Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLa vie rêvée des hommes

    La vie rêvée des hommes


    Fascinante chronique d’un amour que les circonstances rendront impossible et qui bouleversera à jamais l’existence de deux hommes qu’à la fois tout oppose et réunit. Nous sommes en 1944. La Seconde Guerre mondiale touche à sa fin et c’est au détour d’une rencontre fortuite, lors des célébrations entourant une défaite allemande, que le destin de deux soldats se croise. Paul est un jeune pêcheur français qui n’a jamais eu de contacts avec d’autres hommes partageant ses appétences alors que Stanley, de dix ans son ainé, est issu d’une riche famille étatsunienne et ne s’est jamais rien interdit.

    Cette rencontre, si brève soit-elle, change à jamais les deux soldats. Dans un premier temps, Paul se reconnait et se retrouve dans cet amant qui lui confirme sa nature profonde. De son côté, bien que désabusé par les rencontres épisodiques entre hommes, Stanley ne peut s’empêcher d’être affecté par la fragilité et la passion de son compagnon. Chacun rejoint cependant les rangs de son détachement respectif non sans l’échange hésitant d’une adresse de correspondance. La suite du récit présente le parcours de chacun des hommes au cœur de réalités divergentes, ponctué des lettres de Paul et des très rares réponses de Stanley. Paul épouse Elsa même si celle-ci saisit, sans pouvoir se l’expliquer, qu’ils ne s’appartiendront jamais réellement. Stanley plonge dans les affaires de famille et dans l’anonymat des rencontres, même celles qui s’étalent sur le long terme.L’auteur, François Roux, fait preuve d’une grande aisance dans la

    construction des deux récits, qui s’entrelacent et se séparent au cœur d’une chronique portant sur près de 60 ans d’Histoire. Chacun des protagonistes doit, à sa manière, cacher ce qu’il est réellement, même si la situation sociale de Stanley lui offre une plus grande latitude. Paul est prisonnier d’une vie de campagne placée sous le signe de l’intolérance, mais où il a le sentiment paradoxal d’être parfaitement à sa place. C’est au fil de petits rien que le lecteur assiste à la construction et à l’affirmation de son identité.


    Par exemple, le hasard de ses déplacements l’amène à découvrir l’existence de glory holes dans les toilettes publiques de son coin de pays et à finalement réaliser avec émotion qu’il n’est pas seul. Stanley, quant à lui, est au cœur des comités de libération et des luttes qui agitent New York, notamment les émeutes de Stonewall. Il sera ainsi aux premières loges des grands évènements politiques et sociaux qui changeront à jamais la réalité LGBTQ+, mais également au cœur d’une communauté qui sera décimée par l’épidémie du SIDA.

    Difficile de discourir plus longuement sur ce magnifique roman sans risquer d’en divulgâcher la conclusion. On ne peut cependant que souligner à quel point l’auteur y distille avec adresse et sensibilité la trame fondamentale des époques, des cultures, des luttes et des bouleversements, qu’ils soient collectifs ou personnels.Les personnages sont riches et complexes et c’est avec fébrilité que l’on tourne impatiemment les pages du roman en espérant les retrouvailles cathartiques des deux amants. On peut saluer la maestria avec laquelle François Roux évite les pièges et la facilité que l’on pourrait craindre dans ce type de récit, tout en offrant aux lecteurs une résolution qui touche droit au cœur.


    INFOS | La vie rêvée des hommes / François Roux. Paris : Albin Michel, 2021. 311p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    La nuit grecque

    Mamita

    Publicité