Mercredi, 8 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    «20 et une nuits», le tout premier roman de Jasmin Roy

    Gabriel est un bambin de neuf ans, atteint de leucémie, hospitalisé, il sait qu’il va mourir dans quelques jours. À l’hôpital, il fait la rencontre inédite d’un romancier appelé Xavier, 54 ans, un auteur désabusé qui a fait une tentative de suicide. Alors que l’un essaie de voir de la beauté dans chacune des minutes qui passent, l’autre ne désire que recommencer afin d’en finir et ainsi mettre fin à ses jours misérables… Tel est le résumé de «20 et une nuits», un roman surprenant écrit simplement par l’animateur, comédien et acteur Jasmin Roy. Un style tout à fait nouveau qui contraste avec ses essais précédents et son autobiographie «Osti de fif!».

    «Cela faisait cinq ou six ans que je pensais écrire un roman, mais j’étais pris tout le temps dans plusieurs projets», explique Jasmin Roy. «Mais avec la pandémie, on a tous été sur pause, il n’y avait rien à faire et j’ai commencé à l’écrire l’été dernier et durant le congé des Fêtes. C’est une histoire qui m’intéressait. Il y a plusieurs années, lorsque je jouais dans Chambres en ville, j’avais eu l’occasion de rencontrer des enfants malades dans le cadre de « Rêves d’enfants ». Il y avait cet enfant qui savait qu’il allait mourir, mais qui était enjoué, exubérant, il sautait partout. C’était vraiment très étonnant de le voir. Cela m’a trotté dans la tête depuis ce temps-là parce que je me demandais comment il faisait pour être si heureux alors qu’il allait mourir… Je me suis inspiré de cet enfant-là pour le personnage de Gabriel.»

    «C’est une relation improbable entre ces deux personnages alors que, à prime abord, rien ne les unit. L’auteur essaie de se suicider dans un moment de très grande déprime, mais Gabriel veut en savoir plus sur la mort. Comment est-ce que c’est de mourir? [Puisque Xavier est réanimé et, donc, ramené à la vie après un court passage dans la mort.] Gabriel cherche ainsi un certain espoir en Xavier. Puis finalement, ce sera Gabriel qui lui donne l’espoir et le renouveau», de poursuivre Jasmin Roy.

    «Comment avez-vous guéri de la mort, monsieur Xavier?», demandera à plusieurs reprises cet enfant attachant à cet auteur bousculé par les questions d’un Gabriel qui, à l’aube de ses derniers instants sur cette terre, cherche à savoir s’il y a vraiment une vie après la mort. Bien
    entendu, l’auteur à succès qu’était Xavier ne se souvient pas de ce qui s’est réellement passé avant sa réanimation et semble décevoir les espérances de Gabriel. «Xavier a de la misère à se redéfinir, il doute, il remet tout en question. Mais comme on le verra à la fin, c’est un livre qui est lumineux», estime Jasmin Roy dont c’est le sixième ouvrage.

    Il semblerait n’y avoir que deux personnages principaux, cependant on sera surpris d’apprendre qu’il y a aussi « Bonheur », l’ourson en peluche de Gabriel, qui l’accompagne dans ses moments les plus douloureux aussi bien que ceux plus joyeux. Bien qu’il soit taché, sale, qu’il sent le gâteau à la vanille, Bonheur est à la fois le confident, le psychologue et le compagnon indéfectible de Gabriel… Il faut d’ailleurs lire la fin pour comprendre ce qu’il
    adviendra de Bonheur.

    Avec la crise sanitaire que nous vivons, plusieurs pourraient voir dans ce roman une certaine espérance. «Honnêtement, il s’agissait plutôt de raconter une histoire et pas nécessairement de redonner espoir au monde, indique Jasmin Roy. Oui, il y a des leçons de vie dans le bouquin, mais quand je l’ai écrit, je l’ai fait surtout pour raconter une histoire de la manière la plus sensible que possible autour de Gabriel dont le but ultime est de mourir heureux. Le petit est philosophe sans le savoir, ce qui étonne Xavier.

    Je pense que la fin est belle et très surprenante à la fois. Le lecteur se posera encore des questions et, au final, c’est à chacun de l’interpréter à sa façon.» En effet, Gabriel demande même à l’écrivain s’il croit en Dieu? «Encore là, je veux que les gens réfléchissent.
    C’est à chacun de penser à ce sujet sans donner aucune réponse», précise Jasmin Roy.

    Alors, après «20 et une nuits», y aura-t-il un autre roman pour Jasmin Roy? «Lorsque j’ai fait mon lancement, c’est comme si que je me détachais officiellement de mes personnages. Cela m’a donné envie de visiter d’autres personnages éventuellement.»

    INFOS | «20 et une nuits», aux Éditions Michel Lafon (Canada), 2021, 160 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité