Lundi, 27 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresRandonnées avec Atropos

    Randonnées avec Atropos

    Alors qu’il est en voyage avec Glenn, son chum, d’abord dans les Appalaches puis au Costa Rica, Pierre fait deux rencontres étranges qui l’informent qu’il doit se préparer à faire des adieux. 

    D’un cartésianisme à toute épreuve, Pierre n’accorde tout d’abord que peu d’importance à ces événements bien qu’il doit avouer se sentir légèrement troublé : l’état de santé de Glenn l’inquiète depuis quelque temps et il ne peut s’empêcher de craindre qu’il soit atteint du sida.

    L’action se déroule à une époque imprécise, mais probablement au début des années 90, au plus fort de la crise, alors que les traitements étaient encore embryonnaires. Les craintes de Pierre s’avèrent éventuellement fondées et le lecteur assiste, au fil des pages, aux derniers moments de ce couple: les derniers voyages, les derniers tête-à-tête, les derniers rires, les derniers baisers.

    Non content de lui avoir arraché un premier amour, le destin s’acharnera sur lui et, cette fois-ci, il se présente sous la forme de la drogue et du suicide.

    Le tout peut sembler morbide et un peu déprimant, mais l’écriture de Jean-François Capelle est empreinte d’une délicatesse et d’un lyrisme à fleur de peau. Le texte comporte également quelques poèmes de Derrick Wimble, décédé en 1995, qui semble avoir inspiré certaines portions du récit.

    Malgré quelques rares passages mystiques un peu étranges, le tout s’avère lumineux et émouvant à la fois.

    Une très belle lecture! 

    Randonnées avec Atropos : D’outre-mer à outre-tombe / Jean-François Capelle. Montréal : Éditions Dédicaces, 2012. 125p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité