Vendredi, 1 juillet 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLe fruit de mon imagination

    Le fruit de mon imagination

    La suspicion est traîtresse et ne se nourrit que de peu pour porter ses fruits empoisonnés, à savoir la jalousie et la paranoïa. Mais est-elle toujours vraiment basée que sur du vent? Après tout, on dit bien qu’il n’y a pas de fumée sans feu !

    Marianne Portelance est une libraire de 37 ans, un peu désabusée par sa carrière, ses amies, sa famille, et son désir de maternité qui ne se concrétise pas. Pourtant, elle est enviée par plusieurs puisque Vincent, son conjoint, a tout pour lui, même s’il semble parfois la tenir pour acquise.

    Bref, elle a le vague à l’âme, mais ne peut vraiment fixer ses reproches sur un point en particulier.

    Lors d’une petite visite surprise au cabinet de dentiste de Vincent, elle apprend qu’il s’est absenté dans un café avoisinant. Elle s’y rend pour lui faire un petit coucou et, pendant un millionième de seconde, elle a l’impression qu’il blêmit lorsqu’elle s’y présente.

    Il n’en faut pas plus pour nourrir ses doutes : attendait-il une maîtresse ? Quel est ce café favori dont il ne lui a jamais parlé ? Que fait-il vraiment les soirs où il doit rester au bureau ? Sa maîtresse est-elle la jeune conjointe de l’un de ses confrères dentistes ? Au contraire, est-ce l’une de ses collègues de la librairie?

    S’ensuit une série d’enquêtes, de filatures en taxi et de séances de psychothérapie pour découvrir l’infâme maîtresse, si maîtresse il y a. Et si elle s’empêtrait simplement dans une histoire sans queue ni tête qui commence à en rendre plusieurs un peu cinglés? Et si la vérité était tout autre ? Et si…

    Un roman fascinant de François Leblanc dont l’écriture se distingue par un rythme, un humour et un fin développement des personnages qui ne se dément jamais.

    Malgré les délires, fondés ou non, de Marianne, on ne peut par ailleurs s’empêcher d’éprouver une immense affection pour elle et être pleinement engagé dans sa quête.  

    La vérité va cependant être bien différente de ce qu’elle anticipait et la libraire désabusée du fil d’arrivée s’avérera bien différente de celle du point de départ. Un petit délice qui se lit d’une traite !  

    Le fruit de mon imagination / François Leblanc. Montréal : Éditions Druide, 2016. 256p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Garçon effacé

    Publicité