colorée et animée dans le Village!

    Du 17 mai au 18 octobre 2024, de Saint-Hubert à Papineau, la rue Sainte-Catherine Est reprendra ses allures de fête, avec une quarantaine de terrasses aux parasols colorés. De l’animation et des festivals viendront enjoliver cette 18e piétonnisation organisée par la Société de développement commercial (SDC) du Village. 

    Le 17 mai, Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, des kiosques sur la rue viendront rappeler l’importance de cette journée pour les communautés LGBTQ+. Il y aura de l’animation tout ce long week-end, dont une activité de karaoké en plein air et la deuxième édition du Grand championnat national de drag de Montréal, en partenariat avec Mixbus, musique, déambulatoires, et bien plus! «Cela commence bien la piétonnisation avec beaucoup d’activités et de plaisir pour tout le monde», dit Gabrielle Rondy, la directrice générale de la SDC du Village.

    Voici comment se déroulera un peu cet été : les jeudis, on aura droit à des concours et des animations variées, invitant les visiteurs à fréquenter les bars et autres établissements du Village. Les vendredis et dimanches, on retrouvera du burlesque, des drags queens et drag kings, des spectacles de cirque, et d’autres performances en mode déambulatoire. Les samedis, on se place en mode plus «sportif» avec de la Zumba, de la danse en ligne, de l’aérobie et plus encore pour faire bouger les gens.

    «Pour cet été, on a regardé ce qui avait plu aux diverses clientèles durant les dernières années, quelles sont les animations qu’avaient apprécié le public, qui avaient attiré les foules et on en est arrivé à choisir des événements qui ont fait le bonheur de beaucoup de gens. Je crois que c’est un bon mélange d’éléments qui ont eu le meilleur succès», de poursuivre Gabrielle Rondy. Bien sûr, lorsqu’il y a un festival, on laisse la place aux activités culturelles appuyées par la SDC.

    Ainsi, quelques semaines après la piétonnisation, le Festival Mtl en Arts prendra d’assaut la rue avec ses tentes, ses artistes peintres et autres, et ses animations. Mine de rien, on célèbre en 2024 la 25e édition de ce festival fondé par Paul Haince qui, à l’époque, était le directeur général de l’Association des commerçants et professionnels du Village (ACPV), soit l’ancêtre en quelque sorte de l’actuelle SDC. «Encore cette année, nous sommes très heureux·euses de soutenir financièrement le Festival Mtl en Arts», dit Gabrielle Rondy.

    Ensuite, quelques jours plus tard, c’est le Festival Montréal complètement cirque (4 au 14 juillet) qui éblouira petits et grands avec ses performeur·euse·s dans le Village du 12 au 14 juillet.
    Et qu’est-ce qui se pointe à l’horizon après le Festival Montréal complètement cirque ? Bien oui, c’est la 18e édition de Fierté Montréal, du 1er au 11 aout prochain. Ce sera plus que jamais la fête dans le Village. Les Journées communautaires du vendredi et samedi, avec leurs kiosques des groupes communautaires et de nombreuses organisations, occuperont la rue Sainte-Catherine est de façon dynamique. Cette année, en plus de l’esplanade du Stade olympique, Fierté Montréal étendra ses tentacules jusqu’à la place Émilie-Gamelin et l’Esplanade Tranquille (coin Clark et Sainte-Catherine Ouest) avec des spectacles et des prestations multiples. «Nous avons renforcé notre partenariat avec Fierté Montréal pour leur permettre justement de tenir des performances dans le Village, une stratégie que nous croyons parviendra à connecter les deux sites de Fierté Montréal tout en attirant de l’achalandage dans le Village, souligne Gabrielle Rondy. C’est important pour nous de consolider notre relation avec Fierté Montréal à la fois pour la communauté et pour les commerçants du quartier.»

    Après quoi, tranquillement on se dirigera vers le week-end de l’Action de grâce durant lequel (11 au 13 octobre), comme l’an dernier, les bars et les clubs pourront fermer leurs portes aux petites heures du matin. Ensuite, on assistera à la 2e édition des Rendez-vous de la drag, dont les dates ne sont pas encore connues. «Nous voulons mettre en valeur cet événement avec une collaboration accrue entre la SDC et les Rendez-vous de la drag et augmenter les activités dans le Village par la même occasion», dit Gabrielle Rondy. L’an dernier, cette nouvelle manifestation artistique avait réuni plusieurs dizaines de drags du Québec, du Canada, des États-Unis et même d’Europe au Palais des congrès, ainsi que des centaines de fans. Des activités avaient aussi été organisées dans certains bars du Village et ce sera encore le cas en 2024.

    Des aménagements renouvelés
    L’été dernier, de nombreuses personnes n’avaient de cesse de photographier sous presque tous les angles les animaux comme l’orignal ou le chevreuil, entre autres. Eh bien ils auront une nouvelle occasion de le faire. «Cette fois-ci, on va réunir tous les animaux à l’entrée est du Village, au coin de Papineau. Cela va faire un bon punch dans ce secteur-là et cela invitera les gens qui rentrent par-là de déambuler vers l’ouest et de découvrir les autres aménagements», dit Gabrielle Rondy.

    On utilisera des marquages au sol cette année aussi, mais dans une nouvelle version, soit un long ruban multicolore au milieu de la rue, d’ouest en est, pour célébrer la diversité. Certains se plaignent toujours qu’il n’y avait pas assez de verdure – bon, d’un côté, c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’arbres le long de la rue, mais cela ne dépend pas de la SDC – , cependant, on va utiliser les plus de 150 bacs à fleurs qui vont contribuer ainsi à verdir plus le secteur. Les installations avec les boules disco et les plantations refont leur apparition cette année et seront concentrés surtout dans la zone du café La graine brûlée pour donner plus de caractère dans ce secteur-là, où il n’y a qu’une terrasse, celle de ce café prisé des étudiants.

    Nouveauté, nouveauté, nouveauté! La SDC a mis la main sur d’anciens bancs pliants du Stade olympique qui seront disséminés ici et là sur Sainte-Catherine. Du bleu original, ceux-ci seront peints en rose. Surnommés «trouples», oui, oui, on pourra s’assoir sur l’une des 35 unités de ces bancs agencés en triangle de trois par trois par trois (pour neuf bancs en tout par unité). «Au milieu du triangle de bancs, on plantera des végétaux, dit la directrice générale de la SDC du Village. Avec le rose et les plantations, ce sera plus coloré et original. Cela augmente aussi l’offre de places assises dans quartier pour relaxer et jaser entre amis.»   

    Rappelons ici que l’an passé, on a enregistré 10 millions de passages piétons, attention, ce ne sont pas des personnes ici, mais des «passages». «On s’attend aux mêmes chiffres pour cet été, sinon plus encore, poursuit Gabrielle Rondy. Après le centre-ville et l’avenue du Mont-Royal, le Village attire pas mal de gens avec ses terrasses et ses activités et nous sommes contents d’accueillir toujours plus de visiteurs et de touristes dans ce nouvel aménagement avec autant de végétaux colorés et plus de fleurs. Ce sera certainement magnifique si la nature veut bien collaborer cet été!» Des commerces ouvrent leurs portes Selon ce qu’on a appris récemment, deux nouveaux restaurants coréens sont soit sur le point d’ouvrir ou vont ouvrir sous peu: l’un prendra la place vacante de l’ancien Café Di Bernardo, non loin du dépanneur Couche-Tard, et le 2e près du resto indien Tabla et du Saloon. 

    Le local du magasin WOD Sports, sur Atateken au sud de Sainte-Catherine, semble avoir trouvé preneur également sans que l’on sache exactement de quoi il s’agit pour l’instant. On s’est laissé dire aussi que le restaurant Ô Thym (sur de Maisonneuve) déménagerait dans un local plus grand sur Atateken. Quant au commerce vacant à l’angle de Papineau et Sainte-Catherine, celui-ci aussi serait sur le point d’être loué. Enfin, on a entendu entre les branches que la surface de l’ex-magasin Archambault serait sur le point d’être occupée.  «Cela fait plusieurs nouveautés pour le secteur, poursuit Gabrielle Rondy. Et c’est aussi du nouveau pour les visiteurs lorsqu’ils se promèneront cet été. Donc oui, ça bouge dans le quartier et de manière positive !»  

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité