Mercredi, 22 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Les bars gagnent une heure et plus de spectateurs aux événements

    Alors que la situation épidémiologique est toujours stable dans la province et que nous sommes au palier 1 (vigilance), Québec offre de nouveaux assouplissements aux Québécois.

    Le gouvernement Legault annonce qu’à compter du 1er août, les stades, les salles et les festivals verront leur capacité d’accueil rehaussée partout au Québec. 

    Il sera possible de réunir jusqu’à 15 000 festivaliers sur un (très grand) site extérieur, alors que la capacité d’accueil était pour l’heure fixée à 5000. Pour les évènements intérieurs (dans les stades et grands arénas), on parlera désormais de 7500 personnes (actuellement 3500) qui seront autorisées. La capacité d’accueil de chacune des sections indépendantes sera également augmentée à 500 personnes (actuellement 250). 

    Pour les bars et restaurants du Village (comme tous les autres établissements du genre au Québec), ces assouplissements permettront de servir de l’alcool jusqu’à 1 h au lieu de minuit, mais les bars et restos devront malgré tout fermer leurs portes à 2 h. Espérons que la situation épidémiologique restera stable et permettra de plus grands assouplissements d’ici les célébrations de la fierté qui se dérouleront entre le 9 et 15 août.

    Notez toutefois que les mesures de distanciation demeurent obligatoires ainsi que le port du masque. Et toujours pas de danse ni de Karaoke pour le moment. Rappel des règles actuelles :

    Restaurants
    Maximum de 10 personnes par table ou les occupants de 3 résidences. À l’intérieur, une distanciation de 2 mètres doit être respectée entre les tables ne possédant pas de cloison séparatrice. Les terrasses extérieures peuvent accueillir un maximum de 20 personnes par table. Une distanciation de 1 m doit être respectée entre les tables ne possédant pas de cloison séparatrice. Un registre de la clientèle doit être tenu.

    Bars, brasseries, tavernes, casinos
    Ouverts avec des restrictions. Maximum de 10 personnes par table ou les occupants de trois résidences. À l’intérieur, une distanciation de 2 mètres doit être respectée entre les tables ne possédant pas de cloison séparatrice. Les terrasses extérieures peuvent accueillir un maximum de 20 personnes par table. Une distanciation de 1 m doit être respectée entre les tables ne possédant pas de cloison séparatrice. Les exploitants de ces établissements doivent respecter certaines conditions, notamment : 50 % de la capacité maximale prévue au permis d’alcool;

    les clients doivent demeurer assis à leur table; pas de danse ni de chant (karaoké); obligation de tenir un registre des clients; fermeture à 2 h du matin (à partir du 1er aout, la vente d’alcool devra cesser à 1h du matin, alors qu’actuellement elle doit cesser à minuit).

    Salles d’entraînement physique
    Dans le cas des salles d’entraînement physique (gyms), l’entraînement individuel, à deux ou avec les occupants de deux résidences, est autorisé. Les cours privés ou de groupe sont également permis, jusqu’à un maximum de 25 participants et avec encadrement obligatoire. En tout temps, la distanciation physique de 1 mètre doit être respectée avec le formateur (instructeur, entraîneur). Cependant, pour la pratique d’exercices à intensité élevée dans les gyms, la distanciation de 2 mètres doit être maintenue. Le port du couvre-visage est obligatoire lors des déplacements entre appareils ou d’un espace à l’autre. Un registre obligatoire doit être tenu dans les salles d’entraînement et la capacité d’accueil maximale d’usagers permis au même moment doit être indiquée.

    Les cours privés à domicile sont permis pour une personne ou pour des membres de deux bulles familiales, dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Une distance de 1 mètres doit être maintenue entre le professeur et les élèves.

    Spas / saunas
    Ouverts. Réservation et registre des clients obligatoires, de même que le respect de la distanciation entre les personnes qui ne résident pas à la même adresse.

    À quand l’utilisation du passeport vaccinal pour plus de liberté?
    «Avec la disponibilité suffisante de vaccins, pourquoi attendre jusqu’en septembre ou une 4e vague pour utiliser le passeport vaccinal» se questionne André Rinfret, un client attablé sur une terrasse d’un restaurant du Village. «N’est-il pas vu le temps de passer à la vitesse supérieure et donner à ceux et celles qui sont complètement vaccinés plus de liberté de retourner à la vie normale?»

    Il n’est clairement pas le seul à penser qu’il faut donner aux récalcitrants de meilleures raisons qu’un tirage pour se faire complètement vacciner. 

    À quelques pas de lui, un couple dans la quarantaine va jusqu’à proposer qu’«il faut faire comprendre que si une personne revendique le droit/privilège de ne pas se faire vacciner, elle prend le choix de limiter ce qu’elle pourra faire dans l’avenir» croit Denis. «Et pour aussi longtemps que la crise ne sera pas entièrement contrôlé dans le monde, ce qui pourrait prendre encore au moins un an, non?», renchérit son conjoint.

    Plus loin, sur la terrasse d’un Cabaret, un client rappelle que «Nous n’avons pas réussi à empêcher les gens entêtés de fumer dans les restaurants, les bars et les aéroport en espérant qu’il comprenne la logique des sciences de la santé, nous avons passé des lois. Il est temps de faire la même chose pour régler, une fois pour toute, le problème.»

    Rappelons qu’à l’heure actuelle, le gouvernement du Québec n’entrevoit l’utilisation d’un passeport vaccinal que et seulement s’il y a une 4e vague. 

    Et, si cette 4e vague ne se manifeste pas ou si elle n’est qu’une vaguelette, il n’est pas clair à quel rythme les mesures de distanciation seront levées.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité