Mercredi, 30 novembre 2022
• • •
    Publicité

    De l’importance de la série Wanda Vision dans l’introduction d’un univers LGBTQ étendu dans le MCU

    La première bande-annonce de Wanda Vision laisse entrevoir un monde complètement artificiel, s’écoulant au rythme tranquille d’un passage à travers les décors et les clichés propres aux comédies de situation américaines des années 50 aux années 90. Un univers duquel Wanda et Visionne semblent pas les maîtres, mais bien plutôt les prisonniers. Ceux et celles qui suivent l’univers Marvel ne sont par ailleurs pas sans savoir que Vision est mort dans Avengers : Endgame (Avengers : Phase finale) : comment peut-il donc être de retour à la vie ?

    L’hypothèse la plus probable est que Wanda a créé de toute pièce cet univers, à la fois idyllique et hystérique, dans lequel elle ressuscite Vision. Elle semble cependant ignorer qu’elle n’évolue pas dans la réalité. Qui tire les ficelles et pourquoi ? Plusieurs hypothèses circulent sur le web, mais je n’entends pas m’y attarder puisque c’est plutôt ce qui se trame derrière l’univers télévisuel de Marvel qui pique la curiosité puisque tout semble s’orienter autour d’une stratégie visant à amener au grand ou au petit écran les Young Avengers (YA).

    Petite note pour le curieux : les effets spéciaux de chacune des époques évoluant dans l’univers des comédies de situation correspondront à ceux utilisés à l’époque de ces derniers. Ne soyez donc pas surpris s’ils semblent parfois décalés au regard de ce qu’on voit maintenant au cinéma.

    Les faits établis
    Dans les bandes dessinées et à travers une histoire relativement complexe, la force des pouvoirs et de l’amour de Wanda lui permet de donner naissance à deux enfants, fruit d’une union entre celle-ci et Vision qui, rappelons-le, est un androïde. C’est ainsi que William (qui prendra éventuellement le surnom de Wiccan) et Thomas (Speed) vont faire leur entrée dans le MCU. La seconde bande-annonce nous présente les deux poupons de même qu’une très brève scène où on peut apercevoir les jambes des deux garçons maintenant âgés de 10 ans. Ce vieillissement s’explique du fait qu’au fil des sauts, entre les décennies propres à chacun des univers de comédies de situation, le temps s’écoule en accéléré et que les jeunes garçons grandissent donc. Atteindront-ils l’adolescence ? On peut le présumer puisque leurs vis-à-vis filmiques ou télévisuels, que je décrirais plus loin, sont tous âgés d’environ 16 ans. 

    La présence de S.W.O.R.D., une agence gouvernementale chargée d’intervenir en cas de menaces extraterrestres, est également présente dans plusieurs extraits des bandes-annonces et une rumeur, partiellement confirmée, est à l’effet que le jeune Teddy Altman(Hulkling) y fera son apparition. Le jeune Teddy est le premier enfant né de l’union de deux peuples antagonistes, les Skrull et les Kree, et constitue donc un enjeu géopolitique majeur : il ne serait donc pas étonnant qu’il soit sous la protection de S.W.O.R.D. Il est également destiné à tomber en amour avec Wiccan, fils de Wanda et de Vision et ce, dès l’adolescence. 

    Les trois adolescents, WiccanSpeed et Hulkling, sont tous membres fondateurs des YA.

    Si on se replace dans le contexte du film Avengers : Phase finale, il faut également se rappeler que Scott Lang (Antman) y réalise que cinq ans se sont écoulés depuis son entrée dans le multivers et que sa fille Cassie est dorénavant une adolescente. La jeune fille est destinée à incarner le personnage de Stature dans les YA.

    Il a également été récemment révélé que le personnage d’America Chavez (Miss America) fera son apparition dans le film Doctor Strange in the multiverse of madness. Dans les bandes dessinées, cette dernière fait partie de la seconde mouture des YA où elle y affirme résolument son identité lesbienne.

    Finalement. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la future série Hawkeye n’est pas du tout orientée vers le personnage de Clint Barton, bien que celui-ci y joue un rôle fondamental et qu’il fut porteur du titre du personnage dans les films des phases 1 à 3 du MCU. En effet, l’action est plutôt orientée vers celui de Kate Bishop, une jeune fille qui va prendre son manteau et qui est destinée à se joindre à l’équipe initiale des YA.

    Les hypothèses ayant un bon niveau de certitude

    On sait que la série Falcon et le Soldat de l’Hiver mettra en scène le personnage d’Isaiah Bradley, un Captain America afro-américain créé par l’armée des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Son petit-fils est Elijah Bradley qui sera l’un des membres fondateurs des YA sous le nom de Patriot. Fera-t-il son apparition dans cette série ? On peut le supposer puisqu’une tentative en ce sens devait déjà se faire dans le cadre du film Black Panther.

    D’après les bandes-annonces, la série Loki (https://www.youtube.com/watch?v=1sbQS8y0i6w) va se promener à travers le temps et les dimensions parallèles. On sait déjà qu’une version féminine du personnage, issue d’une Terre parallèle, croisera le chemin de Loki et on peut se demander si le récit ne permettra également pas d’introduire une version adolescente de celui-ci, à savoir Kid Loki. L’hypothèse ne serait pas folle puisque celui-ci est présent dans la seconde mouture des YA. Dans les bandes dessinées, la sexualité de Kid Loki a toujours été trouble et il serait hasardeux de tenter de la limiter à un cadre précis, mais on peut à tout le moins affirmer qu’il n’est résolument pas hétéronormatif.

    Les hypothèses plus incertaines
    Bien que Wanda ait recréé de toute pièce Vision, on se souviendra que dans le film Avengers : Phase finale la carcasse de celui-ci a été abandonnée par Thanos. Depuis peu, on sait également que le personnage de Kang le conquérant fera son apparition, en 2022, dans le film Ant-Man and the Wasp : Quantumania.

    Le personnage de Kang est connu pour manipuler le temps et les dimensions et coexister avec de multiples itérations de lui-même issues de différentes époques de sa ligne du temps. Dans les bandes dessinées, l’une d’entre elles est âgée de 16 ans et décide de se réfugier au 21e siècle, pour échapper à sa version adulte, et se camoufle sous une nouvelle identité en fusionnant sa combinaison spatio-temporelle avec la carcasse abandonnée de Vision, prenant ainsi l’identité d’Iron Lad. Il intègre ainsi la première équipe des YA. Le MCU va-t-il suivre cette structure narrative ? Difficile à dire, mais on peut se demander si ce n’est pas dans la série Loki que ce personnage serait introduit sans qu’il y joue un rôle prédominant.

    On peut finalement, se pencher sur le personnage de Kamala Khan qui fera son entrée dans la série Ms. Marvel. Bien que n’ayant jamais fait partie des YA, son histoire étant avant tout liée à celle de Captain Marvel, on peut tout de même se demander si le MCU ne vas pas l’y intégrer puisque les autres personnages appartiennent au même groupe d’âge.

    Un oublié (pour le moment)
    Le seul personnage canon de l’univers des YA qui semble pour le moment oublié est celui de David Alleyne (Prodigy) qui se joint à la seconde mouture du groupe et révèle éventuellement être bisexuel — un des rares hommes bisexuels de l’univers des superhéros — et être en couple avec Speed, le frère de Wiccan. Pour le moment, il est le seul personnage de cet univers que l’on ne peut identifier comme se rattachant potentiellement à un film ou une série en cours de production. Ceci n’a cependant peut-être rien d’étonnant puisque, contrairement aux autres personnages, il est un mutant et que le MCU n’a pas encore vraiment incorporé ces derniers à son univers cinématographique.

    Bref, comme on peut le constater, de nombreuses pièces semblent se poser sur l’échiquier menant aux Young Avengers qui laissent penser qu’un film ou à tous le moins une série portant spécifiquement sur ces personnages pourrait voir le jour d’ici quelques années. L’impact le plus notable de cette stratégie, si elle se vérifie, est que cette jeune équipe est particulièrement riche en personnages LGBTQ et très diversifiée au niveau ethnoculturel, soit en raison de la description du personnage dans la bande dessinée initiale ou d’un choix de distribution subséquent au cinéma. À titre d’exemple, la version adulte de Kang a été attribuée à l’acteur afro-américain Jonathan Majors alors qu’il est caucasien dans la bande dessinée. Bien évidemment le choix d’un acteur pour jouer son pendant adolescent va se faire en conséquence.

    Bien que Disney ait toujours été relativement frileux quant aux personnages LGBTQ (rappelons-nous le très décevant moment gai d’un dixième de seconde dans Beauty and the Best annoncé en grande pompe), mais on peut être relativement optimiste. Ceci dit, je penche vers une hypothèse à l’effet que nous verrons plutôt les Young Avengers s’incarner dans le cadre d’une série télévisée plutôt que dans un film spécifiquement dédié à ces derniers. La raison en est simple : les films sont en partie destinés à l’international, incluant le très lucratif marché de la Chine ou de la Russie. On sait que ces pays n’accueillent pas les représentations LGBTQ d’un très bon œil et exigent souvent que soient coupées les scènes trop explicites à ce sujet. Les productions télévisuelles sont, quant à elle, avant tout destinées au marché domestique américain et à ses pays limitrophes ainsi qu’à l’Europe, l’Australie, etc. 

    Il est donc fort probable que les personnages LGBTQ, ainsi que leurs cheminements personnels, seront développés dans une série télévisée, ce qui ne les empêchera pas d’être incorporés au cinéma. La différence étant que les scènes « explicitement queers » au cinéma seront sans doute de courte durée et pourront donc être aisément coupées en fonction d’un montage pour les pays qui l’exigeraient.

    Cette analyse a l’odieux d’être particulièrement cynique, je l’accorde, mais je ne serais pas surpris qu’elle corresponde à la réalité des stratégies complexes qui se déroulent du côté de Marvel puisque, qu’on le veuille ou non, l’aspect économique joue un rôle prédominant dans la production des films de cette ampleur. 

    L’écoute de Wanda Vision devrait sans doute amener quelques réponses quant à la volonté de Marvel/Disney de réellement explorer une plus grande diversité dans ces personnages. C’est donc avec une grande curiosité, et une bonne dose d’impatience, que se fera l’écoute de ces séries à venir.

    Pour ceux qui désireraient en savoir un peu plus sur la mise en place des stratégies présumées de Marvel autour des Young Avengers, je vous suggère l’excellent vidéo de la chaine Kinda Culty : Young Avengers VS Kang Quantum Mega Event Starting in WandaVision & Loki to Ant Man 3 in Phase 5.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité