Lundi, 22 avril 2024
• • •
    Publicité

    Inferno, no 1

    Basé sur un univers et des personnages créés par Patrick Fillion, Nico Brunet nous présente une petite tranche dans l’existence torride de Bob : surnom adopté par le Maître des Enfers, Belzébuth.

    Alors que ce dernier passe le temps en s’abreuvant de la liqueur séminale provenant de sa verge démesurée, une âme damnée demande audience : Rusty.

    Contrairement à ce qu’anticipait Bob, Rusty se montre un tantinet plus aventureux que la plupart des autres défunts qui se présentent à lui, ce qui éveille son appétit. Afin de le récompenser, et histoire de s’amuser, il décide donc de lui infliger quelques saines tortures et de se livrer à une petite expérience mystico-scientifique.

    En effet, alors qu’il procède à ses ablutions (une douche spectaculaire alimentée par les fluides d’un Géant enchaîné), Bob décide d’un plan pour combattre son ennemi Deimos : faire de Rusty un être à son image pour ainsi doubler sa puissance de frappe (et s’amuser avec un égal).

    L’opération se révèle assez fascinante et Nico Brunet parvient, avec succès, à créer un univers perfide, glauque et graphiquement salace à la fois. Le coup de crayon est nerveux et les corps souples et éléphantesques. Vivement la suite!

    Une galerie de magnifiques planches de dessins et croquis est offert en fin de volume.

    Disponible en format électrique chez www.classcomics.com

    Inferno, no 1 / Nico Brunet. Copquitlam, C-B : Class Comics, 2015. 62p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité