Mercredi, 7 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    «Old, Fat & Fucked ! Now What ?» de Puelo Deir : Comment vieillir gai et tout ce qui va avec

    «Old, Fat & Fucked ! Now What ?» C’est la question que pose l’auteur Puelo Deir dans sa nouvelle pièce qui porte d’ailleurs ce titre. Présentée au centre MAI (Montréal, arts interculturels), du 9 au 17 juin, dans le cadre du Festival Fringe, cette production Boy About Town nous place devant les interrogations et les inquiétudes d’un homme gai qui prend de l’âge alors que «sa» communauté reste axée sur la jeunesse, les corps musclés et développés, les partys endiablés… Une communauté où une vie sexuelle plus que satisfaisante est valorisée et où avoir 35 ans, c’est déjà être vieux! Alors, que peut-on espérer quand on est vieux, gros et «fucked»?

    C’est ce type de questionnement que pose Puelo Deir à travers cette pièce qu’il a écrite et qu’il interprètera sous la direction de Philippe Gobeille à la mise en scène.

    Le metteur en scène Philippe Gobeille

    «C’est un véritable One Puelo Show!», déclare en rigolant Puelo Deir. «Cette pièce a été écrite il y a deux ans et on avait alors fait une lecture publique au Fringe. Mais je sentais que ce n’est pas tout à fait l’histoire que je voulais raconter. Dans la nouvelle mouture, il y a d’autres éléments — des souvenirs, des passages de ma vie — qui se sont rajoutés. C’est donc très personnel, ce sont là mes propres expériences du vieillissement, des expériences où je me suis senti diminué et où je me suis demandé : comment faire pour s’adapter à une nouvelle situation à laquelle on n’est si peu préparé? C’est une pièce à la fois drôle, légère et même par moments assez poignante. Pour quelqu’un comme moi, qui n’est pas un acteur, l’idée de livrer mes tripes sur scène, c’est épeurant. Heureusement, je travaille avec un gars formidable, Philippe Gobeille, qui m’aide et me soutient beaucoup dans cette aventure assez folle.»

    «Dans Old, Fat & Fucked ! Now What ?, tout est concret, tout est réel, c’est la vraie vie de Puelo que l’on découvre», explique le metteur en scène Philippe Gobeille. «Avec les productions Boy About Town (la maison de production de Puelo), on va toujours au vif du sujet et cette pièce n’y échappe pas. On y présente le point de vue d’un homme qui réalise qu’il est à un point tournant de sa vie. Il est conscient qu’il lui reste moins de temps à vivre que ce qu’il a déjà vécu et qui se dit : Je suis, plus vieux, plus gros et maintenant je suis fucked avec toute cette médication que je dois prendre! Donc, il y a une gravité à la situation. On aborde des réalités et des situations qui provoquent et choquent, mais qui prennent aussi, assez souvent, une tournure humoristique. Le tout, raconté à travers des anecdotes.» Pour qu’il y ait de l’ambiance et de la jovialité, on servira même des cocktails et des amuse-gueules les soirs de représentation. Si les noms de Puelo Deir et de Philippe Gobeille vous disent quelque chose, c’est qu’ils sont associés à d’autres pièces telles que Holy Tranity, St-Jude du Village et Leo, une course contre la honte.

    «Ce sont des souvenirs d’enfance, mais aussi des souvenirs de l’homme adulte que je suis», poursuit Puelo Deir. «J’ai eu envie de parler de vieillissement parce qu’on en parle assez peu dans la communauté gaie. Et, surtout, il y a aussi le regard des autres gais, qui se reconnaissent aussi là-dedans. L’approche se veut simple tout en étant profonde…»

    En un peu plus de 60 minutes, on discutera donc de sujets importants dans nos vies, tout en restant drôle, charmant et léger, et ce, sans enjoliver les choses, plus qu’il ne faut. On ne nous cachera rien. «À travers l’autodérision, on entre dans l’intimité, le quotidien d’une personne», continue Philippe Gobeille. «Aller à la plage, cela peut paraître banal, mais quand on se considère vieux et gros, cela peut être un peu problématique. On s’adresse autant à ceux qui ont peur de vieillir, qu’à ceux qui vont au gym 5 à 6 fois par semaine et qui pensent, eux aussi, au vieillissement. Cette pièce aborde aussi la réalité de se retrouver à devoir prendre des médicaments chaque jour, de s’astreindre à un tel régime de vie.»

    Old, Fat & Fucked ! Now What ? met la table pour la suite. On élabore déjà la prochaine production : i.am.rentboy. «Avec la présente pièce, on vient clore la trilogie qui comprend St-Jude du Village, Leo… et Old, explique Puelo Deir. Cette pièce-ci nous prépare pour i.am.rentboy l’an prochain. J’en parle dans la pièce Old…, mais des éléments seront repris pour entrer encore plus profondément dans le sujet de la prostitution masculine, de ce que vivent ces gars qui font ce métier. Ce sera à la fois amusant et éducatif, il y aura de ma vie personnelle, mais j’ai aussi réalisé des entrevues avec des travailleurs du sexe pour plus étoffer le sujet de i.am.rentboy.» Si tout va bien, il y aura une lecture publique cet automne et la production sera montée en 2018.

    D’ici-là ne manquez donc pas la présentation de Old, Fat & Fucked ! Now What ?, présenté dans le cadre du Festival Fringe.

    Old, Fat & Fucked! Now What?, les 9, 11, 12, 14, 16 et 17 juin (horaire variable).
    Au centre MAI (Montréal, arts interculturels), 3680, rue Jeanne-Mance, salle 103, Montréal.

    Infos et réservations : montrealfringe.ca

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité