Mercredi, 17 juillet 2024
• • •
    Publicité

    La route est longue jusqu’à la mer

    Traduction d’une BD de Joseph Hawk qui nous fait suivre les pérégrinations d’Aki qui, un beau matin, décide de profiter du beau temps et de faire une balade pour profiter d’une belle saucette à la mer.

    Une randonnée de courte durée, du moins en théorie, puisque notre jeune cycliste va croiser de nombreux passants qui vont considérablement ralentir son rythme (enfin, celui de son trajet).

    Une bande dessinée assez sympathique même si les dialogues me semblaient souvent assez accessoires et se limiter à décrire l’action : « Je jouis! » « Quel pied! » « Baise-moi à fond! »

    L’auteur s’ingénie cependant bientôt à adresser de petits clins d’œil assez sympathiques au lecteur en faisant traverser le quatrième mur à son personnage qui interpelle le public et entame ainsi un dialogue avec ce dernier.

    Très belle plastique du corps masculin, nerveux et bien découpé. Fidèle à son habitude, les éditions H&O nous gâte avec une impression d’extrême qualité avec, en prime, avec quelques planches grand-formats dans un portfolio final.

    La route est longue jusqu’à la mer / Joseph Hawk. Saint-Martin-de-Londres : H&O, 2014. 32p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité